Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les contre-vérités de Bédié: Marcoussis n’a pas abrogé la Constitution

le Samedi 15 Juin 2013 à 08:25 | Lu 616 fois



Les contre-vérités de Bédié: Marcoussis n’a pas abrogé la Constitution
«Il s’agit des dispositions qui ont été prises à l’époque. Mais l’âge de 75 ans a été aboli, au niveau de l’Etat, de l’élection présidentielle à Marcoussis. Pour le prochain congrès, il s’agit de faire comme au niveau de l’élection présidentielle. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de limite d’âge pour la vie politique», répond Aimé Henri Konan Bédié à la question posé par le journaliste de Rfi relativement à la limite d’âge inscrite dans les textes de son parti concernant la présidence du Pdci. Ainsi, pour Bédié, Marcoussis lève le verrou pour qu’il n’y ait plus de limite d’âge en politique. C’est bien une façon de dire tant qu’il est en vie, il pourra toujours demeurer à la tête de son parti, peu importe la force physique. Le président du Pdci évacue donc tout le doute sur son désir de se porter encore candidat au prochain congrès de son parti.

Bédié a raison, car un parti politique est une association privée. C’est une cuisine interne qui ne concerne que les militants de son parti. Si ceux-ci veulent d’un président à vie, ils s’inscriront dans cette dynamique à leur congrès. Mais il n’est pas normal que Bédié établisse un lien avec l’élection présidentielle. Car Marcoussis avait fait des faveurs momentanées et de façon exceptionnelles en raison de la crise.
Quand le président du Pdci se réfère à Marcoussis, cela voudrait dire que Marcoussis se substitue désormais à la loi fondamentale, la Constitution ivoirienne.

Marcoussis ne régit pas le fonctionnement de la Côte d’Ivoire. La preuve, après Marcoussis, Laurent Gbagbo a fait usage de l’article 48 de la Constitution pour permettre à Ouattara d’être candidat de façon exceptionnelle. Pour dire que Marcoussis ne doit pas servir d’éternelle boussole au fonctionnement de la Côte d’Ivoire. Qu’un ancien président de la République raisonne de la sorte, c’est faire preuve de méconnaissance de son pays et des lois qui le régissent.

En tout état de cause, Marcoussis peut abolir la limite d’âge, mais l’être humain peut trouver que ses forces le lâchent et renoncer à un poste. On l’a vu au Cameroun avec Amadou Ahidjo qui a quitté le pouvoir. En Afrique du Sud, Nelson Mandela s’est contenté d’un seul mandat, avant de renoncer au pouvoir. Tout près de nous, au Ghana, Jerry Rawlings a laissé le pouvoir. Au Sénégal, Léopold S. Senghor a su partir de la présidence de la République. Pourtant, ces personnes avaient la possibilité de mourir au pouvoir, mais elles ont trouvé qu’elles n’avaient plus l’énergie nécessaire pour rester à la tête de l’Etat.

C’est sur la présidentielle de 2015 qu’on attendait une clarification du Pdci. Est-ce que le Pdci, le plus vieux parti, aura un candidat ? «La politique, c’est l’art de l’impossible. Ce qu’on ne peut pas imaginer peut être la réalité». Telle est la réponse du président Bédié. Ce qui voudrait dire que, pour lui, il est fort possible que le Pdci ne présente de candidat pour la présidentielle 2015. C’est là une autre façon de dire que le Pdci peut s’abstenir de présenter un candidat en 2015. Le raisonnement de Bédié donne raison à ceux qui le soupçonnent de vouloir liquider le Pdci au profit de la candidature d’Alassane Ouattara. Il veut préparer le terrain pour permettre à Ouattara de s’adosser au Pdci afin de se maintenir au pouvoir.


Benjamin Koré
Notrevoie

Samedi 15 Juin 2013
Vu (s) 616 fois



1.Posté par duval le 15/06/2013 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour les frères !
Dites à bédié qu'il connait assez mal les ivoiriens. Il sera seul avec les baoulés pour voter pour un clown sorcier mogossi de la trempe de dramane...

2.Posté par Ousman le 15/06/2013 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bédié fait de très simple calcul. Et se sont ces genres de calculs faites qui ont entraîner la Côte d'ivoire dans qu'ils appellent post crise électorale. Comme Bédié à lui seul ne peut pas prendre une décision de tous les Ivoiriens, ce qu'il n'engage que lui seul. Comme le journaliste l'a su dire, un parti politique est une association privée. C’est une cuisine interne qui ne concerne que les militants de son parti. Donc aux militants militantes du Pdci de lutter pour le survie et l'avenir de leur parti. Chose étonnante, le pdci est un vieux parti dirigé que par des vieux. La jeunesse de ce parti n'a de mot à dire. Tous; je dis bien tous se décident entre eux les vieux, donc pour la mort ou la vie du parti, ce n'est pas leurs problèmes majeur. Comment faire pour sauvegarder leurs avenir et celui de leurs progénitures qui constituent leurs réels problèmes. Bédié n'a jamais été politicien mais plutôt un commençant. Alors comment voulez vous qu'il ne liquide pas le parti pdci à celui qui semble avoir le pouvoir d'achat ? Vous avez pensé aiguiser la machette contre votre rival Gbagbo; mais voila qu'aujourd'hui cette même machette se retourne contre vous. Dans cette situation très crispée, Aimé Bédié pouvait bien décrisper la situation en se détachant et en disant seulement la vérité aux ivoiriens. Mais il a préféré sauver son plat et son assiette. Il s'en fiche pas mal de la Côte d'ivoire encore moins le parti pdci. A vous la jeunesse du pdci, il faut que vous vous mettiez ensemble pour briser ce rêve qu'il fait debout à mon avis. Le père fondateur comme vous aimez l'appeler, n'a pas créer ce parti pour qu'il meure ou qu'il devienne le second de l'autre. C'est bien le pdci qui a accueilli Alassane Dramane Ouattara. Pas à lui de le rendre en second parti. Dans vos nombreuses sorties pour la réconciliation, certains de vos militants et la grande partie des ivoiriens vous reprochent d'avoir cautionner les gens qui ont endeuillé la Côte d'ivoire c'est à dire les rebelles. Au vu et au su de tous la rébellion est la branche armée du RDR se mettre avec eux , c'est signe de dire que vous faites un; donc rebelles comme eux. Cette rébellion qui a occasionné la mort de 3000 personnes chiffre provisoires à mon avis. Jeunesse du pdci, le temps de l’erreur et des bêtises est bien fini; pensez comment panser les blessures de votre pays la Côte d'ivoire. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entend.

3.Posté par WALACE le 16/06/2013 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUSMAN
Voilà la vraie source d'une rébellion en côte d'ivoire
REGARD SUR LE PASSE !

Le 27 octobre 1970, KRAGBE GNAGBE proclama l'etat d'Eburnie.

Pendant plusieurs années, beaucoup d'écrits ont été publiés sur les événements survenus en 1970 dans la commune et la sous-préfecture de Gagnoa, tentant d'expliquer des désaccords profonds apparus entre Félix Houphouët Boigny et certains intellectuels ivoiriens, Kragbé Gnagbé et des insurgés, militants du Parti Nationaliste. La tentative des cessions ou la sédition des hommes du PANA a occasionné des morts dont le nombre a constitué des motifs de propagande, de culpabilité, de haine et de rancœur pendant de longues années.

Du fait de l'origine Guébié du principal instigateur de cette affaire, les populations Guébié et quelques affairistes se sont se sont appropries la paternité des événements.

Le préfet à cette époque, Léon Koffi Konan est au four et au moulin. Le commissaire de Gagnoa un certain Bakayoko écoute attentivement les ordres du commandant du corps expéditionnaire, le jeune et ambitieux Ouassénan Koné Gaston. L'insurection est matée dans le sang.

Le malheur du canton Guébié vient de l'appel que Kragbé Gnagbé Opadjilé avait lancé " à toutes les tribus d'Eburnie du sud, de l'est, de l'ouest, du nord et du centre". Le tout nouveau et premier Président de Côte d'Ivoire ne pouvait accepter cela. Le jeune président qu'était Houphouët voyait ses attributs de chefs bafoués. Mais bien plus et pour des raisons d'évidence politiciennes, il estimait que " l'appel " de Kragbé Gnagbé constituait une menace à l'unité et à la cohésion nationale.

Et cela, trente sept (37) ans après, son troisième successeur à la Présidence le reconnaîtra. En effet, commentant les propos de certains acteurs politiques et de la rébellion qui menacent la cohésion sociale et l'intégrité territoriale, Laurent Gbagbo, au cours d'une des audiences populaires au Palais de la Présidence, disait : "je comprends maintenant pourquoi Houphouët a agi de la sorte (mission de maintien d'ordre dans le Guébié). Car on peut envoyer des soldats en mission de maintien de la paix mais on ne sait comment cette mission peut finir"

4.Posté par Hermann N'da le 16/06/2013 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALACE , l'amuseur public.

On te demande de raisonner au lieu de faire du copier-coller. Tu copies ce texte parcequ'en temps normal, tu ne peux produire de toi-même un papier de ce niveau.
La preuve en est que tu te te contentes juste de le copier sans en faire le moindre commentaire.

En réalité, tu t'es rendu compte qu'un éventuel commentaire de ta part, aurait , non seulement "gâché" le style du narrateur mais aussi permis à tous les internautes encore dans le doute quant à ton faible niveau de culture, de se faire une idée claire, nette et définitive du piètre personnage que tu incarnes.

Donc, mon cher WALACE , le jour ou tu auras un niveau de langue, d'expression et surtout d'ARGUMENTATION intelligible et acceptable auras fait du progrès.

Pour l'instant, tu restes un simple amuseur public, surtout que même le texte que tu te contentes de copier/coller ne revendique nullement un RASSEMBLEMENT DE BETE.

L'appel du DOCTEUR KRAGBE s'adressait clairement et sans équivoque " A TOUTES LES TRIBUS D'EBURNIE, DU SUD, DE L'EST, DE L'OUEST, DU NORD ET DU CENTRE" Relis ton propre texte copié/collé.

Cet apel historique n'a donc rien à voir avec LA CHARTE DU NORD qui a revendiqué la cessession et la partition de la CI finalement matérialisées par la rébellion sanglante financée par Dramane et qui a endeuillé le pays jusqu'a ce jour.

L'appel du Docteur KRAGBE s'inscrivait dans un contexte democratique et constitutionnel que ton petit esprit d'apatride et d'immigré ( dans un dioulabougou de la place) ne peut te permettre de comprendre.

En plus, c'était une affaire ivoiro -ivoirienne , KRAGBE et HOUPHOUET étant tous les deux IVOIRIENS.

À moins que tu ne sois, TOI AUSSI, originaire de GAGNOA comme les autres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !