Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La liberté de la presse en péril sous Ouattara : Notre Voie suspendu pour 6 parutions

le Dimanche 9 Septembre 2012 à 12:00 | Lu 721 fois



La liberté de la presse en péril sous Ouattara  : Notre Voie suspendu pour 6 parutions
Ce vendredi 7 septembre 2012, au-delà de 19h, alors que la rédaction du quotidien Notre Voie entame le dernier round vers le bouclage du numéro du samedi 8 septembre, elle reçoit un communiqué émanant du Conseil national de la presse (Cnp) dirigé par M. Raphaël Oré Lakpé, ancien journaliste, cadre du Rdr et représentant du chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara, au sein de ladite structure.

Par décision N°014 du 06 septembre 2012, le Cnp suspend le quotidien Notre Voie pour six (6) parutions conformément, dit-il, « aux articles 47 et 70 de la loi N°2004-643 du 14 décembre 2004 portant régime juridique de la presse ». Le Cnp reproche à Notre Voie d’avoir publié les photos des prisonniers politiques du régime Ouattara détenus dans le nord du pays, notamment les membres de l’ex-gouvernement Aké N’Gbo et de les avoir, justement, désignés comme étant des anciens ministres. Pour le Cnp, le professeur Gilbert Aké N’Gbo n’est pas un ex-Premier ministre. Tout comme Alcide Djédjé ou Désiré Dallo, par exemple, qui ne doivent pas être considérés comme d’anciens ministres.

D’autant que, écrit le Cnp, « l’ordonnance N°2011-007 du 14 avril 2011 (prise par Alassane Ouattara, ndlr) portant annulation d’actes réglementaires et individuels, a déclaré nulles et de non avenues, toutes les décisions prises depuis le 4 décembre 2010, sous l’autorité de Monsieur Laurent Gbagbo ; Que conformément à cette ordonnance, le décret de nomination de ce Gouvernement est nul et de non avenu et ses membres supposés n’avoir jamais occupés les fonctions de Premier Ministre et de Ministres ; Que les désigner comme tels en dépit de l’ordonnance, relève de la sédition et trahit un but inavoué ; Que la récurrence de ces écrits, loin du souci d’informer le lecteur, participe d’une tendance inacceptable à la manipulation des faits ». Comme on le voit, le Cnp a suspendu, pour la deuxième fois Notre Voie (la première fois étant le 15 mai 2012 pour 4 parutions) parce que ce quotidien refuse de se conformer à la pensée unique.

Celle qui perçoit les faits survenus récemment en Côte d’Ivoire sous le prisme du nouveau régime. Pourtant, cette ordonnance du régime Ouattara qui abroge tous les actes posés par le régime Gbagbo du 4 décembre 2010 au 11 avril 2011 n’a curieusement pas atteint, par exemple, les salaires des fonctionnaires ivoiriens virés par le gouvernement Aké N’Gbo à la fin des mois de décembre 2010, janvier, février et mars 2011. Même des ministres du régime Ouattara qui étaient en fonction sous Gbagbo avaient perçu leurs salaires durant ces périodes. Si bien qu’après son installation, le 11 avril 2011, le régime Ouattara a payé un mois de salaire aux fonctionnaires.

Celui de la fin avril 2011. Les fonctionnaires Ivoiriens n’ont jamais obtenu ni réclamé d’arriérés de salaire, pour les mois antérieurs, parce que justement l’Etat est une continuité. L’écrire n’est pas faire preuve de sédition ou de travestissement des faits. Bien au contraire, il s’agit de restituer les faits dans leur véracité entière. Suspendu pour avoir dit la vérité, Notre Voie donne rendez-vous à ses lecteurs ainsi qu’aux combattants de la démocratie et de liberté de la presse, le samedi 15 septembre prochain.



Didier Depry didierdepri@yahoo.fr

Dimanche 9 Septembre 2012
Vu (s) 721 fois



1.Posté par Hermann N'da le 09/09/2012 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Drame mane le "démocrate" génocidaire et commanditaire de rébellion est vraiment aux abois.
Ce menteur à la BOUCHE TORDUE avait effectivement fait croire à ses tristes partenaires sur france 24 qu'au moment de sa prise sanglante du "pouvoir", les fonctionnaires ivoiriens avaient 3 mois d'arriérés de salaires. Cet énième mensonge grotesque l'a très vite rattrapé.
Cet apatride allergique aux critiques montre toute son incapacité à gouverner un pays. Au pied du mur, il est le problème de la CI. Il sera dégagé dans une violence inouïe.

2.Posté par gombo le 12/09/2012 00:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pitie ne publier plus sa photo. Merci d avance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !