Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Révolution Permanente/Côte d’Ivoire : Appel à une Transition : Comment éviter de joindre l’inutile au désagréable ?

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 29 Août 2015 à 11:39 | Lu 5358 fois



La Côte d’Ivoire, il est vrai, et personne n’en doute, a besoin ici et maintenant de se débarrasser de la malédiction imposée à ce pays depuis le 11 avril 2011. Sur ce point donc, un consensus national s’est formé. C’est pourquoi, les Politiques, croyant avoir trouvé le purgatoire, proposent comme cheminement d’exorcisme, une transition politique sans celui à qui s’attache cette malédiction, sans donc le sieur Dramane Ouattara.

Quelle bonne nouvelle ! On est tenté de s’écrier avant même de se demander pourquoi exclure des "élections présidentielles ivoiriennes futures" le géniteur de tous les malheurs du peuple de Côte d’ivoire, celui qui jura déjà dans les années 90, de rendre ce pays ingouvernable et désormais invivable s’il n’est pas autorisé à être candidat quoique non concerné par les élections ivoiriennes.

A cette question, les réponses ne manquent pas. Le Bonhomme, au regard de la Constitution ivoirienne, n’est pas éligible en 2015, il ne l’a jamais été, il ne l’a été en 2010 qu’à titre exceptionnel sur un décret signé par Laurent GBAGBO qui avait à ce moment là un couteau sous la gorge, otage qu’il était alors de la France, de la rébellion qui décimait son peuple et de la pression d’Africains raisonnables comme le Président Thabo MBEKI et d’Africains sans dignité comme Abdoulaye WADE, Goodluck Jonathan, Blaise Compaoré et consorts.

Donc, Transition ou rien ! Et ça devrait se faire sans le « Sac à problème », le « Colis Gênant de la France ».

Okay. C’est bien noté. Il y aura la Transition. Elle devrait se faire parce que l’homme qui devrait créer les conditions d’une élection à laquelle il participerait en en remplissant les conditions, a eu peur d’interroger le peuple par referendum, si oui ou non, il souhaitait changer les conditions d’éligibilité à la présidentielle ivoirienne. Ne l’ayant pas fait, il se fait hors la loi en cherchant à participer à ces élections ; ce qui induit une nouvelle crise avec son cortège de morts, car le peuple et la classe politique n’accepteront pas que la Côte d’ivoire soit bafouée par un seul individu pour qui la loi existe juste pour les autres.

Mais, et il y a ce grand « Mais », les Politiques, en se faisant défenseurs de la Constitution et en exigeant une transition politique pour créer les conditions d’une élection sans la participation de hors la loi, ne peuvent non plus sortir de la Constitution quant aux modalités pratiques d’une transition arrachée en application de la Constitution.

Du coup, un autre hors la loi, sur qui pend une épée de Damoclès sur laquelle coule le sang de centaines de milliers d’Ivoiriens, fait son entrée en scène. C’est le sieur Soro Guillaume, « pléchident » de l’Assemblée dite Nationale. Quel doit être son sort ? Serait-il assez crédible pour conduire une transition encadrée par la Constitution ? NON ? Vous dites NON ? Et après lui ? L’autre membre du MPCI nommé illégalement Président du Conseil Constitutionnel ? Et ainsi de suite, tomber de charybde en scylla avec une bande de criminels indignent d’incarner la volonté de refaire la Côte d’Ivoire, les éliminer un à un et au final, se faire de nouveau traiter de xénophobe et d’ennemi de nos frères du Nord ?

Visiblement, et prenant la chose sous toutes ces coupures, aucune Transition politique n’est possible en Côte d’Ivoire sans dissoudre au préalable les Institutions en leur état actuel d’institutions souillées par ceux qui portent sur leurs mains le sang des Ivoiriens innocent qu’ils ont tué pour rien.

Pour terminer, permettez-nous de rendre hommage à un bébé tombé dès les premières heures après le 19 septembre 2002. Il mérite que son histoire soit connue, sur insistance d’un ami.

C’était durant la semaine qui a suivi le repli du MPCI (le mouvement rebelle de Soro Guillaume) à Bouaké. Un groupuscule d’une dizaine de personnes avait réussi à fuir de Bouaké et cherchait à rejoindre Yamoussoukro à pied. Le Bébé, il était encore frêle. A peine quelques semaines. Il ne supportait pas la chaleur. Il pleurait. Sa mère n’avait pas assez de lait et tout ce qu’il y avait comme biberon était fini. Le Bébé pleurait tellement. Or, il fallait se cacher des rebelles qui avaient déjà exécuté des centaines de civils qui tentaient de fuir de Bouaké. Ils devaient éviter de croiser ces rebelles drogués qui patrouillaient le long de la route. Les autres marcheurs font pression sur la jeune mère. Ils lui intiment de jeter le Bébé si elle veut continuer à les suivre sinon, elle doit rester seule avec son Bébé dans les broussailles.

Elle a eu peur d’être abandonnée sur la route par les autres. Mais le Bébé pleure et elle n’a pas de solution pour le calmer. Il met tout le monde en danger. Sous la menace et n’ayant pas de défenseur, elle finit par laisser son Bébé vivant dans la brousse et suivre les autres. Ruinée moralement, déchirée par le dilemme, elle a suivi les donc autres. Le frère en exil qui nous a raconté cette histoire tragique reste rongé par la culpabilité et le sentiment d’avoir été lâche devant le drame de la jeune mère. Il continue de pleurer quand il en parle…Mais c’est trop tard. Paix à l’âme du Bébé tué par Soro Guillaume et Dramane Ouattara.

Ce jour donc, nous avons accepté de rendre hommage à ce petit enfant, afin d’appeler la conscience de tous les Résistants sur notre devoir de protéger les enfants de la Côte d’Ivoire contre cette horde de voyous, de criminels manipulateurs et de bons à rien qui l’ont prise en otage.

Nous disons que nous ne devons pas être lâches comme le fut le frère Résistant au moment où il fallait défier la peur et sauver une vie innocente devant la fureur des rebelles de Dramane Ouattara et de Soro Guillaume. Notre devoir est d’être des Modèles, des modèles de Résistance, des Modèles de Dignité. Et nous le pouvons !

Il faut donc une Transition, et elle s’impose.

Mais elle ne saurait se nourrir de faiblesse. Il faut une transition brutale, qui dissout toutes les fausses institutions actuelles, qui gèle la Constitution actuelle et qui introduit la Troisième République avec une Constitution nouvelle et des Institutions nouvelles.

Pour cela, il faut avoir le courage de reconnaître que la Révolution Permanente est demeurée dans la Vérité absolue depuis le début ; seule une Révolution introduite par une action militaire peut sauver la Côte d’ivoire des compromissions et libérer la Côte d’Ivoire des mains de ceux qui l’ont prise en otage.

A Très Bientôt.
Hassane Magued
La Révolution Permanente.


Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 29 Août 2015
Vu (s) 5358 fois



1.Posté par kks le 29/08/2015 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok, mais cette fois ci qu'elle se fasse!

2.Posté par Téleko djoufan le 29/08/2015 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour cher résistant.
C'est avec un intérêt particulier que j'ai lu ta contribution à la situation de crise que vit mon pays et son paisible peuple.
Après avoir apprécié le contenu, je voudrais seulement dire que la perfection morale de l'homme n'est pas seulement une exigence sociale de fonctionnement de la société comme on le dit parfois, ni seulement une condition d'épanouissement vrai de la personne. C'est une volonté formelle de Dieu à laquelle tout être humain doit se dispose. Celui qui ne s'y soumet pas s'expose a la colère du Créateur. C'est croyant que je suis, je n'ai aucun doute sur la suite des événements. Que Dieu nous garde.

3.Posté par Téleko djoufan le 29/08/2015 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lisez plutôt : c'est pourquoi, croyant que je suis

4.Posté par Bintou361 le 29/08/2015 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hum!! l'infatigable guerrier encore calle, just in time. c'est bien.
comme tu le vois la tribune est vide . les guerriers sont sans doute encore aux champs.

L'effectif sera present au temps propice. Ce moment historique de la cote-d'ivoire et sa delivrance font appelllent aux garsons des garsons. Le combat historique de kemin.
ya t'ils des hommes libres et dignes en cote-d'ivoire? alors qu'ils se levent pour la liberte du peuple.Quel otage ? QUE LE BON DIEU NOUS PROTEGE.

HASSAN continu ton travail sans peur le respect viendra avec le temps.

Bintou MASSA-DEIN.

5.Posté par zoumana alassane le 30/08/2015 02:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salutation vive pour ce vibrant appel et rappel. La CI traverse une véritable impasse et s'achemine irrésolument vers une situation compliquée. Oui, il faut le reconnaître, le pays va en Charybde et Scylla. Par la faute d'un seul individu soutenu par son filleul Soro. L’histoire d'un peuple est comme le soleil qu'on ne peut guère cacher avec la main. Et pour nous qui sommes nés
juste après 1960, nous dirons a nos enfants et petits enfants que Alassane Dramane Ouattara est apparu en CI entre 1988 et 1990. Pour avoir travaillé aux cotés
d'Houphouet Boigny vieillissant, il s'est juré de gouverner ce pays a tous les prix. Tous ceux qui ont essayé de prendre le pouvoir après le décès d'Houphouet ont essuyé le courroux de ce Burkinabé. D'abord BEDIE, puis feux GUEHI et enfin GBAGBO. Le sang des Ivoirien a assez coulé et nous n'accepteront pas qu'il coule encore. Alors, faisons barrage a cette imposture qui n'a que trop duré .

6.Posté par Sily Camara le 31/08/2015 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On va se rejoindre. On va s'entendre. Ceux qui ont parlé de "transition", pour le moment, sont des politiques. En tant que tels, ils n'ont pas défini la forme ou les contours de cette transition, encore moins le fond. L'essentiel, c'est que le faussaire burkinabè, le vampire Ouattara et ses terroristes, dont Soro, ne seront pas là. Il n'y aura pas d'élection le 25 Octobre 2015. L'espace entre cette date et la prochaine élection crédible est une "transition".

7.Posté par la main de Dieu le 02/09/2015 21:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien reçu,n'ayons pas peur,seule notre détermination,notre courage nous amènerons a la victoire,Dieu est grand

8.Posté par Hermann nda le 03/09/2015 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre sœur Doriane la Vraie nous a quittés!

9.Posté par jefferson le 03/09/2015 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SI ALLASSANE DRAMANE OUATARA EST VIVANT ,CEUX QUI PARTICIPENT AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES AVEC LE CNC CHERCHENT A RENCONTRER LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POUR DISCUTER MAIS ON LEUR DIT QUE CE N'EST PAS POSSIBLE .VOUS NE TROUVEZ PAS CELA BIZZARE ALORS QUE C'EST CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE ENTIER.NOUS PENSONS QUE C'EST LE FPI ET IVOIREBUSINESS QUI FONT SOUFFRIR LE PEUPLE DE LA COTE D'IVOIRE.

10.Posté par kone cote divoire le 03/09/2015 17:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nos condoléances à sa famille malheureusement Doriane la vraie ne vera pas la nouvelle cote divoire ok!! chère combattante ns te ferons plaisir ds peu de temps!! Ke L''Eternel des Armées t''accompagne é t''accepte auprès lui!! Amen

11.Posté par Bintou361 le 03/09/2015 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NON Herman! je pleure, non !
Un grand AYOKA a la famille. QU'ELLE SOIT EN PAIX.

COMBATTANTS! Quel perte. Tous pour DORIANE.

YAKO.

Bintou MASSA-DEIN

12.Posté par OKBU le 04/09/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
YAKO a la famille de Doriane

13.Posté par Filsdafric le 24/12/2015 05:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOOOOOOOOOOOOOOONN !!! Pas ELLE !! Pas DORIANE qui faisait notre fierté dans ce forum..Je suis vraiment très TRISTE.
J'en arrive à croire finalement qu' " IL N' Y A QUE LES MEILLEURS QUI PARTENT " .
Repose en PAIX, ma BIENAIMEE DORIANE ! Nous nous souviendrons longtemps, très longtemps de toi ! Mes sincères condoléance à la famille éplorée de cette AUTHENTIQUE REVOLUTIONNAIRE.....
Et condoléances à toute la famille de la Révolution Permanente !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !