Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le président Laurent Gbagbo : « Madame la juge, je suis ici parce que j’ai respecté la Constitution de mon pays »

le Jeudi 28 Février 2013 à 19:34 | Lu 4738 fois

8e et dernier jour de l’audience
Session 1 : Le procureur s’embrouille et bâcle son oral final.

« Les charges qui sont alléguées ici ne sont pas portées contre le peuple de Côte d’ivoire, ni un groupe religieux ou ethnique, elles sont portées essentiellement contre un seul individu, M. Laurent Gbagbo…La Chambre a déjà le document contenant les charges et leur commentaire durant cette audience. Il lui appartient de décider si oui ou non elle peut renvoyer M. Gbagbo au procès » a introduit le substitut de Bensouda, Mac Donald avant de répondre à la défense sur quelques détails invoqués. Pour le procureur la vidéo de la défense montrant Soro Guillaume donner des instructions aux FRCI à la veille de la marche sur la RTI , n’est pas complète. Le procureur présentera le début de la vidéo où le journaliste de la RTI dans son reportage parle d’une collusion entre les forces Onusiennes et les forces pro-Ouattara.



Le président Laurent Gbagbo : « Madame la juge, je suis ici parce que j’ai respecté la Constitution de mon pays »
« La RTI envoie des messages de haines afin que les jeunes patriotes s’en prennent aux forces onusiennes » soutient le procureur avant de montrer une autre vidéo dans laquelle des jeunes patriotes revendiquent le départ des forces étrangères et se disent prêts à mourir pour protéger leur patrie. « Voilà l’esprit dans lequel les jeunes patriotes étaient avant la crise » tente de prouver le procureur, alors qu’il s’agit bien de la défense de la nation face à des envahisseurs. Quoi de plus normal.

Le procureur dira que l’auteur du livre « La guerre d’Abobo : le commando invisible raconte la bataille d’Abobo » est un pro-Gbagbo parce que journaliste au quotidien « Le temps ».
« L’accusation ne nie pas l’existence du commando invisible et ses tueries, néanmoins, l’accusation soutient que les forces pro-Gbagbo ont aussi massacré à Abobo » soutient toujours le procureur. Avant de reconnaître que certains de ses propres témoins en l’occurrence les témoins « P.9/11/46 » pour avoir fait allégeance à M. Gbagbo à un moment donné, craignent pour leur vie d’où leurs déclarations contradictoires.

A sa suit vint Galmetzer du bureau du procureur qui répondra à la défense sur le mode de responsabilité pénale individuelle du président Gbagbo. Pour le procureur, l’existence d’un plan commun existe parce que convaincu que le président Gbagbo a acheté des armes. Aussi pour répondre à la juge Christine van Wyngaert qui demandait au procureur le 22 février dernier de lui fournir l’organigramme du plan, le procureur montrera une diapo dans laquelle les deux têtes d’affiches étaient Gbagbo et Simone. Le deuxième palier est occupé par le seul Blé Goudé et le troisième palier du bas par certainement les jeunes patriotes, miliciens et mercenaires.

Dans la chaîne de commandement des FDS, on retrouvera encore le même Blé Goudé. Et depuis le début de leur présentation, les substituts de Bensouda qui ont affiché un air serein, vont s’embrouiller au moment de conclure :
« …Que Gbagbo ait gagné les élections ou pas, il faut retenir que les officiers supérieurs et les forces pro-Gbagbo continuaient à lui obéir au titre de la loi ivoirienne » a affirmé le procureur avant de demander à la Chambre de confirmer toutes les charges en vertu de l’article 25.3 (a) et (d), mais également en vertu de l’article 28.

Session 2 : L’avocate des victimes se transforme en l’avocate du procureur

A la deuxième session de cette fin d’audience de confirmation des charges, c’est avec regret que le monde entier apprendra que l’avocate des victimes donc de toutes les victimes sans distinction de camp (pro-Gbagbo et pro-Ouattra), s’est fourvoyée en attaquant que les preuves à décharges de la défense. Durant ses 30 mn de discours de clôture, l’avocate des victimes n’a cessé d’interpeller la défense si elle ne reprend pas en soutien la thèse de l’accusation. « On a entendu que les FDS étaient courtoises et ont toujours protégé la population..Les victimes que je représente demandent à la chambre de ne pas les rabaisser » a-t-elle fait remarquer avant de conclure : « Les éléments de preuves présentés par l’accusation montrent qu’il y a des motifs substantiels de croire que M.Gbagbo était le responsable des crimes qui lui sont reprochés..

La description des 4 évènements faite par les victimes corrobore avec les éléments de preuves brandis par l’accusation ». Autant d’allégations supplémentaires qui feront douter la défense de la sincérité du bureau des représentants des victimes : « Pourquoi l’avocate des victimes se comporte en procureur bis ? » Et à Me Altit de revenir une fois encore sur les allégations du procureur. Pour lui, les piliers de la thèse du procureur sont fragiles, car soutient-il, le procureur en ignorant l’existence de troubles en Côte d’ivoire avant les élections de novembre 2010 et en affirmant que le président Gbagbo n’allait pas accepter les résultats de ces élections et enfin en alléguant que le président Gbagbo et ses partisans ont mis en place un plan commun, relève d’une manipulation des faits.

« N’est-ce pas Ouattara qui voulait à tout prix se saisir du pouvoir au vue des troubles qui ont eu lieu dans le Nord lors des élections présidentielles ? Troubles dénoncées par tous les observateurs internationaux ? N’est-ce les forces étrangères, soutiens de Ouattara qui l’ont aidé à se saisir du pouvoir » a interrogé l’avocat français de Gbagbo avant de conclure : « Pourquoi lui qui a été à la base du multipartisme, et donc de la démocratie en Côte d’Ivoire devrait subitement changer d’attitude ? N’est-ce pas lui qui a organisé les élections bien que les rebelles n’aient pas déposé les armes ? N’est-ce pas lui qui a nommé Soro comme premier ministre ? Pourquoi l’a-t-il fait s’il voulait se maintenir au pouvoir ? »

Session 3 : Gbagbo : « Je suis là parce que j’ai respecté la Constitution de mon pays »

A terme des 30 heures de cette audience de confirmation des charges, une seule chose à retenir : Le plaidoyer du président Laurent Gbagbo et son message aux états africains pour ne pas dire à ses pairs chefs d’état africain. « J’ai suivi ces débats, j’ai entendu certaines choses. Certaines fois je me suis retrouvé en Côte d’ivoire, mais d’autres fois je m’en suis éloigné. Je me suis dit pourquoi dans la justice moderne, il y a des camps retranchés. Quand j’entends que j’ai signé un décret en temps de guerre, si le bureau du procureur ou le bureau des représentants des victimes m’avaient demandé, j’aurais pu vous aider à comprendre certaines choses. Le décret dont vous parlez a été promulgué depuis 1961 qui dit qu’en temps de guerre, le président de la république peut signer un décret pour que l’armée aide les forces de l’ordre, mais cela c’est encore au bon vouloir du Chef d’état major…Voici des petites choses que j’aurai pu vous expliquer que d’alourdir l’atmosphère comme cela s’est passé durant toute cette audience…

Aussi, Kadet Bertin n’est pas mon neveu… Mais je crois que la chute du Mur de Berlin nous a aidés à gagner la démocratie » a-t-il introduit avant de répondre à Bensouda : « J’ai été choqué lorsque madame la procureure a dit qu’on était pas là pour savoir qui a gagné les élections…Mais je crois que c’est celui qui a perdu les élections qui veut semer le trouble ? C’est bien cela le fond du problème… » a-t-il poursuivi avant de conclure : « Je suis un homme de droit. J’ai écris beaucoup de livres sur la démocratie. J’ai tout fait. On a tout fait pour que la discussion avance. C’est à Prétoria en 2005 que j’ai demandé à Thabo Mbeki de tout faire pour qu’on trouve une solution. C’était bien Ouattara qui faisait la traduction entre moi et Mbéki. C’est encore moi qui ai pris l’article 48 de la Constitution pour faire de Ouattara et Bédié des candidats…Madame, la Démocratie nous aide. Mais la démocratie n’est pas seulement le vote, c’est qui dit le vote, les résultats des votes….

Madame, je suis ici parce que j’ai respecté la constitution de mon pays…A tous les africains qui se mobilisent pour moi à travers le monde, je leur dit, le salut des états africains passe par le respect des constitutions que nous nous sommes données et des lois qui en découlent » a parlé le président Laurent Gbagbo.

Rappelons qu’avant lui, Me Barouan est quant à elle revenu sur ce qu’elle aurait vécu en Côte d’ivoire au moment de la crise : « j’habite le quartier entre Samaké et le zoo. Vous devez savoir de quoi je parle. J’ai vécu, j’ai vu la guerre. J’ai pas eu besoin de vidéo pour décrire les atrocités commises par les forces rebelles sur la population civile en Côte d’Ivoire..Alors, madame l’avocate des victimes, il ne faut pas faire de la question des victimes un match de coup devis encore moins un championnat de Ping Pong ».
Notons enfin, que le bureau des représentants des victimes et du procureur ont jusqu’au 14 mars 2013 pour rendre leurs observations écrites sur cette audience. La défense ne rendra sa copie que le 28 mars 2013. Et c’est à partir de cette dernière date que la chambre préliminaire rendra son verdict 60 jours à compter du 28 mars 2013.


De Philippe Kouhon et Tidiane Houla/ Envoyés spéciaux à la Haye (Eventnews Tv)

Jeudi 28 Février 2013
Vu (s) 4738 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par doug cote d'voire le 03/03/2013 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis et tres heureux de ce que mon presi est reste egal a lui -meme.c'est ça la grandeur d'un HOMME. on ne fuit quant ça ne vas pas mais on reste avec son et on continu la lutte pour la demcratisation de l'Afrique. merci a toi LG , saches que sommes avec toi jusqu'a la fin des temps.pret et toujours pour le combat vrai ce de la liberte vraie.
je demande a la cpi de ne pas politiser le debat mais dire simplement la loi.
une question: a quant le tour de soro guillaume et de son "pere" dramane car les coupables ce sont eux ,et la france qui a armé et meme combatu aux des rebelles oubliant qu'on ne legitime pas une rebellion?
Que Dieu nous garde .Amen

22.Posté par ely koi le 01/03/2013 17:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
presi koi ya rien en face mxi pr la lecon d hier non mais avc ca on nous impose un burki pr president c dieu ki a mis laurent

21.Posté par ely koi le 01/03/2013 17:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon frer ta tt di

20.Posté par GOLAH le 01/03/2013 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VEUT DIRE MALGRE QUI SOIT DETENU PAR LA CPI EST TOUJOURS DU PRESENT ET QU'IL EST ENCORE APTE A VENIR REPRENDRE SON POSTE.
C'EST UNE DECLARATION D'UNE GRANDE VALEUR POLITIQUE. CEUX QUI FONT DE LA POLITIQUE DECODE SON MESSAGE ET CELA FAIT PEUR A SES ENNEMIS ET AMIS DE SES ENNEMIS.
POUR NOUS QUI SOMMES DE SON ECOLE C'EST UNE FIERTE JURIDIQUE POUR SES AVOCATS QUI ONT ETE SURVOLES LES DEBATS. SURTOUT FIERTE POLITIQUE CAR MALGRE SON PASSAGE DANS LE CAMP DE CONCENTRATION DU NORD DE LA CÔTE D'IVOIRE IL EST RESTE EGAL A LUI MEME

19.Posté par GOLAH le 01/03/2013 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LUI DONC VAINQUEUR DES ELECTIONS DE 2010 EN DISANT A LA PROCUREURE CONTRAIREMENT A CE QU'ELLE DIT IL EST IMPORTANT DE SAVOIR QUI A GAGNE LES ELECTIONS ET QUE OUATTARA POUR LEQUEL ILS SE DEBATTENT, C'EST LUI QUI A FAIT DE OUATTARA CANDIDANT PAR L'ARTICLE 48 . IL TERMINE POUR DIRE QUE LE RESPECT DE LA CONSTITUTION ET DES LOIS DE LEUR PAYS PAR LES CHEFS D'ETATS AFRICAINS EST IMPORTANT AU LIEU D'ETRE DES VALETS DES IMPERIALISTES COMME OUATTARA. VOICI LA VALEUR POLITIQUE DE LA DECLARATION DU PRESIDENT GBAGBO QUI A PARLE AU PRESENT

18.Posté par GOLAH le 01/03/2013 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GENERALEMENT, L'ACCUSE MEME EN PRESENCE DE SES AVOCATS QUAND IL PREND LA PAROLE EST POUR PLAIDER NON COUPABLE EN PARLANT DES FAITS QUI LUI SONT REPROCHES. LE PRESIDENT GBAGBO N'A PAS FAIT CELA POUR DEMONTRER A LA FACE DU MONDE QUE CE N'EST PAS LE DROIT QUI FAIT DE LUI PRISONNIER A LA CPI MAIS LA POLITIQUE, VOICI POUR QUOI IL EST ALLE SUR LE TERRAIN POLITIQUE. ARRIVE SUR CE TERRAIN IL A DEMONTRE QU'IL A DEPASSE LE CAP DE L'AFRIQUE ET QUE C'EST PARTOUT DANS LE MONDE QUE LES GENS SE MOBILISENT POUR LUI. AU DELA DE LA MAJORITE DES IVOIRIENS QUI A VOTE POUR

17.Posté par DJAFOUL le 01/03/2013 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tout cas je suis fière de mon Président ,effectivement "c'est la question qui a gagné les élections ?qui a conduit à tout cela " donc je pense que si la CPI veut mettre fin à ce débat qu'elle nous donne la reponse.

Maintenant je sais pas pourquoi FATOU la grosse n'a pas suivi tout le procès si ce n'est parce que
-elle sait qu'il sera jugé
-elle s'est fait ridiculisé donc elle se cache

Maintenant nous avons tous remarqué que les avocats de la défense on terrassé le procureur ,ma préoccupation est que
-le schéma que le prrocureur a fait en mettant OOPA en tête vient relancer le debat parce qu'ils savaient qu'ils n'avaient plus d'argument.

Mais au sortir de ces jours là, chers patriotes j'ai su que DIEU avait entendu ne serait ce, que le tiers de nos prières parce que la confusion qui s'est passée dans le camp du procureur a ouvert VRAIMENT les yeux de bon nombre de personne.

Mon rémède c'est que nous n'abandonnions pas nos prières parce que DIEU est là et nous attends pour agir.
ne serait ce qu'une pensée en prière pour OOPA pendant 5mn de notre temps de prière à nous le fera sortir de là.

JE SUIS IVOIRIENNE ET J'AIME MON PAYS ET MON PRESIDENT. BÉNI SOIS TU MON DIEU POUR CETTE GRACE QUE TU M'A ACCORDE

16.Posté par Hermann N'da le 01/03/2013 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Abel EBESSE LUMBALA

Pour confirmer ton commentaire, jetons ensemble un coup d’œil en Syrie.

Plus de 70 000 morts en deux ans de conflits entre rebelle et pouvoir Syrien.

Un ami me disait ceci: "ils n'ont qu'à aller attraper BACHAR AL ASSAD"

15.Posté par Abel EBESSE LUMBALA le 01/03/2013 06:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi la CPI existe uniquement pour les dirigeants africains. Ces OCCIDENTAUX qui ont assassiné Feu Frère Guide, Mouammar Kadhafi sont libres comme l'air et le vent. Pourquoi alors cette politique de deux poids deux mesures ?

14.Posté par Fati le 01/03/2013 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh ! Jésus à toi seul revient honneur et adoration.
Vous avez tout dit et je ne peux pas passer sans dire un grand merci à Dieu le vrai.
Merci a toi mon seul et grand président, le seul boss.
Oui Presi, c’est toi et il y a rien en face.
Un grand coucou a toutes la RP que Dieu continue de veiller et écouté notre prière.


13.Posté par alasko zoum le 28/02/2013 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laurent Gbagbo a parlé. Incisif, concis, précis . Très sûr de lui, il a prouvé aux yeux du monde qu'il est chef.
Merci Prési pour ta parole car pour une plaidoyer c'était des cours de droit et d'histoire que les envoyés de la communauté internationale ont reçus.

12.Posté par KING le 28/02/2013 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Prési..merci pour la sagesse que Dieu t'a donnée.. Tu as dit juste l'essentiel...
Mais à tous les patriotes...,je lance un appel solennel...,(je ne sais pas pourquoi Hassane Magued reste aussi silencieux et longuement ces temps-ci),..mon appel est que personnellement, je ne crois pas en l'infirmation des charges contre le prési LG.
Ne nous illusionnons pas..!!! Ces blancs qui croient contrôler ce monde ne le lâcheront jamais tant qu'ils maîtrisent la situation sur le terrain en CI...Franchement, pensez-vous qu'ils vont libérer LG sachant bien que le jour qu'il attérit en CI, leur poulain tombe à coup sûr et leurs intérêts seront gravement menacés... A nous de mettre à profit les 2 ou presque 3mois à partir d'aujourd'hui pour inverser les tendances sur le terrain...C'est maintenant que doit intervenir ce dont nous a toujours parlé Hassane Magued.
Quand ils se rendront compte que tout est mélangé sur le terrain et que seule le président Gbagbo peut, peut-être, sauver la CI, ils seront contraints de donner un verdict qui nous sera favorable,et le relâcheront...
Mais aussi , sait-on ce que Dieu veut faire...? peut-être qu'il veut tellement humilier les ennemis de la CI qu'il permettra qu'on aille au procès afin que toutes les manoeuvres cachées de la françafrique et des occidentaux en afrique soient devoilées. Et l'afrique saura la Vérité et celle-ci l’affranchira...!!!
Que Dieu veille sur tous ceux qui ont décidé d'être du côté de la vérité.

11.Posté par Romx le 28/02/2013 23:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres bien monsieur le president,car les fait et l'histoire parlent deja d'eux meme..Ben l'hypopotame s'est trahie...elle s'en fiche que vous ayez gagner les elections ou pas..non presi, je suis tres content de vivre votre epoque... Je suis fiere..!!

10.Posté par LaRédemption le 28/02/2013 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Monsieur le Président. Il n'y a vraiment pas ton égal dans ce monde. D'où tires-tu ta force si ce n'est de l'Eternel des armée. Le monde entier vient de t'écouter. Même les magistrats de la CPI t'ont écouté religieusement et avec plaisir. Même les accusateurs (clan du procureur) n'ont pas été en reste. Ils ont tous été instruits. l n'y a donc véritablement rien en face et de ce fait, LIBERER NOTRE PRESIDENT POUR QU'IL REPRENNE LES COMMANDES DU NAVIRE IVOIRE. Dieu nous garde.

9.Posté par DIDIER le 28/02/2013 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui à dit que DIEU n'était pas vivant.
Peuple de Côte d'Ivoire,notre DIEU à trachée.

8.Posté par DIDIER le 28/02/2013 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un GRAND HOMME a parle.
Félicitations presi et à très bientôt à Abidjan.

7.Posté par doriane le 28/02/2013 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment Laurent Gbagbo, no hay dos! Bravo prési pour la leçon de démocratie que tu as donnée à ces ignorants occidentaux!
Coucou Fatim, Hermann N'da et à toute la RP
Signé: doriane, la vraie

6.Posté par fatim.1. le 28/02/2013 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci president GBAGBO saches que ton peuple qui t a reelu le 28 novembre 2010 te soutient et n attend que ton retour au pays pour achever ton mandat.Nous sommes tous fiers de toi car tu es un homme digne et droit..Le complot contre toi a été devoilé aux yeux du monde et tous savent qui doit se trouver a la cpi.

5.Posté par AAA le 28/02/2013 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=B6WCx2Bm2wk#t=138s
VIDEO

4.Posté par Fatim le 28/02/2013 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo mon president. Je savais que tu allais leur donner des lecons. Nous sommes fiers de toi. Tu t en sortiras. Je suis confiante.

Ya pas encore l homme pour mon presi.....

Bisous pour mon president le vrai. LG.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !