Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Côte-d’Ivoire en guerre contre les produits éclaircissants

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 13 Mai 2015 à 07:00 | Lu 596 fois

Depuis le 29 avril, la fabrication, la commercialisation et l’utilisation de certains produits éclaircissants sont interdites en Côte d’Ivoire. Cette décision qui a été prise lors d’un Conseil des ministres a relancé le problème de santé publique que représente cette pratique et est une première en Afrique de l’Ouest.



La décision est encore récente et le comité national d’évaluation et d’autorisation de commercialisation des produits cosmétiques et d’hygiène corporelle de Côte d’Ivoire n’a pas démarré ses activités, que la tâche s’annonce déjà rude. Il s’agit pour elle d’être la police de la couleur de la peau des Ivoiriennes. Naturelle, aidée ou forcé... Jamais les questions de couleur de peau n’ont été autant d’actualité dans ce pays. Se dépigmenter la peau, "le tchatcho", comme l’appellent les Ivoiriens, figure au palmarès des conversations depuis l’interdiction officielle des produits qui permettent cette dangereuse transformation.

Composé de membres des ministères de la Santé, du Commerce, de l’Industrie et de la Communication ce groupe a pour mission de "rationaliser la fabrication et l’usage des produits cosmétiques et d’hygiène corporelle afin de sauvegarder la santé publique", a annoncé la ministre de la Communication, porte-parole adjointe du gouvernement à l’issue du conseil des ministres du 29 avril dernier. Aucun pays n’a encore officiellement interdit les produits de dépigmentation. Et pourtant, le fléau est partout présent.

L’Organisation mondiale de la santé mentionnait déjà des chiffres alarmants dans son rapport sur la santé publique et l’environnement daté de 2011. Environ 25% des femmes au Mali utilisent régulièrement des produits éclaircissants, quand au Togo elles sont 59% et que la proportion atteint 77% au Nigéria. Au Sénégal la société civile multiplie les campagnes de lutte contre le blanchiment de la peau mais elle n’a pas encore été suivie par une action gouvernementale. Au Burkina Faso, les publicités vantant les mérites des crèmes éclaircissantes sont interdites depuis une dizaine d’années.

En revanche en Afrique centrale, la République démocratique du Congo interdit la fabrication, la commercialisation et l’utilisation des produits décapant depuis 2006. Mais c’est une mesure loin d’être suivie. Pour ce qui est du Gabon, la pratique tend à se répandre avec la forte importation de ces produits et la légèreté dans les discussions autour de ce thème qui se réduit au simple désir de plaire.

En attendant l’effectivité de l’action contre cette habitude, c’est une prise de conscience personnelle et collective que souhaitent les autorités médicales de l’OMS. Sont frappés du sceau d’interdiction les produits cosmétiques contenant plus de 2% d’hydroquinone, du mercure, des cortisones ou de la vitamine A. Ce sont ceux qui entraînent certains cancers de la peau, des cas de diabète et d’hypertension, une forte sudation, une pilosité prononcée surtout sur le visage ou encore des odeurs corporelles nauséabondes…

Mikel Doussengui
gabonews

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 13 Mai 2015
Vu (s) 596 fois



1.Posté par ALLEHAHUN le 14/05/2015 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un complexe de se lancer dans la dépigmentation de sa peau. Cette peau blanche que vous affectionnez a aussi de nombreuses défaillances.
Révisez un peu l'histoire de l'humanité et vous comprendrez la noblesse d'être noir.

2.Posté par Cobiewo le 14/05/2015 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou est il le problème? Ceux qui nous gouvernent qui lèchent les pattes des blancs à qui ils voudraient ressembler ne sont pas plus malades que ces personnes pratiquant la dépigmentation de la peau. Eux, ils ne sont pas dangereux pour la société car les conséquences de leurs actes n'impactent par la société comme les premiers qui réduisent leurs semblables à l'état d'esclave, qu'ils exploitent. Malheur à vous tous. La planche qui est dans vos yeux vous ne la voyez pas mais c'est la paille qui de l'œil d'autrui que vous osez enlever.

3.Posté par Meliane le 14/05/2015 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu te trompes lourdement, car le phénomene de dépigmentation a un impact certain sur la société. Certes à une moindre mesure que la traitrise, mais tout aussi devastateur à long terme. C'est donc un probleme de societé qui doit etre combattu par l'education serieuse des populations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !