Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Limogeage du Dga de Fraternité Matin: Ce qui a déclenché la colère du Conseil d’administration

le Lundi 25 Février 2013 à 07:59 | Lu 1472 fois

Le limogeage, le mardi 19 février 2013, de Koné Moussa, du poste de Directeur général adjoint (Dga), chargé des Finances du groupe Fraternité Matin a succinctement été évoqué le vendredi dernier, par Venance Konan, le Directeur général (Dg) de l’entreprise qui recevait tout son personnel lors d’une réunion de travail.



Limogeage du Dga de Fraternité Matin: Ce qui a déclenché la colère du Conseil d’administration
Une rencontre dite de ‘’motivation’’ au cours de laquelle le premier responsable de la société de presse a promis à tout son personnel une augmentation salariale de 20% qui rentrera en vigueur à partir de fin mars 2013. Ensuite, à titre informatif, il a annoncé à son auditoire que ‘’le Conseil d’administration a mis fin au contrat de travail qui liait le Dga, Koné Moussa, à l’entreprise’'. Puis, sans donner les raisons de ce limogeage, le Dg a lâché: ''Il n'y aura plus de poste de Dga jusqu'à nouvel ordre''.

Même, face aux récurrentes questions de certains employés qui voulaient connaître ''le réel motif de ce licenciement’’, Venance Konan est resté ferme sur sa position. ‘’Les délibérations du Conseil d’administration sont secrètes. Je vous informe juste de la décision qui a été prise. Maintenant, en ce qui concerne les raisons, souffrez que je ne vous en dise pas davantage’’, a-t-il coupé court, avant de passer à un autre point de son intervention.

Un silence radio que le Dg de Fraternité Matin a également affiché vis-à-vis de nous, lorsque nous l'avons rencontré au terme de la réunion avec son personnel. Toutefois, selon une source proche du dossier,ce qui a réellement provoqué la chute de Koné Moussa est bien ‘’l’affaire Koné Alassane’’ du nom d’un des souscripteurs d'un appel d'offre. Français d’origine ivoirienne, selon des sources concordantes, confirmées par Koné Moussa, l'ancien Dga, Koné Alassane a postulé comme plusieurs autres, pour l’acquisition du marché de gestion électronique de documents, estimé à plusieurs millions de nos francs. Et sans attendre la délibération qui ''tardait à ses yeux'', le franco-ivoirien qui avait été informé par Koné Moussa qu'il était en pôle position pour l'acquisition dudit marché a adressé un courrier à Viviane Kipré Zunon, la Présidente du conseil d'administration (Pca) de Fraternité Matin.

Dans sa correspondance, Koné Alassane ordonne, presque, à la Pca de publier ''dans la huitaine'' le résultat de la délibération, faute de quoi, il ‘’avisera les autorités compétentes’’. Des propos qui ont provoqué une grande colère chez la Pca Viviane Kipré Zunon qui, dans sa réponse a répliqué qu’elle n’avait d’ordre à recevoir de personne'' et qu'il pouvait se ‘’plaindre auprès de qui il veut’’. C’est donc très remontée que celle-ci a convoqué une réunion extraordinaire du Conseil d’administration le mardi 19 février 2013 au cours de laquelle, à l’unanimité, la décision de rompre le contrat avec l’ancien directeur de DHL Burkina a été prise.

Puis, toujours selon nos sources, après cet incident, la première responsable de Fraternité Matin a demandé à vérifier ‘’de plus près’’ les conditions d’acquisitions de plusieurs marchés passés entre l’entreprise et des prestataires. Un contrôle qui, dit-on a abouti à des révélations « de graves irrégularités ». Face à ces accusations, Koné Moussa que nous avons joint le week-end dernier par téléphone a promis réagir dans les prochains jours, après concertation avec ses avocats.

Claude DASSE
Soir Info

Lundi 25 Février 2013
Vu (s) 1472 fois



1.Posté par DIDIER le 25/02/2013 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS avez entendu DHL BURKINA!
Mon pays est vendu!

2.Posté par yenonsonia le 25/02/2013 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour DIDIER

POURQUOI T'ETONNES TU? LES VRAIS IVOIRIENS SONT APPRAUVRIS AU PROFIT DES PARENTS DES PARENTS D'ALLASSANE ET DES MAITRES (FRANCAIS ET CONSORTS) A QUI LE MOSSI DOIT BEAUCOUP. BEDIE QU'EN DIS-TU?

3.Posté par Hermann N'da le 25/02/2013 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici la nouvelle cote d'ivoire version "PRÉDATEURS".

"Les conditions de passation des marchés" La grande plaie du régime dozocratique.

Qui ne se souvient pas de 1990? Des privatisations sauvages à pour quelques FRANCS SYMBOLIQUES

De nombreux marchés passés de gré à gré en violations des règles élémentaires de passation des marchés.

Et maintenant l'arrogance d'un entrepreneur qui attend certainement sa part de récompense pour avoir contribué à la VICTOIRE MILITAIRE.....

Une affaire de partage du butin.

4.Posté par Hermann N'da le 25/02/2013 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOICI L'ENDROIT OU L'ARGENT CIRCULE

Tous les grands marchés ont été attribués aux entreprises françaises et burkinabées en guise de reconnaissance et de gratitude pour le BOULOT ACCOMPLI

Je crois que c'est assez clair.

5.Posté par Miaou le 25/02/2013 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Didier, moi aussi, mon sang a fait un tour dans mes veines... Surtout chapeau pour Mr Dassé journaliste qui a glissé subtilement là cette info.

6.Posté par soniayenon le 25/02/2013 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FRERE MIAO. DASSE A GLISSE UNE INFO QUI VA CHANGER QUOI? NOUS NE POUVONS QUE SUBIR LE REGIME DE DOZOBA. J'EN VEUX TELLEMENT A BEDIE QUE J'AI FINI PAR AVOIR LA TENSION MAIS SI JE SAISQUE TOUT ETAIT REUNI POUR QUE GBAGBO PARTE DU POUVOIR. MAIS JE DIS J'AURAI PREFERE QU'IL SE TAISE.
PAUVRES IMBECILES DU PDCI. GUIKAHUE - DJEDJE MADI ET CONSORTS A LA TETE DE QUELS MINISTERES ETES-VOUS?

7.Posté par doriane le 25/02/2013 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hé DIDIER , ton pays a été vendu depuis longtemps; depuis que qu'houphouët a nommé le mossi dents taillées premier ministre et a étatbli sa pute juive comme administrateur de son patrimoine.
Coucou à Hermann N'da, Miaou, Fatim, fatim.1, Fati, Yuotam, Gaou...
Que Dieu vous bénisse!
Signé: doriane, la vraie

8.Posté par GOLAH le 26/02/2013 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOICI POUR QUOI VOUS QUI AVEZ UN PEU DE CONNAISSANCE POUR COMPRENDRE QUE NOTRE PAYS EST VENDU ET OCCUPE DEVEZ L'EXPIQUER A CEUX QUI SONT ENCORE DANS L'IGNORANCE TOTALE ET QUI CROIENT AUX MENSONGES DU POUVOIR.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !