Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Refondation-Sa toujours menacée: Le siège provisoire de Notre Voie cambriolé

le Lundi 9 Janvier 2012 à 07:02 | Lu 323 fois



Décidément, la presse libre n’est pas au bout de ses peines sous le régime Ouattara. Le siège provisoire du journal Notre Voie, situé à Cocody-Angré (Abidjan), a été attaqué par des cambrioleurs, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 janvier 2012. Ces malfrats ont escaladé la clôture pour se retrouver dans la cour de la villa qui abrite le journal. Une fois dans la cour, ils ont réussi à s’introduire dans le bureau de la responsable du Service commercial et marketing, après avoir fracturé la porte. Ils ont fouillé de fond en combe ledit bureau sans rien emporter.

L’ordinateur bien en vue sur la table est resté à sa place, intact. Les curieux visiteurs ont tenté en vain d’accéder à la salle de rédaction et aux autres bureaux. Notamment celui de la comptabilité. Ce qui fait croire que les cibles principales de leur attaque du siège provisoire de Notre Voie étaient les services susceptibles de garder de l’argent. Mais en dehors du Service commercial, ils ont buté sur les antivols solidement fixés sur les portes et les fenêtres des autres pièces. De guerre lasse, en quittant les lieux, les malfrats ont emporté la poubelle placée à l’entrée du siège ! Bien curieux vol. Qui étaient ces individus et que recherchaient-ils en réalité ? Pour les responsables de Notre Voie, cette visite nocturne n’est pas un acte isolé.

Ayant constaté hier les faits, en arrivant au travail, à l’instar de ses collaborateurs , César Etou, Directeur général par intérim de La Refondation-SA et Directeur de la publication de Notre Voie, a tenu quelque peu exaspéré ces propos : «vous savez, depuis le changement violent de régime en Côte d’Ivoire, Notre Voie et son personnel sont exposés et régulièrement pris pour cible. Notre siège a été pillé, saccagé et occupé pendant cinq mois par des hommes armés. Notre imprimerie (ndlr : une rotative de 500 millions de fcfa environ) a été brûlée puis détruite.

Le siège, bien que libéré en septembre dernier, est hors d’usage, d’où notre présence dans ce siège provisoire d’Angré. Le journal a été abusivement suspendu en septembre et la plainte que nous avons déposée comme recours est pendante devant la justice. Du 24 novembre au 6 décembre 2011, trois journalistes dont moi-même ont été emprisonnés pendant treize jours avant d’être déclarés non coupables». Pour César Etou, ce cambriolage peut faire partie de cette farouche campagne d’intimidation : «tout le monde sait qu’une rédaction n’est pas un endroit où on garde des millions de fcfa !

De plus, quelle fortune peut vraiment cacher une entreprise sinistrée comme La Refondation-SA ? Pourquoi c’est le siège de Notre Voie que des cambrioleurs ont visé en sachant qu’ils n’y trouveront rien !?», s’est-il interrogé. Pour lui, la persécution politique, et maintenant le cambriolage, sont peut-être «une combinaison de traitements» pour faire taire Notre Voie.

«Apparemment, ajoute-t-il, il y a des gens qui ont peur de la vérité, de la liberté de la presse et donc principalement de Notre Voie». Alors, César Etou a conseillé à ses collaborateurs : «faisons notre travail avec professionnalisme et sérénité. Sachons que personne ne nous fera de cadeau, mais que dans leur écrasante majorité, les Ivoiriens, les démocrates africains et du monde ont besoin de nous. Ceux qui nous harcèlent finiront par comprendre qu’ils perdent leur temps».



Jean Khalil Sella
notrevoie

Lundi 9 Janvier 2012
Vu (s) 323 fois



1.Posté par assikawo le 09/01/2012 09:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ecoutez,quand vous écrivez soyez quand même et du moins donnez l'impression d'etre des gens honnêtes.On a vu sous gbagbo des sièges de journaux comme le nouveau réveil,le patriote et j'en passe ont ete aussi brûle et saccage,des journalistes bastonnes et tout ça.Vous avez ete mis en prison dites Dieu merci.Sous gbagbo les journalistes étaient tues.Je condamne toutes ces choses,mais ne vous prenez pas pour les seules victimes.Restituez les faits tels qu'ils sont et faites des analyses objectifs et non partisans.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !