Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Malaise au sommet de l’Etat: Deux conseillers français de Ouattara claquent la porte

le Mardi 12 Mars 2013 à 12:02 | Lu 2954 fois



Malaise au sommet de l’Etat: Deux conseillers français de Ouattara claquent la porte
Les soutiens de Ouattara se désillusionnent. Ils se rendent de plus en plus compte de ce que l’on leur avait miroité est loin des réalités qu’ils vivent aujourd’hui avec leur pion d’hier.

A preuve deux de ses très proches conseillers français ont claqué la porte. L’information a été ébruitée par la Lettre du continent.
Les Français Serey-Eiffel, ingénieur des ponts-et-chaussées, ci-devant conseiller spécial de Ouattara pour les affaires économiques et Claude Réglat, général dans l’armée française et lui aussi, conseiller spécial de Ouattara aux affaires militaires sont sur le départ. Ils ont déposé leur démission auprès de la présidence.

Les informations ont été rendues publiques par la Lettre du Continent dans sa publication n°654 du 6 Mars 2013.
Selon ladite publication, la démission de Serey-Eiffel serait consécutive à une série de désaccord entre lui et Ouattara. Notamment dans le refus d’Alassane Dramane Ouattara de lui confier la direction d’une structure autonome chargée des investissements et des grands travaux. La Lettre du continent révèle, par ailleurs, que ce n’est pas la première fois Serey-Eiffel met sa démission dans la balance suite à des désaccords. Elle estime donc que « le fait qu’elle ait été acceptée cette fois-ci par Ouattara témoigne d’une perte de confiance entre les deux hommes, ami de plus de vingt ans ».

Nommé en pleine crise postélectorale au moment où Ouattara et son gouvernement était au golf, Serey-Eiffel avait en charge le programme d’urgence de réhabilitation des secteurs stratégiques dont l’eau et l’énergie. Avant sa démission, il gérait les grands projets du gouvernement. La Lettre du continent révèle même que « son intervention avait été décisive dans l’attribution, en octobre 2012, du chantier d’extension de la centrale thermique d’Azito au consortium emmené par l’américain General Electric et le sud-coréen Hyundaï ».

S’agissant du général Claude Réglat, la Lettre du continent révèle qu’il avait été «nommé par Nicolas Sarcozy au lendemain de la crise postélectorale afin de conseiller Alassane Ouattara sur la réforme de l’armée ivoirienne ».

Il a démissionné selon notre source parce que « l’entourage du chef de l’Etat, dont son frère Birahima Ouattara, ministre des affaires présidentielles, le directeur de cabinet Marcel Amon Tanoh, ainsi le chef d’Etat major particulier Michel Gueu, ne lui auraient pas facilité la tâche ».
Selon la même source, le colonel Jacques Parenty, ancien chef de corps au sein du 23ème Bataillon d’infanterie de la marine de Dakar serait en bonne position pour le remplacer.

La démission des deux conseillers français appelle une réflexion allant dans deux directions. Soit Alassane Ouattara n’a pas respecté le contrat qu’elle avait signé avec eux pendant la crise postélectorale. Soit ces deux français ne croient plus en Ouattara.


Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr
notrevoie

Mardi 12 Mars 2013
Vu (s) 2954 fois



1.Posté par Lea le 12/03/2013 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ça c est leur problème ,on s en fou

2.Posté par guedon le 12/03/2013 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tous cas ,c'est leur problème,nous en s'en fou de blanc,le jour viendra où ils prendront tous la fuite.....

3.Posté par mèh le 12/03/2013 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Contrat pas respecté ou plus confiance; on s'en gabba de ça. C'est une affaire entre coépouses du nabo polonais

4.Posté par nea le 12/03/2013 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malais e ou pas malaise ; on s'en gnagne ......c'est eux que ça dérange.. On regarde seulement......

5.Posté par gasparo hino le 12/03/2013 16:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est tous des frères de lumière. des franc-maçons.c'est entre eux,ces bandits en cols blancs.

6.Posté par GOUZOU GBETIAYI le 12/03/2013 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela commence à devenir sérieusement énervant que par certains propos, nous nous désinformions ou désabusions nous même. C'est comme si ces démissionnaires, au départ séduits par un programme, découvrent aujourd'hui q'ils se sont trompés, DE BONNES FOIS. Or, c'est ensemble qu'ils sont venues prendre de force notre pays. Dans ces cas là, il y aura toujours des gens qui pensent mériter mieux que les autres... Ce qui ne prouve pas qu'elles sont vraiment mieux que ceux qui restent. Ne sont-ils pas tous des pions de l'ensemble ? Nous parlons comme si nous attendions quelques choses d'eux, plus particulièrement de la France. Or il y a longtemps que notre Président a répondu à ça: "Je n'attends rien de la France" . La France nous a t-elle prouvé le contraire??? Que l'ETERNEL soit le CHEF et le MAÎTRE de nos armées.

7.Posté par fil's le 12/03/2013 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec les freres. C'est leur cuisine interne et nous nous entorchons

8.Posté par gbaguidi ben le 12/03/2013 21:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
heeee pour koi tous ces parole moi je men gaba ces son fardo un proverbe dit doudougbe toutougbe a dir le joir du mange et le je ke tu vomir alasko babigne fie

9.Posté par myke le 12/03/2013 21:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils connaisse pas ce mossi la d'abort il va leur montré son coeur noir la

10.Posté par doriane le 12/03/2013 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on s'en fout des désamours de ce mossi dents taillées fils de pute avec ses enculés de maîtres pdé maçons français!
Coucou à tous les intervenants!
Signé: doriane, lavraie

11.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 13/03/2013 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez certes raisons les go et les gars. Mais la vulgarisation d'une info a tout son intérêt politiquement.

Si on passait sous silence ce genre de situation, c'est le fils de Mossi Dramane qu'on aurait aidé.

Vous savez, les Adorateurs ont toujours chanté, et ils avaient raison, qu'ils ne peuvent pas diriger le pays avec les français pour que ces derniers ne réagissent pas lorsqu'on veut les bouter hors du pouvoir.

De ce point de vue, il était important qu'on dise au monde entier que ce petit burkinabè est invivable et en perte de vitesse. Et c'est vrai, Dramane est en perte de vitesse.

Je dis souvent aux amis combattants qui tendent à se décourager en raison de l'apreté de la lutte que nous venons de loin : Dramane OUATTARA a été installé à la tête de la C.I par une coalition puissante qui ont vanté ses mérites.

Pour le " déboulonner", il faut y aller méthodiquement, c'est-à-dire, montrer que ce type est un monstre, et n'on un ange, un démocrate que les "blancs" ont abondamment vendu au monde, à leur monde.

Donc chers combattants, le fait que ces " blancs" retournent chez eux avec tout le paquet d'infos sur cet énergumène Dramane, que cela soit à la suite de démission ou de limogeage, n'est pas à cracher là-dessus.

La suite de la plainte de Michel GBAGBO est-ce une illusion ? Non, c'est une réalité.

Mais pourquoi cette plainte avec constitution de partie civile qui a été introduite en juin 2012 ne trouve-t-elle cette suite que maintenant que les " blancs" désabusés, quittent l'environnement de Ouattara pour rentrer dans leur France ? Je ne certifie pas que le départ de ces gens est pour quelque chose dans la suite judiciaire de la plainte du Dr Michel GBAGBO, mais je veux relever que tout peut concourir au but que nous poursuivons depuis le 11 avril 2011.

La plainte du Dr Michel GBAGBO avait été classée sans suite par le parquet de Ggrande Instance de Paris sous Sarkozy.

Dès lors, était-il imaginable que si ce vaurien Sarkozy était là où il était et avait bombardé les ivoiriens, cette plainte connaîtrait la même suite ? Mais la réponse, c'est non.

Or, lorsque nous fêtions le départ de Sarkozy, certains nous reprochaient de compter béatement sur les français alors qu'ils sont les mêmes.

Oui, ils sont certes les mêmes mais, entre deux maux, il faut préferer le moindre.

De quelqu'un qui ne t'arrange pas mais te dérange mortellement ( Sarkozy), et de celui qui ne t'arrange pas, ni te dérange ostentatoirement ( Hollande), qui préférons-nous à qui ?

Chers amis, nous sommes heureux que ces " blancs" partent. C'est la vérité : ils ont tout goupillé contre nous ensemble en faisant croire au debut des choses terribles.

Aujourd'hui, qu'il s'agisse de départ négocié, paisible ou contentieux, retenons que ça ne peut nous déplaire. Car, ça allait bon enfant entre eux, ces "blancs" truands n'auraient jamais songer quitter ce " paradis".

Or, le " blanc", dès qu'il te quitte, il cherche forcément un autre allié. C'est la règle en la matière.
Au serré Général Hermann, Salut toi l'intrépide Doriane, Fati, fatim. A toi Yuotam, brave guerrier, salut. Gardez les coeurs hauts ! Le combat dure parce qu'il est pour les Hommes.

Et ses résultats dureront comme le combat lui-même......

12.Posté par fatim.1. le 13/03/2013 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est leur probleme et nous dignes fils et filles du pays,en avons rien á cirer, mais ce serait sage de leur part qu ils claquent tous plutot la "porte de notre pays"meme s ils ne le font pas de gré,ils le feront par le seul langage qu ils comprennent c est á dire par la violence.
A bon entendeur....á plus.
Couou á toue la RP.
Salut DODO LA VRAIE ca fait un baille ma cherie comment vas-tu?Bien j espere.
Haut les coeurs car l anaconda n est pas encore mort.

13.Posté par charlie bronx le 13/03/2013 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les arguments que ces collaborateurs français évoquent sont fantaisistes. C'est cela le plus important dans l'article.

Comment un "ami de plus de 20 ans" peut-il lâcher son ami juste parce qu'on lui a refusé la gestion d'une chose en particulier? Alors qu'il peut rester coi, dans son coin, à continuer d'être grassement payé, même s'il ne fout rien ?

Il faut rapprocher ces démissions de la réticence émise, il y a seulement quelques mois, par François Hollande au sujet des français travaillant au palais de la présidence de Côte d'Ivoire. Ils sont partis parce que leur gouvernement (français) ne veut plus les voir à Abidjan.

La bonne question est alors : pourquoi ?

14.Posté par doriane le 13/03/2013 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Charlie Bronx, pour foutre le feu aux fesses de croussa croussa du mossi dents taillées, pardi! ils n'en veulent plus, alors ils lui cherchent des poux pour le buter; bientôt ils le déclareront infréquentable! hummmm!
Bonne analyse colonel Tchèdjougou Ouattara!
Coucou fatim.1; je vais mieux maintenant ma soeur. J'ai été alitée, mais je reprends des forces. fatim.1, tu parles d'anaconda? tu fais bien, car il est plus qu'un serpent d'Afrique notre ennemi.
Que Dieu Garde toute la RP;
Signé: doriane, la vraie

15.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 13/03/2013 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci à tous pour ces apports.

16.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 13/03/2013 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci à tous pour ces apports.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !