Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’offensive diplomatique du Fpi, Miaka et une délégation s’envolent, aujourd’hui pour Paris

le Samedi 10 Novembre 2012 à 00:32 | Lu 836 fois

Sylvain Miaka Oureto s’envole, ce samedi, pour la France. En début d’année, le président par intérim du Front populaire ivoirien, s’était rendu en France puis aux Pays-Bas.



L’offensive diplomatique du Fpi, Miaka et une délégation s’envolent, aujourd’hui pour Paris
Tout seul. Cette fois-ci, il est en compagnie d’une délégation de son parti. L’équipe passera quelques jours, sur les bords de la Seine. Combien exactement ? « Cela dépendra des contacts sur place, de l’activité qui s’y déroulera », a laissé échapper, au téléphone, un ancien député, membre de la délégation. Ce dernier croit savoir que le « terrain est bon, propice à des échanges fructueux ».

La mission hexagonale se tient dans un contexte extrêmement difficile pour l’ancien parti au pouvoir : l’essentiel de la direction se trouve dans les geôles, celle en place n’étant qu’une direction intérimaire ; des dizaines de cadres sont en exil et visés par des mandats d’arrêt ; le parti est sans grandes ressources…son leader charismatique se trouve en prison à La Haye. Lors de son séjour à Paris, la délégation du Fpi rencontrera militants et responsables socialistes établis dans la capitale pour des échanges de « nouvelles ».

Apparemment, Miaka Oureto et ses « lieutenants », en fait des membres du secrétariat général, ont un certain nombre d’informations à communiquer. Sur la situation socio-politique du pays et sur le parti lui-même. Entre février où le professeur d’économie avait séjourné, seul, en France et novembre 2012, la situation n’est pas restée statique sur le plan intérieur. Il y eut une vague d’attaques dans le pays et de claires accusations contre le Fpi de la part des autorités ; de nouveaux cadres se sont retrouvés en prison, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan notamment Alphonse Douati et Laurent Akoun ; le quartier général de campagne de la Riviera a été attaqué ; le dialogue pouvoir-Fpi est demeuré au stade d’un vœu pieu, le parti réclamant des discussions directes avec le régime. Miaka Oureto aura tout le loisir de dire à ses camarades le contexte dans lequel évolue leur maison.



Agiter les réseaux



Début février, alors qu’il était en Europe, Miaka s’était plaint d’un « environnement de plus en plus étouffant parce qu’il y a trop de voix qui s’élèvent de gauche à droite. Et tout ça, pour les coordonner, ça pose problème ». L’environnement est-il aujourd’hui encore étouffant ? Les voix « de gauche à droite » se sont-elles estompées ou ont-elles tempéré ?

Plus qu’un voyage d’agrément, la mission européenne du Fpi sera par dessus-tout un prétexte pour relancer la machine sur le plan international dans un contexte où l’on estime que le « terrain est bon ». Pas seulement parce que le socialiste François Hollande s’est adjugé l’Elysée au détriment d’un Nicolas Sarkozy réputé hostile. Mais parce que la direction intérimaire du Fpi conçoit intimement que les lignes ont quelque peu bougé et qu’au-delà des amis traditionnels tels Guy Labertit, Albert Bourgi et autres Henri Emmanuelli, il se trouverait, aujourd’hui, en France, des personnalités disposées à entendre un « certain son de cloche ». Miaka Oureto et ses camarades du secrétariat général- sur ce plan- entendent jouer, à fond, la carte de la diplomatie.

Autrement formulé : comment faire adhérer le maximum de réseaux aux thèses défendues par le Front populaire ivoirien à savoir amener le régime en place à Abidjan à desserrer davantage l’étau, élargir les prisonniers politiques, faire rentrer les exilés en abandonnant les charges, réorienter la réconciliation… inciter au financement des formations politiques. A Paris, l’ancien parti aux affaires en Côte d'Ivoire ne serait pas fermé à quelque proposition allant dans le sens d’un soutien financier.

Au programme, il est prévu une rencontre avec les avocats de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit notamment. A défaut de se déporter à La Haye, les dirigeants socialistes espèrent obtenir des conseils de l’ancien chef d’Etat, des nouvelles fraîches. Ils devraient également se faire (ré) expliquer les nombreuses procédures au niveau de la Cour pénale internationale. Pas toujours simples à comprendre. Les avocats, sans doute, diront à la délégation les chances qui existent pour l’ancien président de bénéficier de la liberté provisoire.



Kisselminan COULIBALY
Soir Info

Samedi 10 Novembre 2012
Vu (s) 836 fois



1.Posté par Fati le 10/11/2012 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est bien ! pour quoi pas si les mouton noir et zozo ils vont pourquoi pas eux.

2.Posté par jean bedel le 10/11/2012 05:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette cour ou cette fameuse CPI ira de dillatoire en dilatoire et entre a leur grand plaisir notre capitaine restera en prison. C est mieux d opter pour un proces normal,esquiver ces histoires de liberte povisoire. Le jugement de Gbagbo sera alors historique et legendaire pour l afrique et la verite se saura.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !