Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Révolution Permanente/Débats Africains : Quand le Panafricanisme selon Calixthe Beyala appelle des rectificatifs utiles !

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 8 Septembre 2015 à 06:16 | Lu 1802 fois



Ce matin, j’ai surpris une contribution de Calixthe Beyala dans le fil d’actualité Facebook. Dans cette contribution, elle félicite le Président du Gabon parce qu’il donnerait du travail à tous les Africains au Gabon. Pour elle, cela est le vrai panafricanisme sans la vaine rhétorique qui la caractérise chez d’autres. Elle a donc profité de la tribune qu’elle s’est offerte pour donner sa vision du Panafricanisme en ces termes :
« …. Pour la panafricaniste que je suis, un Tchadien pourrait diriger le Cameroun, un Sénégalais le Gabon ou un Ivoirien le Burkina...
… Bravo à tous les dirigeants Africains qui font travailler dans leur pays des noirs venus de partout ! Merde à tous ceux qui parlent d'Ivoirité, de Gabonité ou de Camerounité ! Ils ont déjà raté le train de l'avenir, celui du panafricaniste ! »

Je respecte cette opinion de notre sœur.
Mais ce débat intéresse tout combattant africain de la Liberté. Et au nom de la Liberté d’opinion, je m’autorise tout aussi, et cela est à titre personnel, à partager ma vision du Panafricanisme dont nous nous réclamons tous, presque tous, entant qu’Africains engagés dans un combat révolutionnaire.

Pour moi, le Panafricanisme adresse la cause africaine. Et la cause africaine, ce sont les défis transversaux que l’Afrique tout entière doit relever.

Le tout premier des défis transversaux, c’est le défi de l’Indépendance économique et politique de l’Afrique contre les prédateurs occidentaux et arabes. Ces deux civilisations ayant colonisé et exploité l’Africain comme animal de travail et marchandise de commerce, ne peuvent que garder comme réflexe, la perpétuation sous une forme ou une autre, de leur domination psychologique, culturelle, économique et politique d’autrefois sur l’Afrique actuelle. L’Afrique ne doit-elle pas son nom à Afriqya, le premier Arabe à soumettre les Africains du Nord comme esclaves ?

Le second défi et non des moindres, est le défi de la Solidarité africaine. Cette solidarité peut être sociale (permettre l’accès de tout Africain à l’emploi privé local ou au système éducatif national, avoir un élan de solidarité en cas de situation d’urgence humanitaire, etc.) ou politique (l’assistance en matière de résolution de conflits internes, l’assistance en cas d’agression extérieure, les motions de soutien dans les votes concernant les questions nationales posées dans les instances internationales, etc.)

Cela dit, le Panafricanisme, s’il faut le résumer en quelques mots, est un mouvement de solidarité, une alliance stratégique inspirée des valeurs ancestrales entre Africains afin de parler d’une même voix lorsqu’un fils de l’Afrique est aux prises avec des forces extérieures à l’Afrique ou bien afin de venir en aide à d’autres Africains lorsqu’ils ont besoin d’un bon système éducatif, d’un système économique qui donne plus d’opportunités ou d’un climat social qui favorise la cohésion sociale alors qu’ils ont du mal à s’entendre.

En aucun cas donc, le Panafricanisme ne peut être un mouvement visant à provoquer une fusion absorption de tous les Etats africains en un seul Etat ; ce qui permettrait à n’importe quel individu venu de l’autre bout du continent, de débarquer dans un environnement socioculturel et politique qu’il ignore et d’y tenter un business politique, une aventure chaotique comme c’est le cas actuellement en Côte d’Ivoire.

Le Panafricanisme ne peut et ne doit viser à un renoncement à nos identités propres afin de créer une identité africaine, quelque chose qui n’existe pas et qui doit être considérée de façon abstraite comme existant. Procéder ainsi, c’est vider l’Afrique de toute vision patriotique, réduire l’Africain à simple sujet économique, sans aucun passé en le fondant dans une masse dans laquelle il perdrait tous ses repères.

Aucune théorie politique, aucune opportunité sociale ou économique, acquises loin de ses terres natales ne peuvent couper un individu de la terre qui l’a vu naître, de la terre et la poussière qu’il porte en son âme. C’est plus que physique ou physiologique. C’est spirituel.

Et, cette Vérité, l’Attachement de Calixthe Beyala au Cameroun dans une France qui lui a enseigné toutes les théories occidentales et donné d’avoir des opportunités économiques et sociales que la Cameroun n’aurait pu lui donner, finit par nous convaincre qu’elle est universelle et infalsifiable.

C’est pourquoi il faut éviter de réduire le Panafricanisme à une idéologie occidentaliste qui veut que l’Afrique soit perçue comme un gros pays remplis de Nègres à l’intérieur duquel les notions de Souveraineté, d’Etats libres et Patries n’existent.

Non. Il ne faut pas réduire le Panafricanisme à une idéologie de désordre et à une opportunité d’imposture au profit d’aventuriers à la solde des prédateurs de l’Afrique.

NON. Et il faut éviter de susciter des faux débats sur le Panafricanisme. La solidarité, ça ne veut pas dire "laisser le voisin dormir dans ton lit avec ta femme pendant que toi et les enfants, vous dormirez à la terrasse". Que celui qui se dit avoir les talents d’un meilleur Chef chez lui, fasse ses preuves chez lui. Pas chez les autres.

La Côte d’Ivoire n’a que trop souffert de ces théories de « Pays Pour TOUS et pour Personne ». C’est à la limite l’équivalent du "mariage pour tous", cette abomination contre laquelle le Panafricanisme africain doit se dresser. Aussi et surtout.

A Très Bientôt.
Hassane Magued.
La Révolution Permanente.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 8 Septembre 2015
Vu (s) 1802 fois



1.Posté par KKs le 08/09/2015 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le point de vue de Calixthe Beyala n'engage qu'elle. Nous voulons une Cote d'ivoire pour les ivoiriens et les étrangers qui respectent nos lois et nos valeurs.

2.Posté par Telson le 08/09/2015 09:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que les Africains demeurent solidaires face aux prédateurs extérieurs c'est ce qui est important. Un Tchadien n'a pas toujours la réalité socioculturelle du Cameroun qu'il prétendrait diriger. Les maliens ont pourfendu les rebelles ivoiriens dans un premier temps accusant les Ivoiriens de xénophobes. C'est lordqu'ils ont connu leurs rébellions du nord qu'ils compris la dure réalité concernant ce problème. Ne fallait -il pas faire bloc pour éviter l'assassinat de Kadhafi ? pourrait - on demander à un Sud africain d'aller diriger la Lybie aujiurd'hui ? N'allons pas si vite en besogne.

3.Posté par coby le 08/09/2015 19:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''''est une vendue,elle viens d''''être surement initiée à la franc-maçonnerie vu sa réaction humaniste séculier.

4.Posté par L''''espérant le 08/09/2015 21:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut à tous !
Le sujet de l''intervention de l''intrépide magued est certe d''actualité et cela ne donne pas à polémiquer.
En tout cas, nous qui suivons la révolution permanente, nous attendons que pour " 2015, toutes les promesses soient tenues".

5.Posté par Bintou361 le 09/09/2015 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faisons la part des choses sans complexe, protegeons nos donnees politiques, MORALES historiques et territoriales respectives. DIEU lui meme n'a t-il pas fait le choix d'1 peuple au milieux des peuples? IL faut de l'ordre et la lumiere pour un travail bienfait.
Vrai que la fragmentation de l'afrique a ete faite par des mains pas tres saintes, mais cela me semble etre une presciption divine dans notre histoire. Maintenant , ceci cree une importante opportunite de real developpement culturel pour chaque pays de chez nous; dans l'ordre et l'harmonie, que nous pourrions librement partager entre nous ensuite avec d'autres nations. LE PANA qui a eut la malchance de rencontrer que des fanfarons ivoirians sache que l'ivoirite la vraie ; contrairement au contexte fanfanronnade BEDIE est un etat d'esprit profondement base sur l'amour du bien fait et l'amour du prochain. Nous ne pouvons nier notre identite. La cote- d'ivoire est tres jeune mais pas incapable. Qu'on la laisse se faire sans entrave car elle a besoin de grandir pour le contentement et la fierte de toute l'AFRIQUE.
Pour le moment nous assistons a un mariage precoce et force sans vergogne avec le voisin; qui na aucun respect ou connaissance des valeurs aquerrient DANS L'AGONIE ET LA PATIENCE ANCESTRALE une violence mentale et morale insupportable. MILLE fois NON!
La VALEUR morale de la cote-divoire voila ce que nous defendons de tout coeur. Notre devoir entant que ivoirians african ,est de tout d'abord proteger nos assets pacifiques de paix et de fraternite. c'est en cela que l'afrique reconnaitra en nous un model. QUE CHAQUE PAYS AFRICAIN DEVELOPPE DES VALEURS MORALES SURES qui sont des solid seats a tout developpement coherant et durable.. le reste on verra bien car L' AFRIQUE EST EST INVITEE A L'UNION.

SALUT TERRE D'ESPERANCE !

Bintou MASSA- DEIN

6.Posté par Elijah le 09/09/2015 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout simplement!
Merci HM.

7.Posté par Jorhusse le 21/09/2015 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PANAFRICANISTE DE MON QUL !!!! NE FAIS PLUS D'ARTICLE SUR NOTRE PAYS. LAISSE NOUS TRANQUILLE. VA TE FAIRE FOUTRE.

8.Posté par camer le 26/10/2015 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.afrik53.com/La-Revolution-Permanente-Debats-Africains-Quand-le-Panafricanisme-selon-Calixthe-Beyala-appelle-des-rectificatifs-utiles_a22169.html

une vendu qui change de veste dès que cela l'arrange c'est quoi son histoire calixthe bayala
je suis camerounaise et cette femme me donne à chaque fois qu'elle écrit sa médiocrité je ne la lis m^me pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !