Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les kalaches font la loi. La violence armée gagne du terrain sous Ouattara

le Jeudi 1 Mars 2012 à 07:35 | Lu 1853 fois



Les kalaches font la loi. La violence armée gagne du terrain sous Ouattara
Plus de dix mois après sa prise de pouvoir, Alassane Ouattara n’arrive toujours pas à mettre un terme à la violence qui, bien au contraire, gagne du terrain au fil des jours.

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au lendemain du 11 avril dernier, avait fait la promesse de pacifier le pays. Ce qui sous-entend qu’il allait mettre fin au cycle de violence dans lequel le pays a été plongé depuis plus d’une décennie. Au moment où le pays était envahi dans ses coins et recoins les plus reculés par des hordes armées venues du nord et des prisonniers armés de kalachs, les Ivoiriens nourrissaient – avec cette profession de foi - le secret espoir de voir le rodéo des hommes en armes prendre fin. Leur aspiration profonde : vivre en paix. Hélas, près d’un an après, la violence armée gagne du terrain dans le pays qui vit difficilement la politique de rattrapage ethnique à tous les niveaux de Ouattara.

Les Ivoiriens vivent au rythme des crépitements des kalachnikovs et autres armes de guerre, depuis la fin de la crise post-électorale. Pas du fait d’une insurrection ou de tentatives de déstabilisation du régime, mais bien des du régime qui se confond à plus d’un titre avec l’ex-rébellion.

De Taï à Arrah, en passant par l’Ouest, Vavoua, Sikensi, Abengourou, les populations ont subi la loi des kalaches. Et à l’occasion des deux rounds des législatives, les armes de guerre ont encore tonné, le sang a encore coulé, des Ivoiriens ont encore été endeuillés. Récemment, c’est la localité de Bonon à quelques encablures de Daloa qui a marqué son adhésion dans le règne des kalaches. Des individus présentés comme étant des militants du Rdr et partisans du candidat Rdr aux législatives partielles de la localité de Bonon ont usé d’armes de guerre pour empêcher l’acheminement des PV de plusieurs bureaux de vote. Un affrontement s’en est suivi avec un détachement de l’Onuci, faisant 7 morts. Mais on dénombre également des disparus et plusieurs blessés à travers la ville de Bonon. La terreur qui a régné dans cette localité, pour de simples partielles, fait craindre un embrasement à la moindre occasion. Surtout que les campements baoulé ont été accusés d’avoir fait un vote ethnique en faveur du candidat indépendant pro-Pdci.

Dans la circonscription électorale de Facobly, c’est sous la menace des armes qu’une dizaine de bureaux de vote ont été emportés et/ou saccagés. Outre ces cas liés aux élections législatives, il ne se passe plus de mois sans que des éléments des Frci et/ou partisans de Ouattara ne dégainent face à des populations sans défense. La région de Taï est en proie à une violence armée quasi-permanente attribuée tantôt à des Libériens tantôt à des coupeurs de route. Ajouter à cela les affrontements entre populations et Frci à Vavoua, Agboville, Sikensi et récemment Arrah, l’on comprend que les armes n’ont jamais cessé de tonner. La violence armée - sous quelque forme qu’elle se présente - continue de plonger les populations dans une terreur permanente. En réalité, le régime Ouattara n’a pas daigné faire d’opération de désarmement en bonne et due forme, dans l’intention de laisser des armes de guerre entre les mains de plusieurs civils. Le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, l’a lui-même reconnu récemment à Arrah.

Tout compte fait, les tonnes d’armes distribuées pendant la crise post-électorale – qui n’ont jamais été arrachées à leurs détenteurs - continuent de faire des victimes parmi les Ivoiriens. Au quotidien. Sans que Ouattara n’ait véritablement de solutions.

Franck Toti

le nouveau courrier

Jeudi 1 Mars 2012
Vu (s) 1853 fois



1.Posté par patrik lumuba le 01/03/2012 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
incroyable mais vrai l onuci pris en plein flagrant de delit de mensonge une riposte fatale qui pour eu n a pas fait de victime or il ya eu 7 morts. ha je comprend comme il ont su que se sont les militants de ouattara qu il ont tués ses morts sont subitement devenu mysterieux.
radio onuci le president gbagbo president actuelle de la cote d ivoire nous a deja ouvert les yeux on comprend actuellement comment fonctionne le monde. ce nest pas vous qui aller nous ebranler avec vos mensonge

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !