Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Maca/grâce présidentielle : Les prisonniers font bloquer l'opération

le Lundi 14 Octobre 2013 à 08:42 | Lu 789 fois

La libération des détenus, dans le cadre la grâce présidentielle, est bloquée à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) à Yopougon, depuis le jeudi 10 octobre 2013.



Maca/grâce présidentielle : Les prisonniers font bloquer l'opération
Selon nos sources, après la sortie de près de 80 prisonniers, des voix se sont élevées contre le mode de désignation des bénéficiaires de la décision présidentielle. C'est ainsi que la chancellerie aurait décidé d'être un peu plus regardante sur ce qui se passe à la Maca. Il s'agit, maintenant, de dresser la liste de tous les condamnés qui ont fait des désistements d'Appel et tous ceux qui devraient être concernés par la mesure. Une liste consolidée devrait être obtenue, après l'extrait du registre d'écrou du bureau des ''entrée et sortie'' qui aura été confronté avec des éléments du service informatique sur les détenus.

La filiation du prisonnier, sa date d'entrée à la Maca et la date de sa sortie, sont, entre autres, ce qui devrait figurer sur ledit extrait. La liste devrait être acheminée vers le procureur qui, à son tour, l'acheminera vers la chancellerie, a-t-on appris. Toutes ces mesures, à en croire nos sources, visent à permettre aux détenus qui ont droit à la grâce présidentielle d'en jouir, en minimisant la fraude. Mais, des voix des plus alarmistes, ont indiqué que même jusqu'en fin d'année, plus de 1400 détenus (concernés à la Maca) ne pourront pas recouvrer la liberté, vu que le travail est manuel dans le bureau des ''entrée et sortie''.

Rappelons que ce sont au total 3000 détenus dans les 33 prisons du pays qui sont bénéficiaires de la grâce présidentielle.Sont exclus du bénéfice de cette grâce, les auteurs d’infractions militaires, de crimes de sang, d'atteintes à la sûreté de l’Etat, de vols de nuit, de vols en réunion, de vols avec effraction ou à main armée, de viols, d´attentats aux mœurs (attentat à la pudeur, abus sexuels contre des personnes mineures), d´enlèvements d’enfants, d’évasions, de trafics de stupéfiants et d’infractions contre les biens ( abus de confiance et escroquerie, extorsions de fonds), et les auteurs de détournements de fonds publics. A la Maca, les détenus s'étaient soulevés, le mardi 1er octobre 2013. Cela, pour réclamer leur libération.

Dominique FADEGNON
Source : Soir Info

Lundi 14 Octobre 2013
Vu (s) 789 fois



1.Posté par ADEDE le 14/10/2013 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour votre information
Côte d'Ivoire: Wattao pris enflagrant délit de mensonge. Voici la véritable histoire du pistolet en or retrouvé à la résidence du président Laurent Gbagbo.

Le 14/10/2013 - 09:18

Par Aujourd'hui - La véritable histoire du pistolet en or retrouvé à la résidence du président Laurent Gbagbo.

Dans une interview réalisée par un journaliste français et reprise par le bi-hebdomadaire ivoirien, « l’Eléphant déchaîné », en sa parution du mardi dernier, le commandant, Issiaka Ouattara, plus connu sous l’appellation de « Wattao » a soutenu sans rire, devant le confrère qui l’interrogeait, que le pistolet en or massif qui trône fièrement dans sa luxueuse bibliothèque, a été retrouvé le 11 avril 2011, dans les ruines de la résidence officielle du président Laurent Gbagbo qui en était le propriétaire.

La réalité est toute autre. En effet, de bonnes sources, on indique que l’arme n’était non seulement pas la propriété du président Laurent Gbagbo, mais elle n’y a pas été retrouvée non plus. Mais plutôt au domicile pillé, quelques heures plus tôt, du ministre Moïse Lida Kouassi et emporté par un combattant FRCI du nom de Koné Dramane. Le pistolet en or, poursuit notre informateur, avait été offert à l’ex ministre ivoirien de la défense, du premier gouvernement Gbagbo, par son homologue de la République sœur d’Iran, lors d’une visite officielle à Téhéran, en présence de l’ambassadeur Tiéti Roch d’Assomption.
C’est cela la vérité et tout le reste n’est que mensonges et affabulations. D’ailleurs, ceux qui connaissent bien les habitudes du président Laurent Gbagbo, ont du railler l’étourderie de Wattao car ils savent que l’ex-chef de l’Etat, n’avait pas les armes comme meilleurs compagnons, mais plutôt les livres pour entretenir sa grande culture.

Géraldine Diomandé


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !