Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Laurent GBAGBO : le noeud de contradictions politiques à la CPI

L'Afrique en mouvement - Claude Koudou le Dimanche 3 Février 2013 à 10:42 | Lu 1651 fois



Laurent GBAGBO : le noeud de contradictions politiques à la CPI
Il y a plusieurs mois, la Juge unique de la CPI a validé le rapport des experts médicaux qui disent que Laurent GBAGBO a été maltraité et torturé à Korhogo - au Nord de la Côte d'Ivoire où il a été détenu 7 mois durant. Contre toute attente juridique, la même Juge programme une audience de confirmation (ou d’infirmation de charges). Nous notons que si la CPI disait le droit, elle libérerait Laurent GBAGBO sur la question de procédure. Mais autre chose, au motif qu'ils sont sur la même ligne que la Présidente de la Commission de l'Union africaine (Mme Zuma), la Procureure ne trouve pas fiables les pays qui voudraient accueillir Laurent GBAGBO.

Là aussi, il s'agit d'un traitement subjectif emprunt de racisme. La CPI est donc dans sa logique politique de frapper Laurent GBAGBO d'ostracisme. Parce que Laurent GBAGBO se bat pour la souveraineté de son pays et de celle de l'Afrique ; parce que Laurent GBAGBO demande un partenariat gagnant-gagnant entre l'Occident et les pays africains ; parce que Laurent GBAGBO est indocile ; parce que Laurent GBAGBO est contre le pillage des richesses africaines pendant que la tendance de la paupérisation des populations s'amplifie ; parce que Laurent GBAGBO est un démocrate qui veut la transparence dans la gestion des richesses des pays africains. Les Occidentaux qui sont pour l'opacité qui accroît leurs monopoles tous azimuts encouragent la corruption.

Nous comprenons que leurs ingérences sous le couvert "humanitaire" est l'arbre qui cache la forêt. Parce que la vraie vision humanitaire est l'arrêt de l'esclavage moderne qu'est la néo-colonisation. Cette injustice-là, sur laquelle les Occidentaux se sont entendus - ils parlent de la Lybie ; ils parlent de la Syrie ; ils parlent du Mali. Mais ils ne font pas allusion à la Côte d'Ivoire -, ou du moins, ils diront qu'ils sont intervenus en Côte d'Ivoire pour installer la démocratie. Mais depuis quand on intervient dans un pays pour installer la démocratie avec des bombes.

Les occidentaux ont désorganisé les pays africains. C'est par leurs politiques de prédation que les mouvements islamistes diffusent dans les endroits qui deviennent des foyers de violences. Pour revenir au cas Laurent GBAGBO, il faut que nous soyons concentrés sur cette injustice pour la défaire. Laurent GBAGBO doit être libéré. On ne peut pas maintenir cet homme en dehors de son pays parce qu'il est populaire.

L'occident doit discuter avec Laurent GBAGBO et GBAGBO saura dire les recettes pour que le pouvoir de fait d'Abidjan ne s'envole pas. Car c'est la crainte de ceux qui ont placé ce pouvoir lequel a montré tout le comble de " l'anti-démocratie ". GBAGBO a les recettes pour qu'il y ait une réconciliation vraie. Pour que la confiance revienne en Côte d'Ivoire, tout le monde s'accorde à penser et à dire qu'il faut libérer Laurent GBAGBO. La volonté du peuple, c'est la libération de Laurent GBAGBO. Toutes les campagnes médiatiques des médias-mensonges ont perdu de leur substance.

Il faut libérer GBAGBO pour sauver ce grand pays de l'Afrique de l'Ouest qu'est la Côte d'Ivoire. Les bombes ne pourront rien contre cette réalité fortement implantée dans la conscience du peuple ivoirien et des démocrates d'autres horizons.
Dr Claude KOUDOU, Enseignant-Ecrivain, Directeur de la Collection « Afrique Liberté », Président des « Convergences pour la Paix et le Développement de l’Afrique »

Claude Koudou
Dimanche 3 Février 2013
Vu (s) 1651 fois



1.Posté par Hermann N'da le 03/02/2013 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les occidentaux nous imposent d'agir comme les Arabes, pourquoi ne pas réfléchir à cette possibilité.

Ceux que les prédateurs appellent abusivement "terroristes" ne sont-ils pas des êtres humains dotés d'intelligence?

A nous de voir...

2.Posté par Romx le 03/02/2013 13:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre article est limpide et agreable à lire...ouie il faut liberer(l-g) car ils n'ont plus le monopole de l'info...tout le monde et de tout bords sait qu'il est innocent... Ce n'est plus gerable...

3.Posté par Fatim le 03/02/2013 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils iront de contradictions en contradictions. Ils seront confus. C est Dieu qui l aura voulu ainsi.

Liberez mon president bande de voyoux.

4.Posté par doriane le 03/02/2013 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Fatim a raison, ils se contrediront et se fourvoieront tout le temps, car Dieu les a tous frappés d'égarement pour ensuite les juger. De gré ou de force, Laurent Gbagbo sera libéré.
Et la grande prostituée France perdra tous ses intérêts dans notre pays. Pour le moment l' autre idiot , le gros cochon d'hollande peut venir danser à tombouctou! en attendant qu'on règle les comptes à sa grnd-mère prostituée, la france.
Signé: doriane, la vraie

5.Posté par Rabe.R le 04/02/2013 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France est l'occident se trompe d'allié en se mettant du côté des hors-la-loi en Afrique. Ils ont sont en retard d'un train. La jeunesse africaine est mieux armée pour combattre aujourd'hui et ce n'est pas à coup de bombe par-ci par là qu'ils gagneront cette guerre. C'est une guerre silencieuse et méthodique.
Courage à tous. Nous la gagneront malgré le prix qu'il faudra payer. Nous la gagnerons car notre cause est juste: la libération de notre contient.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !