Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les dessous du soutien du Fpi à Uhuru Kenyatta

le Mercredi 13 Mars 2013 à 05:14 | Lu 1344 fois



Les dessous du soutien du Fpi à Uhuru Kenyatta
Kisselminan COULIBALY
source Soir info

Raila Odinga, le rival de Uhuru Kenyatta, s’était rangé, en 2011, du côté d’Alassane Ouattara, en pleine crise post-électorale en Côte d’Ivoire.
Le fait aurait pu être anecdotique n’eûrent été son contexte et certaines considérations éminemment politiques.

En publiant une déclaration de soutien au président élu du Kenya, le Front populaire ivoirien (Fpi) ne s’accommodait pas juste d’une vieille tradition qui consiste dans un courrier de félicitation émis au vainqueur d’une élection, dans un pays proche ou lointain. Le parti socialiste véhiculait, par dessus-tout, cet autre message : celui d’un soutien à Uhuru Kenyatta, porté à la présidence de la République, nonobstant le mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (Cpi) qui le vise. La déclaration signée de Miaka Ouretto, président par intérim du Fpi, n’évoque pas, à dessein, le mandat d’arrêt lancé par la Cpi contre celui qui est soupçonné d’être impliqué, dans les violences post-électorales, dans son pays, entre 2007 et 2008. Toutefois, le texte est ouvertement laudatif vis-à-vis de Uhuru Kenyatta : ses « qualités d’homme d’Etat » et « l’expérience » qu’il a acquise dans l’exercice « d’éminentes fonctions » sont vues, par le Fpi, comme des « atouts » qui permettront au fils du premier président du Kenya de réussir sa mission.

Le Fpi a de bonnes raisons de soutenir avec autant de ferveur le rival de Raila Odinga, lequel, d’ailleurs, conteste, en justice la victoire de Kenyatta. Son leader, Laurent Gbagbo, se trouve au centre pénitentiaire de Scheveningen, à La Haye et est accusé par la Cpi de crimes contre l’humanité dans les violences post-électorales en Côte d’Ivoire, entre 2010 et 2011. Miaka Ouretto et ses camarades conçoivent une sorte de communauté de destins quoique les deux situations ne soient pas exactement pareilles, Laurent Gbagbo ayant été visé par un mandat d’arrêt de la Cpi, une fois qu’il avait perdu le pouvoir tandis que Kenyatta qui était sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour, vient d’être élu président. Le Fpi perçoit chez Uhuru Kenyatta, un soutien politique de poids. Il serait la preuve, aux yeux des responsables de ce parti, que la Cpi a cette propension à s’en prendre à des dirigeants « souverainistes et nationalistes ».

Le regard que porte le Fpi sur la juridiction est, en effet, éloquent. Il est contenu, dans une déclaration du Congrès national de la résistance pour la démocratie (Cnrd), une coalition politique dont le Fpi est le chef de file : « …la Cpi est un instrument politique de répression, de chantage, d’intimidation des dirigeants du tiers-monde qui dérangent ou osent déranger l’ordre mondial établi pour que les plus riches soient de plus en plus riches et que les plus pauvres soient de plus en plus pauvres ». En assurant, dans son communiqué, Uhuru Kenyatta, de sa « disponibilité » à œuvrer à faire progresser le continent africain, Miaka Ouretto et le Fpi espèrent trouver un allié.

Sur un autre plan, le soutien du parti de gauche à Kenyatta, s’explique et se justifie par cette réalité historique : Raila Odinga, le rival de Uhuru Kenyatta, s’était rangé, en 2011, du côté d’Alassane Ouattara, en pleine crise post-électorale en Côte d’Ivoire. Le Fpi et ses dirigeants ont un arrière-goût amer de la médiation de Raila Odinga.

Ce dernier, premier ministre du Kenya, avait été désigné médiateur de l’Union africaine dans la crise consécutive à la présidentielle de 2010 en Côte d’Ivoire et Odinga était venu à Abidjan demander à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir au profit de son adversaire, Alassane Ouattara, déclaré élu par la Commission électorale indépendante (Cei). Les responsables du Fpi conservent un triste souvenir du passage de Raila Odinga en Côte d’Ivoire. Sa médiation à l’époque associée à la vague de pressions à travers le monde, avait fini par avoir raison de l’incroyable pugnacité de Laurent Gbagbo.

Au Fpi, l’enthousiasme que procure l’élection de Uhuru Kenyatta est inversement proportionnel à l’hostilité de ce parti vis-à-vis de Raila Odinga.

Kisselminan COULIBALY

Mercredi 13 Mars 2013
Vu (s) 1344 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 13/03/2013 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le FPI au eu de la pudeur, sinon, elle aurait adressé une autre lettre au sieur RAILA ODINGA pour l'interroger : POURQUOI LUI QUI A VIVEMENT CONSEILLE LES ARMES A OUATTARA POUR REGLER UN CONTENTIEUX ELECTORAL, OPTE-T-IL POUR UN RECOURS JURIDICITIONNEL ?

Vous voyez que la situation ivoirienne est tellement cocasse que tous ceux qui auront pris fait et cause pour le mal, paieront d'abord sur terre par leur carrière politique avant de répondre devant l'Eternel sur la justesse de leur engagement qui a consisté à tuer un paisible peuple, par un burkinabè, à cause d'un contentieux électoral.

Hier, c'est à l'UMP qu'on optait pour le " RECOMPTAGE DES VOIX" en lieu et place des armes dont on a fait usage en C.I

Croyez-vous que tout cela n'est pas spirituel, et que les auteurs de telles entreprises seront impunis ?

Regardez un peu la liste de tous ceux qui ont perdu leur pouvoir pour s'être impliqués dans de telles combines meurtrières : C'est un constat qui s'affranchit de commentaire.

2.Posté par zouzougbeuziazrè le 13/03/2013 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu as bien parlé mon cher frère.tous ceux qui se sont attaqués à la CI ,trouveront malheur sur cette terre .que DIEU les maudisse .

3.Posté par FRANCAIS le 13/03/2013 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA CRISE IVOIRIENNE AVAIT CECI DE SPECIFIQUE;
DANS LA CRISE IVOIRIENNE IL Y AVAIT, OUTRE LE FPI ET LE CLAN DES REBELS, UN
TROISIEME PROTAGONISTE : LA FRANCE
DANS LA PENSEE DE LA FRANCE, MEME SI LE PRESIDENT GBAGBO VAINQUEUR
DE LA PRESIDENTIELLE DE 2010 DEMISSIONNAIT POUR REMETTRE LE POUVOIR A
OUATTARA ALASSANE DRAMANE, DANS LE SOUCIS DE PRESERVER UNE GUERRE
UNITILE AUX IVOIRIENS ET A LA COTE D'IVOIRE, LA FRANCE ELLE ALLAIT BOMBARDER ABIDJAN
PARCE QUE SON OBJECTIF VISE ETAIT A LA FOIS DE BOMBARDER LA COTE D'IVOIRE
POUR CASSER LE MOUVEMENT PATRIOTIQUE AFRICAIN QUI SE DEVELOPPAIT A PARTIR DE LA COTE D'IVOIRE ET IMPOSER UN SOUS-PREFET SUR LES RUINES D'UNE COTE D'IVOIRE DEVENUE ISLAMO-JIHADISTE OU BIENTOT LA CHARIA DEVIENDRA FORCE DE LOI

4.Posté par GUI le 13/03/2013 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le FPi fait de la politique. Intelligente et circonstanciée, malgré tout ce qu'on peut reprocher à ce parti. Sans bombe, ni matchette.
Ces brutes et arrivistes (d'ici et d'ailleurs) d'un autre âge qui répandent le sang innocent des ivoiriens devraient s'en inspirer et comprendre -enfin- que le temps est vraiment un autre nom de Dieu.

5.Posté par GOLAH le 13/03/2013 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS VENONS DE RECEVOIR UN MESSSAGE DE OUATTARA EN CES TERMES " LES IVOIRIENS COMPTENT SUR NOUS NE LES DECEVONS PAS" C'ETAIT A LA CLOTURE DE LEUR SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL.
IL Y A TRES LONGTEMPS QUE LES IVOIRIENS SONT DECUS DE CE REGIME.; LE COMBLE EST QU'IL NE SAIT PAS QUE LES IVOIRIENS SONT DECUS DE LUI.
LES IVOIRIENS SONT DECUS DE:
-LA CHERTE DE LA VIE
-LE MENSONGE AU SOMET DE L'ETAT OU ON PARLE DE CROISSANCE A DEUX CHIFFRES ALORS QUE LA PAUVRETE EST GALOPANTE , CONTAGIEUSE SANS TENIR COMPTE DE L'APPARTENACE POLITIQUE
-VIOLS? VOLS? ASSASSINATS,

6.Posté par GOLAH le 13/03/2013 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
-DU DELESTAGE
-DU RATTRAPAGE
AU LIEU D'UN SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL, C'EST PLUTOT UN SEMINAIRE PRESIDENTIEL QUE OUATTARA DOIT ORGANISER. CAR LE VERITABLE PROBLEME DES IVOIRIENS, C'EST OUATTARA.

7.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 22/03/2013 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Permettez-moi de dire, à la suite du frère FRANCAIS qu'une démission du président GBAGBO suite à la médiation, ou suite au recomptage des voix, ou encore suite à la décision du conseil constitutionnel, enfin... sans l'intervention armée de la France, n'arrangerait pas la France. La France veut au pouvoir un OUATTARA qui sait qu'il est devenu président grâce à la France, qui sait que c'est la France qui l'a mis au pouvoir. C'est bon à savoir pour ne pas se laisser culpabiliser par les malfaiteurs, fils du diable, père du mensonge.
Frère GOLAH. Je sais que nous savons tous que quand OUATTARA parle des ivoiriens, il ne parle ni de toi, ni de moi, mais de ceux qu'ils sont en train d'installer, à qui ils sont en train de donner nos terres et nos richesses. Pour lui, nos places à toi et à moi , c'est soit à la morgue, soit dans des camps de concentration créés à cet effet ou en prison. Mais rassurons-nous: les ténèbres ne régneront pas à toujours sur la lumière. Salut et bon courage à tous.

8.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 22/03/2013 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Permettez-moi de dire, à la suite du frère FRANCAIS qu'une démission du président GBAGBO suite à la médiation, ou suite au recomptage des voix, ou encore suite à la décision du conseil constitutionnel, enfin... sans l'intervention armée de la France, n'arrangerait pas la France. La France veut au pouvoir un OUATTARA qui sait qu'il est devenu président grâce à la France, qui sait que c'est la France qui l'a mis au pouvoir. C'est bon à savoir pour ne pas se laisser culpabiliser par les malfaiteurs, fils du diable, père du mensonge.
Frère GOLAH. Je sais que nous savons tous que quand OUATTARA parle des ivoiriens, il ne parle ni de toi, ni de moi, mais de ceux qu'ils sont en train d'installer, à qui ils sont en train de donner nos terres et nos richesses. Pour lui, nos places à toi et à moi , c'est soit à la morgue, soit dans des camps de concentration créés à cet effet ou en prison. Mais rassurons-nous: les ténèbres ne régneront pas à toujours sur la lumière. Salut et bon courage à tous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !