Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le régime Ouattara entre Mauvaise foi et bourdes diplômatiques

le Lundi 7 Mai 2012 à 21:07 | Lu 1301 fois



Le régime Ouattara entre Mauvaise foi et bourdes diplômatiques
Les lampions viennent de s'éteindre sur la dernière élection présidentielle française. Sans surprise véritable, Nicolas Sarkozy a perdu. Le RDR qui lui a apporté un soutien massif sans faille durant la campagne a ce matin la gueule de bois et pour cacher sa honte, il s'acharne à vouloir démontrer que le FPI et les patriotes ivoiriens jubilent en vain car Hollande ne fera pas libérer le Président GBAGBO. Cet argument cache en effet une profonde déception et une peur atroce qui s'est emparée des dignitaires du régime ivoirien.

Les patriotes ivoiriens n'ont jamais dit qu'ils soutenaient aveuglement François Hollande. Ils étaient dans une logique de tout sauf Sarkozy. Quelque soit donc la personnalité politique française qui se serait retrouvée face à ce monsieur au 2nd tour, elle aurait bénéficié de notre soutien. Nous voulions faire tomber le tueur d'africains et notre objectif est atteint et la lutte continue pour le retour a la démocratie dans nos pays. Hollande ne bénéficiera d'aucun répit en ce qui concerne la crise ivoirienne. Il le sait et nous le savons.

Par contre, le RDR a clairement démontré qu'il tenait à une victoire de Sarkozy. Les officiels du régime se sont succédé en hexagone pour battre campagne pour leur candidat. Karamoko Yayoro, député et président de la jeunesse du RDR a d'ailleurs lié la survie de leur régime à une hypothétique victoire de Sarkozy.

Mme Ouattara, première dame par défaut de notre pays n'a pas hésité en violation flagrante de toute règle diplomatique , d’éthique politique et morale à se rendre même dans un bureau de vote au BD Victor Hugo dans le 16ème Arrondissement de Paris pour accomplir son devoir de citoyenne française. Le couple Ouattara détient un Appartement au 140 de ce boulevard.

Sur ce point, une fois encore, le nom de notre pays a été engagé dans cette aventure ambiguë car s'il n'y a rien d’illégale dans le fait qu'une citoyenne française vote, je pense que la carrure que lui confère le statut de première dame devrait lui faire comprendre l'obligation de réserve nécessaire en pareille situation. Comment les ivoiriens et ivoiriennes pourraient-ils se reconnaître en une dame qui leur démontre clairement qu'elle n'est pas des leurs? C'est une bourde à la fois politique et diplomatique.

Son époux comme aveuglé par la défaite de son mentor n'a pas hésité lui aussi à lui rendre visite ,moins de 24 H après la proclamation des résultats des élections pour le consoler en foulant encore aux pieds toutes règles de protocole et de bienséance politiques. Alors on ne réussira pas à nous convaincre que c'est une démarche privée car la presse française notamment I-Télé ,Figaro, en ont déjà rendu compte. Que gagne notre pays à être au coté d'un looser?

S'il s'était précipité pour rendre visite à Hollande, nous aurions compris qu'il tisse des relations pour l'avenir de notre pays. Mais non, Dramane décide d'emmener la Cote d'Ivoire avec lui pour essuyer les larmes de son ami qui a été rejeté par le peuple français. Cet acte est bel et bien un acte de défiance a l’égard de la nouvelle autorité incarnée par Hollande et il lui appartient d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Heureusement que la digne CI a fait flotter le drapeau ivoirien à la Bastille.

L'on a coutume de dire que les pays n'ont pas d'amis et qu'ils n'ont que des intérêts. Sarkozy et Dramane font mentir cette maxime en nous démontrant aisément que c'est bien leur amitié qui a dirigé les différentes décisions prises dans le cadre de la crise ivoirienne. Le bombardement de la CI avait juste pour but d'installer non pas un vainqueur d’élection au pouvoir mais un ami qui venait d’être battu à plate couture malgré les bourrages d'urnes dans les zones CNO. C'est cela la vérité et elle mérite d’être prise en compte par les nouveaux dirigeants français a qui nous disons tout simplement AKWABA

Steve Beko

Lundi 7 Mai 2012
Vu (s) 1301 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !