Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le président Ouattara frappe fort sur les salaires et le pouvoir d’achat des fonctionnaires ivoiriens

le Dimanche 15 Janvier 2012 à 12:36 | Lu 863 fois



Le président Ouattara frappe fort sur les salaires et le pouvoir d’achat des fonctionnaires ivoiriens
Le président Ouattara vient de frapper fort sur le porte-monnaie des fonctionnaires ivoiriens. En effet, alors que ceux-ci n’ont pas connu d’avancement depuis plus de 10 ans, le gouvernement vient de décider d’une mesure d’augmentation des cotisations salariales qui passeront de 8% à 12% puis à 14%. Cette augmentation de 6% des cotisations sociales correspond dans les faits à une diminution réelle des salaires ainsi qu’ à un baisse du pouvoir d’achat des travailleurs.



Dans le même temps, le président Ouattara à décidé d’un allongement de la durée de cotisation qui passe de 55 ans à 60 ans, soit 5 ans de plus. Quand on sait que l’espérance de vie dans ce pays est de 55 ans, il est presque certain que plus de la moitié de ceux qui cotisent à ce taux fort ne bénéficieront pas du fruit de leur cotisation.

Les partenaires sociaux n’ont ni été associés ni consultés pour l’adoption et la mise en oeuvre de cette mesure. C’est à croire que la Côte d’ivoire est gérée comme une ferme privée.

L’aspiration au bonheur après les dures années passées au travail, devient ainsi un mirage pour les travailleurs ivoiriens dont plus de la moitié ne pourra pas profiter de la retraite, puisqu’ils seront morts en activité.



Le président Ouattara a décidé de la fermeture de l’ université publique jusqu’en septembre 2012 ; parallèlement il a été décidé de l’orientation plus de 19000 étudiants dans les universités privées où ils devront payer 40% des frais d’inscription.

A observer des près, le président Ouattara est en pleine mise en oeuvre d’une politique d’ultralibéralisme effrayante. C’est ce qui pousse un observateur de la vie politique ivoirienne à traiter cette politique d’ »ultralibéralisme à visage diabolique« .



Arsène Kouassi à Abidjan pour ivoireinfo

Dimanche 15 Janvier 2012
Vu (s) 863 fois



1.Posté par SILUE SEKONGO le 15/01/2012 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUEL TRAVAILLEUR IVOIRIEN EST-IL SURPRIS ?

2.Posté par Mèh le 15/01/2012 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EN TOUT CAS AUCUN. D'AILLEURS, ILS ADORENT; SI TEL N'EST LE CAS, QU'ILS PROTESTENT PUBLIQUEMENT DANS LES JOURS A VENIR.

3.Posté par MAAT le 15/01/2012 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui mais malheureusement une bonne partie des ivoiriens et surtout des africains sont manipulés par les incultes et décérébrées mentaux du RDR et RHDP.
Ils n'ont jamais rien voulu comprendre des enjeux politiques et économiques qui se jouaient depuis plus de 10 ans en Côte d' Ivoire jusqu'à aujourd'hui.
L'indépendance économique contre la dictature ultralibérale occidentale qui détruit toutes les économies mondiales avec ses privatisations tout azimut.
Laurent Gbagbo et Mouammar Kadhafi avaient averti toute l'Afrique du danger contre l'esclavage économique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !