Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les enseignants menacent de paralyser l’école

L'Afrique en mouvement - Redaction - Afrik53.com le Mercredi 21 Avril 2010 à 11:37 | Lu 417 fois



Le gouvernement n’aura pas le temps de souffler. A peine les transporteurs ont mis fin à leur mouvement de grève qui a duré cinq jours que les enseignants connus pour pratiquer les plus longues grèves ont tapé du poing sur la table exigeant le paiement d’arriérés de primes au gouvernement

Dans le supérieur c’est la Coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs (Cnec), qui a donné de la voix. Les professeurs d’université réclament à l’Etat le paiement de plus de deux milliards, le résultat d’un engagement pris par le gouvernement face à leurs revendications, il y a quelques mois.

Flavien Traoré, secrétaire général de la Coordination, l’argent réclamé représente le montant des arriérés d'heures supplémentaires et des primes de recherches dus aux enseignants et aux chercheurs, pour lequel le gouvernement avait pris des engagements. Les enseignants qui semblent en avoir marre de la roublardise de l’Etat ont donné dix jours à celui-ci pour qu’il s’exécute.

Afin de rentrer en possession de leurs dus les enseignants ont l’intention de mener une grève dont la durée sera déterminée les jours à venir au cours d’une assemblée générale. Les arriérés d'heures supplémentaires et des primes de recherche concernent les années académiques 2007- 2008, 2008-2009, ainsi que les primes de recherche depuis décembre 2009.

Dans le primaire public ce sont les enseignants du primaire membres du mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD) sont aussi sur le pied de guerre. Les instituteurs réclament aussi au gouvernement le paiement des arriérés d’indemnité aux logements, une augmentation de salaire.

Le MIDD qui projette une grève illimitée dans le primaire public pour le 29 mai a lui aussi fait savoir selon une source officielle qu’il laissait le temps au ministre de l'éducation nationale de prendre langue avec le premier ministre et le ministre de l’économie et des finances. Autant dire que les semaines à venir seront très mouvementées.



Redaction - Afrik53.com
Mercredi 21 Avril 2010
Vu (s) 417 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !