Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le journal pro-Bédié « Le Nouveau Réveil » reconnait enfin l’action déstabilisatrice du Commando Beinguiste à l’Ouest

le Jeudi 5 Janvier 2012 à 08:26 | Lu 2193 fois



Le journal pro-Bédié « Le Nouveau Réveil » reconnait enfin l’action déstabilisatrice du Commando Beinguiste à l’Ouest
Le 05 janvier 2012 par IvoireBusiness – Passés les premiers jours de flottement et de déni, la raison commence à l’emporter chez nos confrères de la presse

proches du pouvoir d’Alassane Ouattara. Ils reconnaissent enfin l’action déstabilisatrice du Commando Beinguiste à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, notamment à Duekoué et Bangolo où ils ont infligé une cuisante défaite aux soldats pro-gouvernementaux, les FRCI.
Nos confrères proches du parti au pouvoir (RDR + PDCI) ont enfin compris que l’attaque armée du Commando Beinguiste contre les positions gouvernementales n’était en rien une affaire de parti politique, mais une affaire dans laquelle l’intérêt supérieur de la nation était en jeu. Il s’agit de la sécurité de la Côte d’Ivoire toute entière, et non de la sécurité du parti au pouvoir, à savoir le Rassemblement des Houphouétistes (alliance RDR de Ouattara et PDCI de Bédié).

Ainsi le « Nouveau Réveil », quotidien pro-Bédié et allié de Ouattara au sein du RHDP au pouvoir, titre à sa Une du jeudi 05 janvier 2012 : « Malgré les assurances des autorités militaires, Situation
sécuritaire toujours préoccupante à l’Ouest ».
Quelle belle reconnaissance des victoires militaires du Commando Beinguiste qu’ils voulaient passer par pertes et profits.
Selon notre confrère, sous la plume de Paul Koudou,

« E
n dépit de nos appels répétés à la vigilance, la situation sécuritaire demeure préoccupante sur le flanc gauche du territoire de la République, précisément à la frontière ivoiro-libérienne ».

Il Confesse que « les premières autorités de notre pays devraient, en raison de la récurrence des tentatives d’incursion très sérieuse dans cette zone ou des alertes fréquentes, songer à mettre en place un dispositif sécuritaire plus cohérent et plus rassurant pour décourager tous les candidats au désordre qui rôdent comme des marchands de mort autour de cette frontière ».
Autrement dit, un dispositif plus sérieux et plus convainquant devrait être mis en place pour contre le Commando Beinguiste, qui caracole de victoire en victoire, et qui inflige de très lourdes pertes aux soldats pro-gouvernementaux, les FRCI.

En effet, après les 200 morts FRCI de Taï la mi-septembre par les combattants du MSD-CI du Major Bamba, ce fut les 35 FRCI tués sur l’axe Duekoué-Man il y a 10 jours et la déroute des mêmes FRCI dans la nuit de lundi à mardi par les hommes du Commando Beinguiste.

La première riposte immédiate du gouvernement Ouattara fut d’envoyer dès mardi matin des centaines de chars et de blindés de la gendarmerie nationale à l’Ouest et sur toute l’étendue du territoire national, là où il aurait fallu dans l’intérêt supérieur de la nation, amorcer le dialogue avec les combattants armés du Commando Beinguiste.
C’aurait été l’occasion de donner un sens à la Commission Dialogue-Vérité et Réconciliation (CDVR) de Charles Konan Banny, actuellement au point mort.

Le Nouveau Réveil reconnait que vouloir combattre militairement le Commando Beinguiste n’est pas chose aisée pour le gouvernement Ouattara « à cause de la nature qui offre des possibilités de camouflage à ces individus mal intentionnés. La longueur de la frontière, les pistes, les fleuves et rivières sont autant de facteurs naturels qui rendent plus difficile la mise en œuvre d’un plan global de sécurisation ».

En effet, les combattants armés du Commando Beinguiste sont décrits comme très habiles et très mobiles, maitrisant tous les coins et recoins de la forêt de l’Ouest. Ils sont donc quasiment invisibles et se fondent facilement dans la nature. Ce n’est pas une armée conventionnelle.

Cette voie de déploiement massif des Chars de la gendarmerie nationale pour combattre Beinguiste et ses hommes est, comme l’a reconnu lucidement « Le Nouveau Réveil », vouée à l’échec.
Il faut donc appeler à un dialogue inclusif avec le FPI, le parti de Laurent Gbagbo, qui a tendu la main du dialogue à Ouattara, qui l’a pour l’instant refusé. Pour combien de temps encore ?

La rébellion armée du Commando Beinguiste pourrait obliger Alassane Ouattara à ouvrir le jeu politique, pour l’instant hermétiquement fermé, et conduire à une redistribution des cartes.

Patrice Lecomte

Jeudi 5 Janvier 2012
Vu (s) 2193 fois



1.Posté par thomas r. le 05/01/2012 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
n'importe quoi!

2.Posté par Marie21 le 05/01/2012 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lui ,alassane a discuté avec qui?????

3.Posté par sandji le 05/01/2012 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE RENARD PASSE CHACUN A SON TOUR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !