Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La fabrication des preuves contre Gbagbo a commencé

le Samedi 8 Juin 2013 à 08:58 | Lu 1195 fois



La fabrication des preuves contre Gbagbo a commencé
Pour sauver le soldat Bensouda et Ouattara. La Fabrication des preuves contre Gbagbo a commencé

La décision des juges de la Chambre préliminaire I de la CPI du lundi 3 juin 2013, de renvoyer la procureure à sa copie – illisible - a plus que sonné le régime Ouattara, qui tente le tout pour le tout pour sauver la face. Les officines sont à pied d’oeuvre pour la fabrication de «preuves supplémentaires » qui selon le régime devraient «couler définitivement » Gbagbo.

C’est la peur-panique dans le camp Ouattara. C’est peu de le dire. Ses partisans s’attendaient à tout sauf à un tel scénario dans lequel, les preuves minutieusement emmagasinées par le régime pour le Bureau du procureur, se sont avérées insuffisantes, plutôt insignifiantes au regard des chefs d’accusation. Et depuis, c’est la course à la fabrication de nouvelles preuves. Mais là où deux ans ont produit des «preuves insuffisantes», quelques 2 à 3 mois peuvent-ils «enfanter» des preuves suffisantes ?

Là est la grande interrogation à laquelle tente de répondre le régime Ouattara. L’instrumentalisation des victimes (?) de la crise post-électorale bat son plein. Des victimes qui se sont dit indignées et choquées par la décision de la Cpi. Comme si les victimes étaient une section du RDR, le parti de Ouattara. Le régime a-t-il fait le décompte de victimes pour identifier les siens ? Des victimes, parlons-en ! Il y en a eu depuis septembre 2002, où la rébellion de Guillaume Soro a défiguré la Côte d’Ivoire. Mais, encore les victimes de la récente crise post-électorale. Qui mieux que les victimes du massacre des Wê par les Frci en mars 2011, peuvent se sentir oubliés de la Cpi?

Depuis quelques jours, toutes sortes d’associations de victimes donnent de la voix, pour servir de «preuves vivantes », selon leurs propres termes. Et comme si cela ne suffisait pas, le régime tente – malhonnêtement – de faire croire, par la presse qui lui est proche, qu’il s’agit exclusivement de militants du Rdr tués, à travers l’opération d’exhumation des corps entamée à Yopougon. Par quelle magie les officines du régime Ouattara ont pu deviner que des restes humains exhumés à Yopougon sont des victimes de Gbagbo ? Il faut bien être sorcier pour le savoir n’est-ce pas ? Si la honte pouvait tuer, le Rdr serait bien mort depuis belle lurette.

Au lendemain de la décision de la Cpi, le porte-parole du Rdr, Joël N’guessan, commentant l’actualité a révélé que trouver des preuves supplémentaires étaient chose facile. Faisant allusion à la hiérarchie des ex-Fds à l’époque. On devine aisément que les généraux Philippe Mangou, Edouard Kassaraté, Detho Léto et bien d’autres pourraient bien être mis à rudes épreuves, pour «acculer » Laurent Gbagbo. N’était-ce pas là aussi, les clauses d’un deal secret entre eux et Alassane Ouattara ? En tout cas, la machine à fabriquer les preuves du régime est bien en branle. Comme s’il s’agissait de faire un décompte macabre.

Gérard Koné
Nouveau Courrier

Samedi 8 Juin 2013
Vu (s) 1195 fois



1.Posté par Sily Camara le 08/06/2013 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Impossible, impossible et impossible. Mission vouée à l'échec. Au départ, un loi de la nature, connue de tous :" le faux, le mensonge ne prospère pas longtemps mais la vérité est éternelle ". Le communiqué des juges est très clair. Les points pour lesquels ils demandent des enquêtes sont aussi clairs. C'est là où Ouattara ne veut pas toucher et n'y touchera pas. Le contraire serait un suicide pour toute sa clique et lui. La porte est donc ouverte pour la libération du ^résident Gbagbo.

2.Posté par Moganza III eme du nom le 08/06/2013 12:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes et restons serin toute les fausse preuves que ces génocidaires fabriqueront le Seigneur les démolira. Le Christ est vérité et non mensonge le dictateur Ouattara et sa bande de brigand Soro et ces FRCI, DOZO et ZOZO seront confondu

3.Posté par Ousman le 08/06/2013 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci frère de remettre tous les cas possibles à l'éternel. S'il dit : par son esprit, toutes montagnes se déplaceront. Si une montagne plantée dans le sol peut se déplacer par l'esprit du Christ, par un mensonge qui ne sera pas démolir. Joseph a été bien jeté dans un puis, ses frères ont bien fabriqué des mensonges contre lui pour pure jalousie. Comme si ça ne suffisait pas, ils l'ont vendu à un étranger juste l'écarter de la famille. Dieu a saisi leur mensonge pour grandir son fils Joseph. De même, Dieu se servira de leurs mensonges pour grandir son fils Gbagbo qui a mis comme Joseph a mis sa confiance en lui il y des années en arrière. Qui peut lever le petit doigt pour dire qu'il savait que leurs mensonges s'écouleront au grand jour. Seul Dieu le savait. Si tu ne t'es pas noyé dans la mer, ce n'est pas sous une pluie que tu va te noyer. Des personnes comme Philippe Mangou, Edouard Kassaraté, Detho Léto et bien d’autres pourront monter un grotesque mensonge mais l'éternel les mettra à nu et les frappera. Le diable a toujours eu peur de la lumière c'est pourquoi il agit toujours dans le noir. lorsque tu voit un serpent s'agiter, saches qu'il n'est plus loin de la mort. Les coq annoncent le levé du jour ; les oiseaux chantent le jour. Une fois que tu entendra ce chant d'oiseaux, saches que le jour est là. Or pour la Côte d'ivoire, le coq a déjà annoncé le jour ; il reste le chant d'oiseau pour le magnifier. A bon entendeur salut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par coulibaly sory le 08/06/2013 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'ils fabriquent on s'en fou nous savons qui a fait la guerre contre la cote d'ivoire c'est dramane et ses rebelles ils se connaissent ........

5.Posté par Hermann N'da le 09/06/2013 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ET POURTANT L'ENJEU DU REPORT EST AILLEURS

Ni les associations ni les déclarations de qui que ce soient ne peuvent se substituer, en aucune manière, aux preuves exigées. Les juges ne demandent ni à une association ni à un soldat, fut-il général, de se présenter à la barre pour une quelconque déclaration.

Ce n'est pas non plus la QUANTITÉ des preuves qui est en jeu ici, mais leur QUALITÉ à même de démontrer clairement, sans ambiguïté et de façon irréfutable que les accusations telles que simplement énumérées par cette femme sont suffisantes en terme de CONTENU, donc de QUALITÉ, pour correspondre aux qualifications juridiques prématurément formulées par le procureur. Tel est le vrai enjeu et donc le VRAI DÉBAT.

C'est aussi ici que BORIBANA pour BENSOUDA , la grosse......Et LIBERTÉ TOTALE pour GBAGBO puis cap sur la RECONQUÊTE du POUVOIR.

6.Posté par WALACE le 09/06/2013 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez dire tout ce qu'il vous semble favorable , mais un adage le dit en côte d'ivoire que l'on ne tire pas sur un cercueil
GBAGBO est fini les gars
n'y pensez même plus , preuve ou pas il sera condamné ou par la CPI ou par la justice ivoirienne car c'est nous qui connaissons le mal, c'est nous qui ressentons le mal fait à nos cousines , nièces , sœurs , oncles , amis , neveux qu'ils ont tué lui et ses frères miliciens bété au service de BLE GOUDE
Vous payerez cher à la nation ivoirienne toute entière
ce qu'il est réjouissant dans tout cela c'est qu'il ne verra plus le corps de sa pauvre mère à plus forte raison assisté à son enterrement
là aussi , c'est une façon de rendre justice au peuple ivoirien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !