Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La sœur de Seka Seka fait des révélations « Après le procès de mon frère, Joël N'Guessan... »

L'Afrique en mouvement - source : imatin.net le Mardi 18 Août 2015 à 06:04 | Lu 1729 fois

Dans une interview accordée à nos confrères de Soir Info, Françoise Séka, la sœur aînée du commandant Séka Yapo Anselme alias Séka Séka a fait des révélations sur le porte-parole du RDR, Joël N'guessan. Nous vous proposons un extrait de cet entretien.



"Joël N'Guessan, après son témoignage, a dû avoir eu des remords et a souhaité rencontrer mon frère en cachette. Son avocat a dit non ! Des gens m'ont appelée pour me dire que le ministre veut rencontrer mon frère et qu'il faut que j'aille le convaincre pour cette rencontre. Je les ai renvoyés vers son avocat. Ils m'ont dit que les avocats peuvent en parler dans les journaux.

J'ai dit qu'est-ce qu'il veut dire à mon frère et qu'il ne veut pas que ça paraisse dans les journaux. Sur la raison de cette rencontre, celui qui m'a appelée a dit que quand mon frère a demandé la clémence du président de la République à la barre, le ministre a eu pitié, donc il veut le rencontrer. S'ils s'entendent, je ne sais pas sur quoi, il va aller voir le président pour le faire libérer.

J'ai dit si Joël N'Guessan veut qu'on libère mon frère, qu'il retire sa plainte parce que ce n'est pas le président qui l'a envoyé au tribunal. J'ai donc appelé son avocat qui m'a demandé de dire à ces personnes de l'appeler. Ils ont appelé Me Djirabou qui leur a dit de dire au ministre Joël N'Guessan de fixer un jour et une date. Il l'ont appelé et ont dit qu'il veulent le rencontrer mais sans son avocat.

Donc l'avocat a dit qu'il ne pouvait pas laisser son client entre ses mains. Ou bien il nous rencontre ensemble ou bien il ne le rencontre pas. Mais si vous organisez cette rencontre sans moi et que quelque chose lui arrive, je vous tiens pour responsable. Après quand j'ai appelé maître Djirabou, il m'a dit que la rencontre n'a pas eu lieu parce qu'il n'a accepté ces conditions. Cela veut dire que ce qu'il racontait à la barre n'était pas fondé", a-t-elle affirmé.

source : imatin.net
Mardi 18 Août 2015
Vu (s) 1729 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !