Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Libération Côte d’Ivoire : il y a beaucoup de patriotes appelés mais il y aura peu d'élus !

le Mercredi 18 Avril 2012 à 07:19 | Lu 1309 fois



J’ai lu les récentes déclarations de Monsieur Toussaint Alain, ex-Conseiller du Président GBAGBO, faisant le bilan des actions qu’il aurait menées depuis l’agression et la capture du Président GBAGBO par la France. J’ai lu les réactions désobligeantes de certains patriotes à Paris après l’appel de Calixte Beyala au congrès du MAF (Mouvement des Africains Français). J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt le cas du Colonel Katé Gnatoa. La Révolution Permanente n’a pas manqué d’interpeller le camarade Résistant Charles Blé Goudé lorsqu’il s’est lancé dans des discours qui nous semblaient inopportuns.

Mais en regardant toujours de très près, la grisaille patriotique et révolutionnaire, notre conclusion aujourd’hui est la suivante : il y a beaucoup d’appelés mais il y aura très peu d’élus tant que la convoitise et les aventures solitaires meubleront notre parcours combattant.

Pour des raisons évidentes, je ne vais pas vous donner les circonstances exactes du massacre du Colonel Gnatoa et de ses 7 proches collaborateurs à Grand Bassam, par l’ONUCI. Mais je vous dirai simplement que le Colonel a quitté sa base sans informer qui que ce soit. Il a établi des contacts avec des soi-disant hommes de Soro Guillaume sans prendre conseil. Résultat, il s’est fait attirer dans un piège mortel et il en a payé le prix. La raison pour laquelle il s’est comporté ainsi ? Je la résumerai vaguement, en disant : convoitise et aventure solitaire.

Alors j’en reviens à Monsieur Alain Toussaint. Ce monsieur s’est battu comme un beau diable et a fait pour la République, ce qui était raisonnablement possible et dans les capacités d’un Conseiller.

Mais qu’il apprenne que la reconnaissance de la République ne s’arrache pas en lui tordant le bras. Qu’il apprenne à respecter les différences, les nouveaux zèles, parfois choquants, faisant ombrage souvent, mais utiles, car dans un combat comme celui que nous menons, tous les coups donnés à l’ennemi sont utiles parce que c’est l’eau qui tombe goûte par goûte qui finit par percer le rocher.

C’est dire simplement que tout un chacun a sa place dans notre combat et il n’y a pas d’ouvriers ni de première heure ni de dernière heure. Il y a trop de champs à labourer pour qu’on en vienne à vouloir piocher tous au même endroit au risque de semer la confusion et nous entremêler.

Si la Révolution Permanente aborde la question des attaques insidieuses des uns et des autres contre l’un ou l’autre, ce n’est point pour faire le procès de qui que ce soit. C’est tout simplement pour interpeller, faire prendre conscience que rien ne justifie qu’on mène des attaques inutiles contre les uns et les autres. Car notre engagement est fait sur la base du bénévolat et tout bénévole quelle que soit sa contribution, mérite le respect de tous.

Si nous insistons pour qu’on se respecte mutuellement et qu’on respecte le travail des uns et des autres, c’est parce que notre combat n’est pas un business où des concurrents s’affrontent dans un jeu parfois déloyal afin de mettre sur le marché, le meilleur produit ou contrôler une part importante de ce marché.

Je l’ai dit dans une récente interview accordée à un journal en ligne : gardons-nous de manger du fruit défendu de la célébrité commerciale et de la "mercantilisation" de la douleur du peuple ivoirien. Ayons alors le désir de faire œuvre utile, pour la cause commune, même si le combattant ne doit pas vivre que d’eau fraiche et d’esprit guerrier.

Si ce conseil élémentaire vous semble utile à la consolidation de nos victoires en cours, alors disciplinons nos ego, apportons notre modeste contribution sans vanité ni désir de scruter le regard des autres pour rechercher ou forcer leur admiration.

Nous sommes des bénévoles, forcés d’être au front, pour combattre l’arbitraire colonial, le mépris fasciste et le désir barbare de soumettre l’Afrique en vue de prendre sans avoir à rendre compte, dans un champ de ruine et un cafouillage institutionnel déconcertant.

C’est pourquoi il serait dangereux de créer des blocs ethniques, de faire des réunions parallèles, de susciter des faux futurs guides tribaux ou ethniques devant remplacer un tel ou un autre, en récupérant un électorat captif, qui le sera davantage à cause de la répression génocidaire qui est en cours.

Tout ça ne vous mènera nulle part sinon, qu’à des alliances bidon, sans lendemain, comme celles qui viennent de coûter plus d’une vie au Colonel Katé Gnatoa.

Ne rêvons pas, comme "ADO Kennedy", à une Côte d’Ivoire des "Rattrapés", parce que notre combat ne doit pas avoir pour finalité, un jeu d’alternance en "Rattrapage ethnique".

Mais rêvons comme Martin Luther King, rêvons comme le Président GBAGBO, à une Côte d’Ivoire où personne ne demande votre ethnie, où personne ne se fait licencier parce qu’il vient du Nord ou du Sud, où aucun fils du pays n’écrit de Charte tribale pour mettre en œuvre un projet de vol, de pillage des richesses nationales, en association, en fomentant une alliance avec tous les renégats du monde, au péril de millions de vies citoyennes.

Rêvons une Côte d’Ivoire souveraine. Rêvons un développement national souverain. Rêvons une fraternité vraie.

Mais avant que nos rêves ne soient réalisés, combattons côte-à-côte, avec nos différences, mais avec un esprit débarrassé de calculs personnels et sectaires. Cela veut dire, évitons d’avoir un esprit fourbe qui cache mal, la volonté de réaliser des projets solitaires, des aventures sans lendemain qui sont toujours lourdes en sacrifices.

Et puis, laissons l’histoire nous être reconnaissante. Simplement.


A Très bientôt.

Hassane Magued

Mercredi 18 Avril 2012
Vu (s) 1309 fois



1.Posté par Zoum le 18/04/2012 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes respects, Hassane Magued.
Les luttes intestines et personnelles ne servent cette noble cause que vous défendez. et que tout Africain qui se respecte doit défendre. Lorsqu'on lutte pour un idéal et pour ses convictions, on le fait sans calcul.
Merci pour ce message qui doit tous nous interpeller.

2.Posté par kokora basmouna le 18/04/2012 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci HM! le temps jugera et chacun aura le salaire qu il mérite.Courage et obstination à tous les vrais patriotes

3.Posté par titi le 18/04/2012 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI HASSAN POUR VOTRE ANALYSE. JE PENSE QUE LES IVOIRIENS AIMANT LEUR PAYS GAGNERAIENT A ETRE SOLIDAIRES ,UNIS POUR MENER LE COMBAT
CONTRE L'IMPOSTURE ET LE MENSONGE ,ARRETONS DONC DE JETER DES PEAUX DE BANANES AUX AUTRES
DIEU BENISSE LA COTE D'IVOIRE

4.Posté par DISCOURLIBRE le 18/04/2012 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CONSEIL DE DIEU

Matthieu 12:25 : "Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. "

L'union dans cette affaire là est très importante. Si nous ne nous entendons pas et qu'on laisse des fissures se créer à causes de nos intérêts personnels: Sachez que cette œuvre de résistance sera dévastée. Et je connais certains qui n'attendent que ça !

Ce n'est pas en vain que les politiciens, pour détruit les résistances et les regimes, appliquent la règle d'or : "DIVISER POUR RÉGNER".

Alors faites très, très, très Attention !!!. Au point où nous en sommes: MARCHONS D'UN MÊME PAS avec une la seule pensée de libérer notre pays de ceux qui l'asservissent.

Que la SAGESSE du DIEU VIVANT et non celle du monde,vous habite et habite chacun d'entre nous. Car ne nous y trompons pas,
C'est par la sagesse qu'une maison s'élève, Et par l'intelligence qu'elle s'affermit ;C'est par la science que les chambres se remplissent De tous les biens précieux et agréables(Proverbes 24:3-4). Ainsi pour la réalisation d'un telle projet à savoir la libération de la CI ainsi que sa reconstruction, il nous faut Sagesse-Intelligence et Connaissance. Notre bonne volonté, notre détermination, notre zèle et notre force bien que utiles ne suffisent pas.

Jacques 1:5 Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.


car

Ecclésiaste 9:18: "La sagesse vaut mieux que les instruments de guerre"
Ecclésiaste 9:16 :" La sagesse vaut mieux que la force ..."
Ecclésiaste 10:10 :"... la sagesse a l'avantage du succès"

Et pour finir Ecclésiaste 4:9 "Deux valent mieux qu'un, parce qu'ils retirent un bon salaire de leur travail".

DIEU vous bénisse. Amen!

5.Posté par Nichiren le 18/04/2012 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci HM de chaque fois nous rappeler à l'ordre lorsque nous nous singularisons. Cette lutte permanente doit être collective ...

Mais il faut comprendre nos amis, sans les excuser : peut-être q'ils regardent fondre leurs avoirs, seuls moyens de subsistance et ont peur "des lendemains qui déchantent". Car, c'est connu, l'action de l'homme a deux motivations essentielles et distinctes, à savoir l'AMOUR ou la PEUR.

Les comportements dénoncés dans le cadre de cet article ne sont certainement pas des actes d'amour !

6.Posté par SILUE SEKONGO le 18/04/2012 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il était prédit pour la durée de la déportation du peuple d'Israël 400 ans. Mais au terme de ce délai, les israëlites n'étaient pas encore délivrés par l'Eternel. Certains ne croyaient plus à la prophéties. En revanche, plusieurs y croyaient jusqu'à 430 ans où le peuple d'Israël a été délivré. Leçon : Dieu est souverain.

Délivrés, les israëlites devraient hériter de la terre promise à Caanan. Ils étaient une multitude. Dieu était capable de les faire parvenir au lieu promis en un laps de temps. Mais parce qu'il y avait de l'iniquité parmi eux, les israëlites ont végeté dans le désert pendant 40 ans . Il n'y a que Caleb et Josué qui y sont parvenu. Même Moïse qui avait été l'instrument n'avait pu y parvenir.

Frère, contrairement aux israëlites, Dieu agira vite au profit du peuple ivoirien. Mais dans ce laps de temps, plusieurs périront. Car, beaucoup n'ont pas encore compris pourquoi Dieu nous a soumis à cette épreuve : l'orgueil est resté intact en nous. L'égoïsme fait toujours rage. La méchanceté, la dépravation,la fourberie, l'infidélité sont présents dans les comportements. Beaucoup périront dans ce petit temps avant la délivrance qui interviendra dans quelques mois. Repentance. Repentance. Repentance. Sinon, tout le monde ne dégustera pas ce que Dieu nous réserve comme merveille...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !