Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La rebellion d'Alassane finance le terrorisme international

le Mercredi 1 Juin 2011 à 12:40 | Lu 987 fois



En dépit de l'installation du président Alassane Ouattara (ADO) au pouvoir à Abidjan le mois dernier, le Nord du pays demeure toujours sous contrôle des ex-rebelles. Au cœur des inquiétudes, les quatre sites miniers de Bobi,Diarabala, Séguéla et Tortiya et la présence permanente sur place de personnes liées à des émirs d'AQMI. Pour mieux comprendre les flux du commerce des pierres, le gouvernement américain a récemment dépêché des agents de la CIA sur le terrain.

Ceux-ci ont tenté de vérifier la traçabilité des quelque 300 000 carats produits chaque année localement et qui génèrent des recettes de l'ordre de 25 millions de dollars. Le business est essentiellement contrôlé par les seigneurs de guerre Issiaka Ouattara (alias "Wattao") et Hervé Touré (alias "Vetcho") et la production transite principalement par le Mali et la Guinée avant de se retrouver sur le marché international à Tel-Aviv.

Cette situation entraîne un manque à gagner important pour l'opérateur minier national, la Société pour le développement minier (Sodemi), toujours "persona non grata" sur les quatre sites miniers du Nord. Surtout, elle met "ADO" dans l'embarras. Si bien que, selon nos sources, ce dernier a donné des instructions fermes à son premier ministre, patron des ex-rebelles,Guillaume Soro, afin de mettre fin à l'exploitation illicite des diamants par ses hommes

Mercredi 1 Juin 2011
Vu (s) 987 fois



1.Posté par FLANTINTIN le 01/06/2011 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il fallait s'y attendre! Une rébellion n'est pas et ne sera jamais un moyen pour justifier la prise du pouvoir. Voici qu'à cause de tous ces seigneurs de guerre qui sont devenus des milliardaires aux mains ensanglantées, la Côte dIvoire est devenue un pays dans le viseur des gendarmes du monde.Ils ont matés le démocrate et panafricaniste GBAGBO sous prétexte qu'"il tue les femmes d'ABOBO". Que feront-ils de ceux qui financent les coups d'Etat et le terrorisme?WAIT AND SEE!

2.Posté par DJIMBO le 01/06/2011 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui a financé la rébellion en Cote d'Ivoire ? Vous comprendrez qu'une rébellion ça fait de l'argent sale et provenant de toutes parts ...Voilà comment on a jugé ou plus tôt accusé Charles Taylor de tous les maux au Liberia et en Sierra Leone pour avoir financé et utilisé les ressources de la rébellion dans ces pays . Et en Cote d'Ivoire ????
Si DUEKOUE et la Cote d'Ivoire pleurent leurs morts et ne voient plus leurs parents qui soutenaient Gbagbo , c'est parce que des Ivoiriens ont été rebelles pendant 10 ans au moins .
Pourquoi cette justice du TPI à deux vitesses en Afrique et dans deux pays voisins surtout . On se demande si on ne retourne pas à 50 ans de traitement de l'Afrique par la France et ses complices .
On doit juger tous les coupables et complices de la rébellion en Afrique au même pied d'égalité pour les mêmes crimes si ce n'est le sang bleu qui circule dans les vaisseaux des victimes de la rébellion associée au pouvoir de Mr Le Président OUATTARA.
Sinon , que Charles Taylor soit libéré rapidement et sans conditions ,Gbagbo , tous ces parents et collaborateurs .
Je meurs de soif de JUSTICE dans mon AFRIQUE bafouée et prostituée par l'occident de Sarkosi et Obama .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !