Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Libération de la Côte d’Ivoire : ils sont piégés sur du sable mouvant !

le Vendredi 15 Juin 2012 à 16:26 | Lu 2860 fois



La "diplomatie de la flatterie" les a piégés. Maman Sirleaf en a marre d’être appelée à des heures indues. Par un putschiste véreux qui flippe à l’idée qu’il sera victime lui aussi, dans les heures qui viennent, du mal qu’il servait aux autres. Donc elle veut se débarrasser d’une quarantaine de bagnards dont elle n’a pas besoin et qui de surcroît pourraient se retrouver dehors, le moment venu, pour faire œuvre utile. Et puis, elle veut avoir le sommeil tranquille enfin.

Ils sont piégés par l’arrogance qui fait toujours suite à une accumulation de biens mal acquis. Le monde entier les regarde et prend ses distances vis-à-vis d’eux. Mais ils feignent d’être heureux alors qu’ils sont tous en train de mettre femmes et enfants à l’abri, ou en train d’aller leur rendre une dernière visite, car l’heure pour eux de rejoindre l’enfer, a sonné.

Ils sont piégés par leurs propres choix. La prise du pouvoir par les armes avec une bande de malfaiteurs n’ayant pas appris l’éthique du métier des armes, reste un piège mortel. C’est le sable mouvant. Les meilleurs stratèges de pacification post crise enseignent qu’on ne gouverne pas avec des mercenaires qui vous aident à venir au pouvoir. Ils vous tuent un jour ou l’autre. Or, ils sont arrivés au pouvoir avec des mercenaires burkinabès, maliens, sénégalais, togolais, libériens. Et ils ne savent pas comment se débarrasser de cette multitude. 15 mois après, ces mercenaires ont décidé de leur déclarer la guerre. L’Ouest ivoirien est de nouveau à feu. Mais ils n’ont pas de "Solution" pour éteindre ce feu qui se propage chaque jour comme le confirment nos sources.

Ils sont piégés par leurs infiltrés auprès du Président GBAGBO. Hier, il était au pouvoir, donc il pouvait être exposé à la nuisance de l’espionnage. Aujourd’hui, il n’est plus au pouvoir. Et mieux, il est loin du théâtre des opérations. Alors, on les brandit à la face du monde pour témoigner. Mais après coup, le débat contradictoire qui doit naître, les effraie. Donc ils veulent se débarrasser de leurs "témoins". Et en voici un dans le coma. Puis en voici l’autre qui va crever. Mais qui sera comptable de la mort de ces "prisonniers". Comment juge-t-on un régime qui tue les prisonniers pendant leur détention ? La réponse est dans l’histoire récente des Nations.

Ils sont piégés par notre stratégie du danger présent mais invisible. Ils paniquent alors. Et ils tirent dans tous les sens. Quand on leur demandera, mais pourquoi tirez-vous sur des pauvres civils innocents, les justifications qu’ils donneront, ne convaincrons personne. Et alors, ils seront isolés, beaucoup plus qu’ils ne le sont aujourd’hui. Puis seuls, face à nous, le festival commencera. Or, la question leur sera posée dès ce soir, et demain, ils devront y répondre. Et après coup, ils seront face à leur destin.

Dignes et fiers Patriotes, soyez sereins et fiers d’être des nôtres. Soyez fiers et dignes d’être de la Résistance Patriotique et Révolutionnaire !

Ils mentent pour vous distraire. Charles Blé Goudé n’a rien à cirer avec les Casques bleus qui ont eu leurs gueules cassées le vendredi 8 juin passé. C’est Amadé Ourémi qui les a tués. Et le Libéria n’a lancé et ne lancera jamais aucun mandat d’arrêt contre les dignes fils de la Côte d’Ivoire.

De tout ce qui sera dit, retenez une chose : quand un régime agonise, la seule chose qui fait son bonheur éphémère, ce sont les flatteries diplomatiques. Et ensuite, tendez l’oreille. Vous entendrez les bruits assourdissants des tambours sacrés qui se rapprochent inexorablement vers Jéricho. Ce qui vous restera à faire, c’est de vous mettre à l’abri pour ne jamais croiser le chemin de nos guerriers en transe.

Que Dieu protège les Dignes fils de la Côte d’Ivoire qui viennent pour mettre la guerre entre les mercenaires et leur employeur véreux. Afin que la paix soit désormais le partage du peuple souverain de Côte d’Ivoire.


A Très bientôt.

Hassane Magued

Vendredi 15 Juin 2012
Vu (s) 2860 fois



1.Posté par philomene le 15/06/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GLOIRE A DIEU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Ariété le 15/06/2012 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hummm!!! Ça sent la guerre à outrance!

3.Posté par Xerces le grand le 15/06/2012 20:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'en étais certain que ces bandit mentaient encore quant il disait que le Liberia a lancée un mandat d'arrêt contre notre général Charles Ble Goude de toute les façon ils sont fait comme des rats ces assassin

4.Posté par Xerces le grand le 15/06/2012 20:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J''en étais certain que ces bandit mentaient encore quant il disait que le Liberia a lancée un mandat d''arrêt contre notre général Charles Ble Goude de toute les façon ils sont fait comme des rats ces assassin

5.Posté par cremi le 16/06/2012 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on attend ce moment avec impatience. IL FAUT NETTOYER CE PAYS

6.Posté par waka le 16/06/2012 17:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIEU-nous-sauve

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !