Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Laurent Gbagbo n’a jamais été élu à la tête de la Côte d’Ivoire, selon Guillaume Soro

le Mercredi 15 Janvier 2014 à 18:00 | Lu 1766 fois



Abidjan - Le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, a déclaré mardi, que l’ex-Chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, n’a « jamais été élu de toute sa vie » à la tête de la Côte d’Ivoire.

Répondant via son site web personnel à un internaute qui comparait l'ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo à l'actuel Chef de l'Etat burkinabé, le chef du parlement ivoirien a soutenu que le Président Blaise Compaoré, « élu démocratiquement par les siens à 80% », ne saurait souffrir la comparaison que certains esquissent entre lui et l'ancien président ivoirien.

« Laurent Gbagbo n'a jamais été élu de toute sa vie politique à la tête de la Côte d'Ivoire. Laurent Gbagbo a, constamment, souffert d'un manque de légitimité politique et a aggravé son cas en embouchant, qui plus est, la trompette infernale de l'idéologie criminelle de l'ivoirité qui a fait tant souffrir les Ivoiriens et leurs étrangers, parmi lesquels les immigrés Burkinabè qui ont payé le plus lourd tribut en vies humaines injustement fauchées », a indiqué Guillaume Soro sur son site web visité par APA.

Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire a relevé la peine que « nous nous sommes » donnée pour vaincre « démocratiquement », puis « militairement » un Gbagbo qui n'avait que 10 ans au pouvoir.

« Imaginez la peine qu'il faudrait se donner pour vaincre un Chef d'Etat légitime, qui a en plus pour lui, une redoutable maîtrise des arcanes de son pays depuis 26 ans ! On peut, on doit faire l'économie d'une telle tragédie humaine dans votre pays » a plaidé Guillaume Soro auprès de la « jeunesse » du Faso.

Pour le patron des députés ivoiriens, Blaise Compaoré, qui a impulsé« l'émergence » burkinabè actuelle, n'est pas seulement précieux pour son pays, soulignant « l'exemplarité » de son leadership pour la paix, la cohésion, la sécurité et la solidarité de la sous-région ouest-africaine.

« Comment ne pas comprendre qu'un tel homme demeure urgemment utile par l'efficience de son leadership à notre communauté sous continentale et continentale, à l'heure où les avancées du péril terroriste, les officines d'infiltration fondamentalistes, les crises politiques perlées s'enchaînent avec une bien inquiétante frénésie autour de nous ? », a-t-il interrogé.

Rappelant le rôle prépondérant joué par M. Compaoré dans le dénouement de la crise ivoirienne pour trouver la « paix » dont les Ivoiriens jouissent actuellement, Guillaume Soro a indiqué « comment nier que l'élite politique ivoirienne veuille de toutes ses forces que le Burkina Faso, son Etat-jumeau, demeure un havre de sérénité et de prospérité dans la liberté et la justice ».

Pour Guillaume Soro, après 26 ans au pouvoir, le Président Compaoré sait parfaitement qu'il n'a plus rien à prouver. Car, « l'essentiel de sa carrière politique est derrière lui » analyse-t-il.
« Il s'agit donc pour lui d'œuvrer pour une transition réussie à la tête de l'Etat Burkinabè, de telle sorte que le chaos qui marque, tristement, bien des successions à la tête des Etats africains soit méticuleusement épargné au Burkina Faso. Une conciliation de haut niveau suffira donc à fluidifier ce processus », propose M. Soro.

Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, a conduit, mardi dernier, à Ouagadougou, une délégation qui a renouvelé le « soutien » d'Alassane Ouattara à son homologue burkinabè Blaise Compaoré.

La question du Sénat et de la modification de l'article 37 de la constitution burkinabè sont, actuellement, au centre des débats politiques au Burkina Faso où le dernier événement reste la démission en vague au sein du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), le parti présidentiel qui a enregistré les départs de certains barons dont l'emblématique maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, l'ancien président du Parlement, Marc Christian Kaboré et l'ex-ministre de l'agriculture Salif Diallo.

HS/ls/APA

Mercredi 15 Janvier 2014
Vu (s) 1766 fois



1.Posté par Fatim le 15/01/2014 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dois- je repondre a ce cadavre ambulant? Je dis non. Non tout simplement parce que ce assassin a la gueule puante, buveur de sang, malhonnete, indigne et que sais- je encore delire.......

2.Posté par David le 15/01/2014 09:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Guillom Soro joue bien tant role , car c'est a sa que tu as ete appele et qu' on te paye. Joue bien ton role . Mais chache que tu le payeras un jour.

3.Posté par honore le 15/01/2014 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment soro l'homme de guerre qui a tuer depuis 2002 ,qui a coubé le pays en deux , qui il y as pas plus de deux mois ,CRIE des plus faure que c'est L G qui a gagné les élections .
Vous avez SORO un cerveau de piaffe car vous avez été le 1er ministre de L G ,alors complice honte a vous , attention l'on vas aidé la CPI pour vos vacance ( PARIS ST PRIX ATTENTION ) il faut regardé derrierre vous 'sous le lit et surtout bien vériffier vos voiture , car vous avez trop tuer mes parents ivoirien .Je n'ai plus rien a perdre a 72 ans .

4.Posté par Hermann nda le 15/01/2014 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si ce petit seigneur de guerre, désormais dans le viseur de la CPI, était vraiment convaincu de l'EVIDENCE de ses propres propos, pourquoi cherche-t-il encore à en convaincre le monde entier?

En psychologie, certaines déclarations sont faites uniquement pour convaincre d'abord et avant tout leurs propres auteurs.

Nous assistons visiblement ici, à un début démence chez un jeune homme qui a passé une bonne partie de sa vie à boire du sang humain pour nourrir ses fétiches .

5.Posté par Sily Camara le 15/01/2014 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La parole rabaisse ou élève son auteur. Soro, c'est un petit. Soro, c'est du petit. La dignité, ça ne compte pas chez lui. Il est tellement insignifiant qu'il ne faut pas lui prêter attention.

6.Posté par davi's diomandé le 15/01/2014 19:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je comprend bien ce menteur de Soro pour lui être c'est l'utilisation des bombes,quand on sait que son mentor a été élu grace aux bombes de la france

7.Posté par Diarra Traoré le 15/01/2014 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lui, Soro, a-t-il été une fois élu? Comme lui et son mentor sont nommés, il voudrait bien que LG le soit également. Petit menteur qui n' a aucun avenir politique. Quand LG va revenir, on va voir comment tu vas faire. Tu mourras de honte. Personne ne va te toucher , c'est la honte seule qui va te faire fuir.

8.Posté par bafing le 16/01/2014 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un petit homme au sens propre qui n'a rien compris dans sa petite vie de buveur de sang humain! Est-ce possible qu'un homme se renie jusqu'à justifier l'injustifiable? Il n'a pas l'intelligence de comprendre qu'il a plus à perdre en suivant son mentor super menteur, pour qui il a dirigé une rébellion et qui est visiblement au bout du rouleau physiquement, qu'en se mettant du côté de la vérité et donc du côté de LAURENT GBAGBO! C'EST GBAGBO SEUL QUI A GAGNE DANS LES URNES ET DONT LA VICTOIRE A ETE VALIDEE DANS LA RUE FACE AUX MILITAIRES PAR LE PEUPLE EN 2002! C'EST ENCORE LUI QUI A GAGNE LES ELECTIONS EN 2010! ET POUR VALIDER SA VICTOIRE IL A SIMPLEMENT DEMANDE QU'ON APPLIQUE LE PRINCIPE ELEMENTAIRE DE LA DEMOCRATIE QUI EST LA LOI DU PLUS GRAND NOMBRE EN RECOMPTANT LES VOIX! CELA A ETE CONSIDERE COMME UNE SOURCE DE HONTE ET INJUSTICE POUR LES CONCEPTEURS DE CETTE DEMOCRATIE DISCRIMINATOIRE! Si ce Mr n'a pas été élu alors là, il va falloir réinventer cette fichue de démocratie à la tête du client! CECI DIT, JE COMPREND soro C'EST UN REBELLE ET POUR UN REBELLE TOUTE VICTOIRE PASSE NECESSAIREMENT PAR LES ARMES! JE VEUX FAIRE COMPRENDRE A soro QUE CHARLES TAYLOR FAISAIT PARTI DES MEDIATEURS DE LA CRISE IVOIRIENNE EN 2002! MAIS OU EST-IL AUJOURD'HUI? soro, TU SUIVRAS LA VOIE TRACEE PAR CHARLES TAYLOR!
CONTINU DE CROIRE QUE TU ES GRAND!
QUE DIEU BENISSE LA CÔTE D'IVOIRE ET QU'IL NOUS SORTE DE CETTE MERDE!!!!

9.Posté par kone le 16/01/2014 09:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

10.Posté par kone le 16/01/2014 09:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un rebelle reste un rebelle il faut le matter toujour au sens propre, si tu diallogue tu devient faut...

11.Posté par clemso le 16/01/2014 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
imaginez la peine qu il faudrea se donner pour vaincre un chef d etat legitime qui a en plus pour lui une redoutable maitrise des arcanes de son pays depuis 26 ans on peut on doit faire l economie d une telle tragedie humaine dans votre pays a plaide soro aupres de la jeunesse du faso

soro serait il entrain de nous dire que l application de la constitution du faso emmenerait la guerre au faso car son parrain n est pas pret a respecter la loi fondamentaleb[i[qt[://">[

12.Posté par Hermann nda le 16/01/2014 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci clemso de ressortir ces propos de ce petit monstre. Je n'ai pas voulu perdre mon temps a lire ses incohérences dignes d'un désaxé mental.

Avec une telle déclaration, SORO passe pour être un vulgaire opportuniste sans plus. On ne perçoit même pas à travers ce type de propos, sa ligne de conviction. Il n'a même pas le courage de traiter de DICTATEUR ( je n'emploierai pas le terme "sanguinaire". Vous comprenez pourquoi ), un individu qui conserve le pouvoir depuis plus d'un quart de siècle...

Bien au contraire, il l'ensence :" redoutable maîtrise des arcanes du pouvoir....etc..." Soro oublie d'indiquer de quel pouvoir il s'agit dans cette république bananière ou ôter la vie aux adversaires politiques en toute impunité n'est qu'un simple jeu d'enfant: Norbert ZONGO, BLACK SO MAN. etc... Ca fait pitié pour ce génocidaire injustement en liberté .

Avec l'avènement des individus comme soro on peut affirmer que notre pays traverse vraiment des moments PÉNIBLES.

13.Posté par rokia le 16/01/2014 19:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que c''est pitoyable.la pauvreté et la misère ont fait perdre toute dignité à soro guillaume au point de soutenir corps et âme,un certain blaise Compaoré arrivé au pouvoir par un coup d''état en assassinant ses frères d''armes.c''est tout simplement lame

14.Posté par Wadole le 16/01/2014 22:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh dieu. Qu‘avons nous fait pour qu‘un tel vampire se transforme en mediateur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !