Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La tension monte à la Maca: L'officier arrêté écroué, les gardes pénitentiaires en colère

le Mercredi 4 Septembre 2013 à 10:00 | Lu 1244 fois

L’officier garde pénitentiaire de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), Lt K. Noël, arrêté le samedi 17 août 2013, a été écroué, depuis le lundi 2 septembre 2013, dans ledit pénitencier, en attendant la poursuite de l’enquête.



La tension monte à la Maca: L'officier arrêté écroué, les gardes pénitentiaires en colère
L’officier garde pénitentiaire de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), Lt K. Noël, arrêté le samedi 17 août 2013, a été écroué, depuis le lundi 2 septembre 2013, dans ledit pénitencier, en attendant la poursuite de l’enquête. Il est accusé de complicité d’évasion.

Mais ses collègues, en colère, crient à l’injustice et aux deux poids deux mesures. Lt K. Noël, rappelons-le, a été arrêté, à la suite de l’évasion, par la grande porte, le même jour, de Souleymane Konaté, placé sous mandat de dépôt au bâtiment C depuis 2012 et condamné à 20 ans de prison pour vol aggravé. Il lui était reproché d’avoir émis un billet (pour rencontrer un détenu, il faut un ticket des gardes, qui porte son nom et sa cellule pour aller le chercher) pour communiquer avec le prisonnier, dans son bureau et celui-ci n’est pas retourné dans sa cellule.

La semaine qui a suivi, deux évasions de prisonniers à la Maca ont eu lieu au violon du palais de justice de Yopougon, au moment où ils devaient être appelés. « Nous sommes abandonnés par nos autorités. Sinon, comment comprendre que notre collègue qui a maintes fois été félicité pour sa rigueur dans le travail par des organismes internationaux, ait été écroué alors que ce n’est pas le cas des policiers qui ont laissé échapper deux bandits de grands chemins du bâtiment C de la Maca, du violon du palais de justice de Yopougon, quand ils devaient être jugés.

C’est une politique de deux poids deux mesures », ont crié leur ras-le-bol, des gardes pénitentiaires révoltés, le mardi 3 septembre 2013.Ils ont souligné que dans le cas de leur collègue, tout porte à croire que c’est un coup qui a été monté contre lui. « Des prisonniers, en voulant le couler, ont monté un coup. L’un des leurs s’est enfui et ils en ont informé les autorités et c’est elles qui ont appelé le régisseur. C’est curieux », ont fait savoir nos sources.

Dominique FADEGNON
Soir Info

Mercredi 4 Septembre 2013
Vu (s) 1244 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !