Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les 5 exigences du Fpi à Ouattara

le Samedi 24 Décembre 2011 à 09:16 | Lu 438 fois



Les 5 exigences du Fpi à Ouattara
Quelques jours après les élections législatives organisées dans des conditions qui continuent d’être décriées, le Front populaire ivoirien (Fpi), ex-parti au pouvoir, a pour envoyé un message au pouvoir actuel. Hier, le président du Fpi, Sylvain Miaka Ouretto, entouré de ses camarades du secrétariat général, a donné de la voix pour livrer les exigences de son parti à Alassane Dramane Ouattara relativement à la situation socio-politique du pays.

A travers ces exigences qui se résument en 5 points, le Fpi invite les dirigeants actuels à annuler les législatives et à rembourser la caution des candidats. Le parti de Laurent Gbagbo demande, en outre, au régime Ouattara de procéder à la désignation d’un nouveau président de la Cei, acceptable pour tous, en remplacement de Youssouf Bakayoko discrédité. Il a exhorté également Ouattara et son pouvoir à ouvrir immédiatement une discussion franche avec le Fpi dans le seul but de mettre, selon lui, en place des conditions idoines de réalisation de législatives véritablement ouvertes, justes, démocratiques et crédibles dont les vainqueurs auront, à l’en croire, la légitimité du peuple ivoirien.

Le Fpi demande aussi aux tenants du pouvoir de mettre un terme au climat de terreur qui règne dans les villes, villages et hameaux et qui, fait-il remarquer, exacerbent une insécurité permanente. Parlant des libertés et de la démocratie, Miaka Ouretto a déclaré que le régime actuel est liberticide. Selon lui, ce sont ceux qui sont au centre des crimes qui accusent les autres.

A la question de savoir si le Fpi poursuit toujours ses discussions avec le pouvoir, il a dit que ce processus qui a été lancé a été interrompu de façon unilatérale. Mais il a souhaité que les discussions reprennent sur la base des révendications du Fpi. Aussi a-t-il rassuré que les si conditions sont effectivement satisfaites, il n’y aura pas de raisons que le Fpi ne participe pas aux élections.



Benjamin Koré

Samedi 24 Décembre 2011
Vu (s) 438 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !