Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Côte d'Ivoire se remet au commerce de diamant

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 17 Décembre 2014 à 21:20 | Lu 205 fois

Le gouvernement va bénéficier de l'appui de la Belgique. Celle-ci va former trois fonctionnaires ivoiriens qui vont être familiarisés avec l'univers du diamant.



Par Clémence Njanjo

L'objectif du gouvernement ivoirien est de mettre en place un système de surveillance dans le but de respecter les conditions strictes du processus de Kimberley. "Il s'agit là de donner au pays les moyens de se rouvrir au commerce de diamants", a indiqué ce mardi le Service public fédéral (SPF) des affaires étrangères de la Belgique. Huit semaines seront utilisées par le Antwerp World Diamond Centre (AWDC) pour former trois hauts fonctionnaires et en faire des professionnels avertis du diamant. Le programme, financé par le SPF Affaires étrangères de Belgique, va apprendre aux Ivoiriens à estimer la valeur d'un diamant, à maîtriser le processus de Kimberley et à appliquer en pratique les connaissances acquises.

Du fait de la crise, tout commerce avait été suspendu

"En 2003, l'ONU avait imposé des sanctions à la Côte d'Ivoire et lui avait interdit tout commerce de diamant. Le risque d'avoir des diamants de conflits dans le circuit régulier était trop élevé", explique Margaux Donckier, porte-parole de l'AWDC. Naturellement, la donne ayant changé sur le terrain avec une situation politique plus stabilisée, l'économie est repartie avec un moteur dans un environnement plus sain. D'où la possibilité désormais ouverte de produire à nouveau du diamant propre.

Avec le processus de Kimberley, la transparence est de mise

Le commerce ne peut reprendre pour un pays comme la Côte d'Ivoire que dans la mesure où les exigences strictes du système de certification du processus de Kimberley (SCPK) sont respectées. Cela va conduire la Côte d'Ivoire à créer une instance de surveillance capable de faire respecter tous les critères imposés. "C'est parce que la Belgique est une des forces motrices du SCPK que la Côte d'Ivoire a fait appel à nous pour nos connaissances et notre expertise pour l'aider justement à la mise en place d'une instance de surveillance", indique Margaux Donckier. Date prévue d'entrée en fonction de la nouvelle instance de surveillance ivoirienne : le 1er janvier 2015.

Important à retenir : selon les experts, la Côte d'Ivoire pourrait produire annuellement entre 150 000 à 200 000 carats de diamant brut durant les prochaines années pour une valeur de 25 millions de dollars. Appréciable.

lepoint.fr

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 17 Décembre 2014
Vu (s) 205 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !