Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L`ONU lance un "appel urgent au calme" après les attaques en Côte d`Ivoire

le Samedi 18 Août 2012 à 00:35 | Lu 943 fois



ABIDJAN, L`Opération des Nations unies en Côte d`Ivoire (Onuci) a lancé vendredi "un appel urgent au calme" après la série d`attaques qui ont visé l`armée et fait monter la tension dans le pays. L`Onuci "condamne énergiquement" ces attaques "inacceptables" et "lance un appel urgent au calme", a affirmé lors d`un point presse le porte-parole adjoint Kenneth Blackman.

Ces violences montrent "la nécessité pour le pays de poursuivre le
désarmement, la démobilisation et la réintégration (DDR) des anciens combattants et anciens miliciens" ayant combattu durant la crise postélectorale meurtrière de 2010-2011, a-t-il poursuivi. S`exprimant au nom du chef de l`Onuci Bert Koenders, il a estimé que les événements récents "mettent en exergue la nécessité de faire preuve de fermeté et d`une vigilance accrue", mais souligné aussi le besoin de "dialogue", de "réconciliation" et d`une justice "équitable". La mission onusienne aide les forces ivoiriennes à "renforcer la sécurité", a-t-il ajouté.

En une dizaine de jours, les Forces républicaines (FRCI) ont essuyé des assauts en série à Abidjan, dans ses environs et dans l`ouest du pays, y perdant dix hommes.

Jeudi à Dabou (environ 50 km à l`ouest de la capitale économique), les assaillants ont visé le camp FRCI, les bases de la police et de la gendarmerie, tué trois civils et ouvert la prison d`où se sont évadés des
dizaines de détenus.

Samedi 18 Août 2012
Vu (s) 943 fois



1.Posté par doriane le 18/08/2012 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On l'emmerde l'onu; on emmerde le chintok à la face de Djèkouadio sécrétaire de cet énorme machin et ses envoyés en côte d'ivoire?
depuis un an on massacre nos parents à l'ouest et ils applaudissent.
Où était koenders lorsqu'on massacrait les 213 wê,il ya deux à trois semaines? qu'a-t-il fait, qu'a-t-il dit? nous n'avons que faire de leurs vagissements. d'ailleurs la prochaine fois, que le commando invisible se souvienne de l'emplacement de sébroko et de toute leurs garnisons sur tout le territoire ivoirien. Koenders, les vrais ivoiriens t'emmerdent!

2.Posté par Blackpharaoh le 18/08/2012 03:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si L'ONU, cette organisation mafiosiste, demande du calme, c'est qu'elle rétablir l'ordre constitutionel qu'elle a bousié. Bande de salauds, menteurs et tricheurs eterenls. Cette miserable race de vipère.

3.Posté par PATRICK LUMUMBA le 18/08/2012 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS DISONS A L ONU-CI QU IL N Y AURA JAMAIS DE CALME SI LES PRISONNIERS POLITIQUES NE SONT PAS LIBERES ET SI GBAGBO NOTRE PRESIDENT N EST PAS RETABLI DANS SES FONCTIONS DE CHEF D ETAT EN COTE D IVOIRE
ONU ONU-CI FRANCE ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE NOUS ALLONS COUTE QUE COUTE LIBERER NOTRE PAYS ET CELA NE TARDERA PAS. NOUS ALLONS DEGAGER CE SANGUINAIRE DU POUVOIR.
REGARDER ET VOUS VEREZ. GLOIRE A BENGUISTE ET SON ARMEE INVISIBLE.
NOUS IRONS JUSQU AU BOUT

4.Posté par kouassi lama getaime le 18/08/2012 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ONU ferme ta sale bouche versatile et très puante. Ne sais-tu pas ce qui se passe ici en Côte d'Ivoire ? Ce que tu as crée ici en Côte d'Ivoire ? Ou bien tu fais semblant ? Toi et puis la France vous avez crée un monstre en Côte d'Ivoire, enlever ce monstre et puis la vraie paix viendra. Dans le cas ou vous ne pouvez plus gérer votre monstre, laissez nous tranquillement le détruire. Car on connait les différentes transformations de ce monstre. Par exemple, à Blokoss (cocody), il est devenu un python (serpent) dans sa maison faisant croire aux gens qui sont venus le prendre, qu'il sauté le mur) et ainsi de suite. parce que c'est un mystique du rang plus élevé en Afrique. Et nous on a son médicament avec effet rapide et définitif. Enlever votre sale et pourrie bouche dans notre affaire.

5.Posté par doriane le 18/08/2012 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tout cas, que l'onu ferme sa sale gueule puante de prostituée de babylone et qu'ils crèvent en silence.
Chuuuuuut; les ennemis de la cote d'ivoire crèvent.
Sllence, nos bourreaux meurent.

6.Posté par @Nichiren le 18/08/2012 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aujourd'hui, l'onu- machin parle de "la nécessité pour le pays de poursuivre le désarmement, la démobilisation et la réintégration (DDR) des anciens combattants et anciens miliciens" , de "dialogue", de "réconciliation", de justice "équitable"... N'importe quoi.

Ne pense-t-elle pas que ces grands mots qui sonnent faux venant d'elle, cette organisation pourrie ou cet assemblement de pourris, auraient pu permettre d'éviter ce qu'elle appelle "la crise post électorale meurtrière de 2010-2011".

Qu'elle sache que pour le peuple ivoirien digne, il n'y a jamais eu de crise post électorale en CI. Il n'y a eu que des manoeuvres malhonnêtes d'une organisation vampire dont on a vu le chef miauler et pérorer sur l'injustice que l'on fait à un candidat battu à la régulière dans une élection à laquelle il n'avait pas le droit, à plusieurs égards, de participer, mais qui pourtant a été installé contre tout bon sens, mais surtout contre le suffrage exprimé par le peuple souverain. Son forfait accompli à l'aide de bombes mortifères, cet machin (ou les énergumènes qui l'animent) trouvent les vertus d'un verbiage, creux pour nous ivoiriens.

Elle veut faire preuve de fermeté, ok. Mais qu'elle ne nous dénie pas le droit de faire preuve de responsabilité.

7.Posté par Hermann N'da le 18/08/2012 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE ALERTE ALERTE


CHERS CAMARADES DE LA RÉVOLUTION PERMANENTE, L'HEURE EST TRÈS TRÈS GRAVE


DES CIVILS SONT ACTUELLEMENT ENLEVÉS DANS LEURS DOMICILES ET TRANSFÉRÉS DANS DES CAMPS DE TORTURES FRCI, DANS TOUTES LES VILLES QUI ONT ÉTÉ RÉCEMMENT SECOUÉES PAR DES HOMMES NON IDENTIFIES.

CES CIVILS SONT L'OBJET DE GRAVES TORTURES EN CE MOMENT.

8.Posté par Yuotam le 19/08/2012 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça, c'est du Gninimporte quoi, ces fils de pute go home de mon beau pays, que vous essayez de foutre en air.

En Côte d' Ivoire c'est Watt -Rat qui vient de massacrer 214 personnes dans un camp de réfugier à NAHIBLY à DOUEKOUE, ou étiez vous, bandes de chiens errants.

Le MOSSI Adokaflêh 1er et sa pute JUIVE, peuvent se permettre toute sorte d'exaction, la presse d'intoxication Gauloise où FranSSaise se la boucle, France 24, AFP, BFM, RFI, pour ne cité que ceux là, il faut exploser les antennes de ces fils de pute sur l'étendu du territoire.

Nous patriotes Ivoiriens, nous ne resterons pas les bras croisés que les buveurs de sang de MOSSI Drame viennent nous vampiriser.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !