Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lors du 24ème Congrès de l’Internationale Socialiste: Le parti du Président ghanéen dévoile le complot contre Gbagbo

le Jeudi 4 Octobre 2012 à 00:34 | Lu 3143 fois



Lors du 24ème Congrès de l’Internationale Socialiste: Le parti du Président ghanéen dévoile le complot contre Gbagbo
Pendant la crise postélectorale en Côte d’Ivoire l’Internatinale Socialiste n’a pas eu le courage de défendre un de ses membres, le Fpi qui faisait face à une adversité féroce. C’est bien ce que lui a rappelé le Pr. Kofi Awoonor, chef de la délgation du parti Ghanéen Ndc lors du 24ème congrès de l’Is à Cape Town (Afrique du Sud) du 30 août au 14 septembre 2012. Ci-dessous l’intervention intégrale.

Camarade Président, M. Georges PAPENDREO
Camarade Secrétaire Général, M. Louis AYALA
Camarades, Membres du Présidium

Qu’il me soit permis, en premier lieu, d’exprimer la profonde appréciation par la délégation du Ghana, de l’honneur rendu à la mémoire du disparu Président du Ghana, feu John Atta Mills. L’hommage rendu par ce Congrès à travers cette minute de silence renforce et s’ajoute aux nombreux messages de condoléances exprimés par divers peuples du monde à notre parti, le Congrès Démocratique National (NDC), à l’occasion du décès de son leader.

Nous aimerions brièvement informer le Congrès, que conformément à la Constitution de notre pays, notre Vice-président, le camarade John Mahama a prêté serment en tant que Président, la même nuit suivant le décès du Président Mills, le 24 Juin 2012. Quelques jours après, un nouveau Vice -Président en la personne du camarade Amissah-Arthur, précédemment Gouverneur de la Banque Centrale, a été nommé, confirmé et investi par le parlement a prêté serment en tant que Vice-président.

Chers camarades, au moment où je vous parle aujourd’hui, notre parti, le NDC, tient un congrès pour entériner la nomination du Président John Mahama comme son candidat aux élections Présidentielles du 7 décembre 2012.
Nous invitons les représentants de notre mouvement à envoyer des observateurs à cette élection cruciale.
Camarades, nous prenons la parole cet après-midi, non pour parler de la situation politique ou économique du Ghana; mais nous la prenons, pour attirer l’attention de notre mouvement sur la situation dans un pays voisin : la Côte d’Ivoire. Nous la prenons, en liaison avec le thème du Congrès: Le Combat pour les Droits et les Libertés: Renforcer la Démocratie et en Gagner de Nouvelles de par le Monde.

Camarades, il faut que nous nous souvenions de la vraie version des faits en Côte d’Ivoire.
Le Président Gbagbo, dont le parti (le FPI) a été un des membres irréductibles de notre mouvement, a vu son gouvernement attaqué en 2002 par une rébellion commanditée par la France et organisée par des infiltrés à l’intérieur de l’armée nationale. Cette rébellion a causé une division de fait du pays en deux, une partition qui a duré à peu près plus de neuf ans. Quels étaient les objectifs de cette rébellion ?

La France, qui avait gardé le contrôle de presque tous les aspects de l’économie ivoirienne après la soit-disant indépendance de ce pays, n’a pas accepté les modestes efforts consentis par le Président Gbagbo pour redonner un tant soit peu au peuple ivoirien l’exercice d’un pouvoir de contrôle.

J’étais personnellement en Côte d’Ivoire, comme observateur des élections au nom de mon parti, le NDC. Les élections se sont généralement déroulées dans la paix et dans l’ordre, quand, soudain, est née une dispute quant à qui a gagné ? Dans le litige, la Cedeao, sous l’emprise évidente des forces pro- Ouattara et pro-françaises de la sous-région, a pris une position tranchée. Gbagbo a demandé le recomptage des voix dans les circonscriptions électorales les plus contestées.

Cette modeste requête du Président Gbagbo, qui fait généralement partie de la pratique et de l’usage dans la résolution juste des contentieux électoraux partout dans le monde, eut pour réponse une attaque musclée, menée et orchestrée par l’armée française. Une guerre civile éclata.

Le résultat fut la victoire de la partie la mieux armée, celle qui fut appuyée par la conspiration internationale dirigée par la France de Sarkozy. Cette France, en y mêlant le Conseil de Sécurité, encore flanquée qu’elle était de la carte blanche que ce Conseil avait donnée à l’Otan, s’en prévalut pour écraser la Lybie de Kadhafi, la Cedeao, l’UA ; ces organisations qui devraient pourtant être les derniers bastions de la démocratie africaine et de la pleine auto-détermination sur le continent. Dans ce chaos, le Président Gbagbo fut capturé et transféré à La Haye de façon expéditive.

Camarades, notre délégation est indignée de savoir que, le Présidium de l’Internationale Socialiste, affichant de l’impatience et sans un examen complet de la vraie nature des faits dans la situation ivoirienne, ait décidé de suspendre le FPI, un parti au premier plan de la lutte dans notre institution internationale depuis de longues années.

Camarades, comment parvient-on à la vérité quand ceux qui sont victimes d’une agression impérialiste crue sont privés du droit de se défendre par le seul canal que devait leur accorder une tribune ? Le camarade Gbagbo, un homme qui, à plusieurs reprises, a fait l’objet d’emprisonnements multiples, sous un long régime néocolonialiste depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire, croupit maintenant dans une geôle à La Haye. Il semble n’avoir aucun porte-voix, ni pour lui, ni pour son parti, et cela, au sein même de l’Internationale Socialiste, son premier amour.

Nous en appelons à l’UA et particulièrement à son nouveau Président Madame Zuma, pour jeter à nouveau un coup d’œil sur le Rapport MBeki concernant la situation ivoirienne. Le Président MBeki fut l’envoyé de l’UA, qui a soumis un rapport objectif à tous points de vue sur la crise postélectorale en Côte d’Ivoire. De toute évidence, l’UA, profondément manipulée par la Cedeao et les forces anti-Gbagbo, a entièrement ignoré le rapport du camarade MBeki.

Nous en appelons aussi au Présidium de l’Internationale Socialiste, pour que le nouveau gouvernement français dirigé par le camarade François Hollande et le Parti Socialiste français, s’engagent immédiatement à accorder en urgence, une large attention à la situation ivoirienne. Ceci devrait conduire à porter un nouveau regard sur la situation par la France socialiste, pour que soit réparé le terrible destin imposé à la Côte d’Ivoire par M. Sarkozy et ses alliés du Conseil de Sécurité.

Nous en appelons encore à l’Internationale Socialiste, pour qu’elle œuvre sans relâche à la libération du camarade Gbagbo de sa prison de La Haye.

Surtout encore, nous exigeons que soient relâchés de nombreux camarades du FPI, ainsi que Pascal Affi N’Guessan, son Président, qui croupissent dans les geôles de Ouattara.

Nous exigeons qu’il soit mis fin aux arrestations et à toutes formes de torture, de tuerie et de répression en Côte d’Ivoire, et que soit mise sur pied une commission internationale pour enquêter sur la situation dans ce pays frère.
Ne laissons pas le Mouvement de l’Internationale Socialiste venir en aide et en appui à ces mêmes forces impérialistes contre lesquelles nous luttons pour l’avènement d’une liberté sans compromission et de la démocratie vraie; et ce, en cédant à leurs machinations déguisées sous forme de sollicitude humanitaire, et en nous hâtant, en conséquence, à suspendre ces partis-là mêmes qui ont œuvré à l’avènement de la démocratie dans leurs pays.

Enfin, nous en appelons à la direction de notre mouvement à œuvrer fort pour restaurer la vraie démocratie pleinement en Côte d’Ivoire, et pour la démolition du système néo-colonialiste dans ce pays. Nous lançons cet appel, en tant que citoyens d’un pays voisin de la Côte d’Ivoire, et qui jusqu’à présent, est le lieu d’asile de milliers de réfugiés ivoiriens.

Notre déclaration de cet après-midi est motivée par le fait que le FPI est un parti frère, non seulement du NDC, notre parti, mais aussi de tous les partis rassemblés ici sous le parapluie du Mouvement de l’Internationale Socialiste, qui comprend le Parti Socialiste français, qui est maintenant aux affaires dans ce pays européen, dont la grande histoire se distingue par son engagement pour la Liberté, la Fraternité et l’Egalité. Que la Justice et la Liberté vraie l’emportent sur tout. Que notre mouvement, l’Internationale Socialiste, soit le champion de cette œuvre historique.

Je vous remercie de votre attention

Source : notrevoie

Jeudi 4 Octobre 2012
Vu (s) 3143 fois



1.Posté par Fatim le 04/10/2012 03:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci PR Kofi owoonor.
Que DIeu te benisse et que ton appelle rentre dans les oreilles DES sous.

2.Posté par Lelz le 04/10/2012 05:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci enormement. Que les sourds entendent et que les aveugles voient toute la souffrance des dignes fils de la ci. Coe cela avait ete annoncé, la ci se retrouvera seule. Personne n'entendra ses appels au secours, jusqu'à ce que la main glorieuse...

3.Posté par Lele le 04/10/2012 05:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci enormement. Que les sourds entendent et que les aveugles voient toute la souffrance des dignes fils de la ci. Coe cela avait ete annoncé, la ci se retrouvera seule. Personne n''entendra ses appels au secours, jusqu''à ce que la main glorieuse...

4.Posté par Lele le 04/10/2012 05:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
... que la main glorieuse la libère. La ci se souviendra de ceux qui l'ont soutenue, qui se font les voix des captifs ivoiriens. Je suis convaincu ke le levé du jour approche. Que Dieu tt puissant benisse chacun et la ci.

5.Posté par péheg le 04/10/2012 08:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
>bocou merci au ghana pr grande croyance en DIEU. C sùr DIEU délivre la ci très très biento. Gloire à DIEU. Amen.

6.Posté par goli le 04/10/2012 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci pour ce message, mais pourquoi apres plusieurs années c'est maintenant que vous tenez un tel discours? ce congres a t-il lieu chaque année ou un fois chaque 10ans? parce que la crise date de plus de 10 ans. Apres tout le mal porté a la CI, vous décidez en fin de vous réveiller subitement de votre long coma, si c'est la manifestation du tres haut, que son nom soit glorifier. Vous avez suspendu le fpi sans meme chercher a savoir les réalités. Quel était l'interet pour le PR GBAOGBO d'apartenir au parti socialiste, justement parce qu'il s'est dit que pour etre fort il faudrait s'associer aux personnes qui partagent les memes idées que vous, je n'ai pas besoin de vous le rappeler. CÉST L'un des motifs lorsqu'on appartient a une organisation, meme les petites associations des quartiers le savent a quoi cela a t-il servir puisqu'au moindre petit probleme vous l' avez abandonnez. La question que je me pose. Connaissiez-vous vraiment le PR GBAGBO? Parce qu'il n'est pas celui que les soit disant médias ont dépeint de lui. demandez a n'importe quel petit vrais ivoirien et meme les buveurs de sans actuels dans leur moment de lucidité ou lucifer décide de ne pas les pocéder pour ne serais que quelques secondes. ils vous parleront de KOUDOU LAURENT GBAGBO. Ce genres de discours nous en avons trop entendu, nous voulons la concretisation. Libérez le PR, que le monde entier sache ce qui s'est véritablement passé et qui continu en CI. Qui a remporté les elections? Libérer tout le vaillant peuple ivoirien qui croupi sous la dictature de mossi drame qui sait qu'il n'a rien a perde s'il plonge la CI et les ivoiriens dans une extreme pauvreté, en lui debarassant de ce dictateur. Que ce ne soit pas encore un autre discours comme les africains en sont des champions. Que dieu benisse l'afrique et particulierement la CI et son grand peuple, nous vous soutenons depuis la chine, parce ce que nous savons ce que vous vivez au quotidien puisque nous y étions aux mois de juillet et aout.

7.Posté par GILBERT KITA le 04/10/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon ami Goli je n'ajouterai rien pour ne pas faire ombrage à votre texte. Ce qui est dit est bien dit . que les socialistes s'unissent pour la libération de GBAGBO.s'ils ne le font pas maintenant, ce serait vraiment unitil d'appartenir à une telle organisation

8.Posté par bao le 04/10/2012 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l 'internationale socialiste n'a rien n' avoir avec ce qu'imaginent certaines têtes africaines. on est pas là dans un groupe de fraternité ou une amicale ou on défend les mythiques idéaux auxquels seuls des africains croient. la France y est pour défendre ses intérêts multiformes.

9.Posté par Saufsi le 04/10/2012 12:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grand merçi à toi frère GOLI pour ce commentaire clair et présis. Quelqu'un me disait,qu'on reconnait son véritable ami dans les moments difficiles. Cette crise ivoirienne nous a permit de connaitre nos véritables amis en Afrique et dans le monde,cela nous fait comprendre maintenant que nous ne devons pas compter sur quique se soit et encore moin sur la soi-disant la communauté internationale. Cette organisation a été mise sur pied pour défendre leurs intérêts et arracher de gré ou de force les biens des pays pauvres,parce que puissante en armément et en communication.Maintenant que nous savons que cette communauté internationale a la main mise sur toutes les organisations dans le monde et en Afrique,nous devons maintenant compté que sur nous-même et ne plus adérer à aucune organisation.Nous sommes maintenant assez grand pour prendre nos destin en main et nous libéré de l'emprise et de l'imposture de la communauté dite internationale et toutes ses organisations sous leurs ailles. Que DIEU benisse les fils et filles dignes de AFRIQUE.

10.Posté par Alacabo le 04/10/2012 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est avec des larmes aux yeux que termine de lire ce discours. Merci PR. Mais hélas, pourquoi tan de mutismes? Peut-être qu'on aurait pu éviter tan de morts et que la CI serait dans la voie de la vraie prospérité. Aux faits, je suis indigné, outré, profondément abattu qu'il existe une Internationale Socialiste dans ce monde! Je souligne, je ne suis d'aucun partie en CI, mais je suis un citoyens Ivoirien, à ce effet, je ne peux rester insensible. Oui, il serait peut-être mieux que le FPI sorte du tonneau vide appelé International Socialiste. Quad vous avez tout donné, et de vous-même et de ce que vous posséder, et qu'en retour l'on vous traite de chien, mieux quitter cette façade de socialisme!!! Aucune structure dite internationale ne libérera un seul des membres du FPI et de la galaxie patriotique en CI. La CI a les moyens de sortir de cette zone de turbulence. Ce n'est qu'un état passager. La réconciliation est le seul moyen de sorti. Si nous ne l'avons pas compris, nous irons tous en ENFER!!!

11.Posté par nkouka le 04/10/2012 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La paix du seigneur Jésus Christ soit sur nous.

BAO et SAUFSI, vous êtes des lanternes éclairées.

Puissesnt vos commentaires 8 et 9 aller dans les oreilles ocncernées et non dans le désert. Heureux sont ceux qui les gardent.

La nouvelle afrique subsaharienne ne doit être peuplée que des gent qui ont cette mentalité.

Et puisque c'est de coutume sur site, coucou à tout le monde (apparemment c'est la salutation qui passe le mieux), coucou même aux imposteurs et malfaiteurs.

Le soleil ne brille t-il pas aussi sur les méchants. Mais la paix ( la paix de l'âme)ne se trouve que dans le coeur des justes.


Frère tcheoudou Hotep à toi.






12.Posté par GOLAH le 04/10/2012 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOCIALISTES DE TOUT PAYS
je pense qu'il faut sortir de la théorie. les états socialistes savent aujourd'hui le chemin emprunté par les impérialistes pour faire tomber le président Gbagbo.
mais qu'ils empruntent le même chemin pour mettre fin à la souffrance du peuple.
que DIEU son nom soit glorifié

13.Posté par Hermann N'da le 04/10/2012 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUVRONS BIEN LES YEUX

François HOLLANDE et Martine AUBRY ont traité le Président GBAGBO de tous les noms. Son parti, le FPI a été suspendu de ce l'Internationale Socialiste dans une affaire qui ne regarde pas l'organisation en tant que telle. Nous sommes tous témoins de ces faits. A l'époque, cette attitude étrange nous a conduit à nous poser une série de questions qui sont restées sans réponses. Aujourd'hui encore ces questionnements sont d'actualité. Est-ce que l'Internationale Socialiste défend vraiment un idéal partagé par tous ses membres? Les Africains et les pays les moins avancés bien que membres de cette organisation ont-ils les mêmes intérêts que leurs homologues occidentaux? L'internationale Socialiste n'est-elle pas simplement dominée par ses membres occidentaux? Les occidentaux quelle que soit leur philosophie politique n'ont-ils pas le même but à poursuivre, à savoir, faire main basse sur toutes les richesses du monde au profit de leurs générations actuelle et future? L'internationale Socialiste n'est-elle pas en réalité une autre organisation mafieuse encore au service des impérialistes? En tous cas, tout porte à le croire lorsque l'on fait une analyse sérieuse de la situation actuelle.
Pour contourner ce piège et cette hypocrisie planifiée, les Africains sont impérativement appelés à faire le ménage en leur sein. Cela consistera à:
1/ Mettre hors d'état de nuire tous les collabos qui président aux destinées des États.africains;

2/ Faire preuve d'une plus grande solidarité au plan économique, financier et monétaire afin de représenter une force qui compte dans le monde à tous points de vue.

C'est à ce prix que l'Afrique pourra s'en sortir. Tout le reste n'est que manipulation pour servir les intérêts des impérialistes prédateurs.
Je conclus que si l'on n' y prend garde, il sera trop tard le jour où nous nous rendrons compte que l'Internationale Socialiste était en réalité un instrument au service des impérialistes. QUI VIVRA VERRA.

14.Posté par DROZZ le 04/10/2012 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Dr Balo Gérard,

On ne soutient pas une rébellion aveuglément parce qu'elle jouit du parapluie de la Françafrique. Votre manque de vision réaliste a conduit la Côte d’Ivoire là où elle se trouve aujourd’hui, dans un trou sans fond. Hier, le Burkina Faso s’est senti obligé de fournir aux rebelles une base arrière de déstabilisation de la Côte d’Ivoire. Ses actions nocturnes ont contredit ses gesticulations de médiateur et de faux faiseur de paix. Mais après 35 ans de pouvoir sans partage, on ne peut plus savoir ce qu’est la démocratie.
Le peuple burkinabè a besoin d'une plus grande attention et Compaoré aurait dû se focaliser sur lui.
La politique, même occidentale, est souvent entachée de vive passion. Mon pays vient de connaître 10 ans de terreur et nous aspirons à la paix, fondement de cette démocratie que le Burkina ne connaîtra certainement jamais. Nous comprenons maintenant pourquoi les rebelles exilés se donnaient autant de contenance. Le Burkina Faso était devenu le parrain d'une rébellion en préparation pour assassiner les Ivoiriens et détruire la Côte d’Ivoire.
Cette note donc pour attirer votre attention sur le fait qu'il n'est pas bien de s'amuser avec le feu près d'un gisement de pétrole. Si la passion de la politique s'enflamme, Blaise Compaoré pourra-t-il assurer la sécurité de ces million de Burkinabè qui ont fuit la misère et la dictature pour se faire un quotidien radieux avec le cacao en CI ?
La sagesse vous manque, nous nous en excusons. Votre défunt leader, le Capitaine Sankara pour n’avoir pas voulu accepter la servitude des africains et qui était, à votre goût, trop près de son peuple, savait que la liberté et l’indépendance vraie est la première ressource de tout peuple qui veut émerger. S'il y a encore violence, tuerie, crime en Côté d'Ivoire c'est à cause de vous Blaise Compaoré. Vous avez donné l'illusion aux rebelles qu'ils peuvent monter un coup à partir du Burkina et ensuite, régner tranquillement sur un peuple soumis et docile à souhait. Tout le monde entier sait que vous êtes le parrain des rébellions en Afrique. Vous êtes libres de continuer sur cette trajectoire, mais sachez que toute chose a une fin. Et quelle sera la vôtre ?
Ceci étant dit, souffrez que nous vous éduquons sur un point qui revient très souvent.
Le ré comptage des voix qui a été demandé n’est pas une hérésie. Et le Conseil Constitutionnel est le seul, selon la Constitution, à pouvoir donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle. Après étude des réclamations et des rapports, il a purement et simplement supprimé les votes de sept départements où il n’y a pas eu d’élection à proprement parler. Menaces, agressions dans les bureaux de vote, expulsion des représentants d’un candidat, viol en public, rien n’y a manqué. Pourquoi ? Parce que le désarmement qui devait se faire avant le vote n’a pas eu lieu. Il n’a pas eu lieu par ce que le Burkina Faso ne l’a pas voulu. Dans ces départements, il n’y a pas eu de vote réel. On n’a pas besoin d'être un expert pour savoir que sans la présence massive des armes venues du Burkina, la victoire de Gbagbo était sans ambages le peuple ne pouvant logiquement donner ses voix à des tueurs. Il faillait supprimer le vote de ces sept départements pour enfin avoir un résultat honnête et fidèle à la volonté du peuple Alors, près d'un mois après, deux anges venus de l’Occident impérialiste dont le sinistre Sarkozy on repoussé la voie de la sagesse et préféré celle de la violence. Pour achever le travail commencé dix ans avant, en 2002, c'est-à-dire tuer et tuer les Ivoiriens. En manipulant les médias acquis à une cause satanique. Même plus d’un mois après une action, on faire sur elle une enquête sérieuse et claire qui révèle tout ce qui est caché. Les rebelles et leurs associés le sachant, ils ont refusé le recomptage des voix. Écoutez, vous vous foutez de qui?
Nous voyons un conflit à l'horizon car le match n’est pas fini, faites attention!
Partout où les impérialistes et leurs suppôts passent, ils promettent l'illusion et manipule le peuple dont le niveau d'instruction, particulièrement en Afrique, est bas.
Lisez les mises en garde du Président de la république de Côté d'Ivoire quand il était encore au pouvoir, encerclé par les chars du colon Sarkozy. « Le temps arrive où ceux qui veulent la liberté de la Côte d’Ivoire vont se retrouver en face de ceux qui veulent le pays pour des intérêts qui ne sont pas ceux des Ivoiriens ».

15.Posté par IGNACIO le 04/10/2012 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et cette solidarité , on en avait besoin.Mais le soulard de BEDIE n'a pas pu prendre ses responsalité pour sensibiliser ses parents baoulé en vue de construire une CIV nouvelle sans sans la france et les rebelles

16.Posté par grace le 05/10/2012 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HERMANN je suis tout a fait d'accord avec toi il n ya pas de socialiste même en occident ils sont tous au service des multinationnal regardez François holande lui socialiste il suis les même programme que sarkosi le nein ne croyez pas en ce qu'il raconte tous des comediens c'est comme leur soit disant democratie ils nous prennent pour des moutons et nous on tombe toujours dans le paneau .
je vous fais de gros coucou FATIM DORIANE HERMANN TOUS LES FRERES ET SOEURS HASSAN JE N OUBLIS PERSONNE BONNE SOIREE QUE DIEU NOUS GARDE JE VOUS AIME

17.Posté par Eric elabo le 05/10/2012 22:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Herman seul les souds n'ont ps d'oreille pour entendre mais un blanc reste tjrs blanc,herman je veux vraiment que tu sois mon ami intime a cause de tes propos

18.Posté par Hermann N'da le 08/10/2012 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon Cher Eric elabo , j'accepte volontiers d'être ton ami. Tu voudras bien m'excuser pour le retard de la réponse indépendant de ma volonté. Le Seigneur te protège !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !