Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'Afrique francophone est seule contre tous !

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Lundi 3 Janvier 2011 à 11:19 | Lu 419 fois



L'Afrique francophone est seule contre tous !
A la faveur de la crise ivoirienne et de l’injustice de la communauté internationale qui frappe les Ivoiriens, les Gabonais, les Tchadiens, les Togolais, les Congolais, les Centrafricains, les Camerounais et bien d’autres Africains francophone, en tant que modeste intellectuel, ancien candidat aux Présidentielles gabonaises et vice-président du parti Union Nationale au Gabon, j’appelle tous les Africains francophones en général et les Gabonais en particulier à se rebeller progressivement contre l’ordre établi dans tous nos pays et ceux qui le soutiennent : la Françafrique !

« Comme Gandhi l’a déclaré, nul ne peut grimper sur le dos d’un homme si celui-ci ne courbe l’échine ». (Extraits de l’Autobiographie de Martin Luther King, Editions Bayard 2000, page 209). Nous n’avons pas d’autre choix que de nous révolter contre la Françafrique et de nous battre contre elle, en n’excluant aucune hypothèse. Pourquoi ? Pour sauver nos vies et garantir la possibilité d’un avenir meilleur aux nouvelles générations africaines !

MALGRÉ LES CRIS ET LES PRIÈRES !

En Afrique francophone et sur le continent noir en général, malgré les cris et les prières d’hommes et de femmes éprouvés depuis des siècles, au-delà des attentes messianiques d’un « Sauveur », génération après génération, nous devons nous rendre désormais à l’évidence : il n’y aura pas de miracle dans le processus de libération de nos pays, sans combats ! Aucun dieu ne descendra sur terre pour nous libérer, comme par enchantement des « Maitres » de ce monde.

Ces derniers ne nous respecteront jamais, car pour eux, à l’exception de nos richesses, l’Afrique, et donc les Africains, est en dehors de l’Histoire ! Or, « L’Histoire est la longue et tragique illustration du fait que les groupes privilégiés cèdent rarement leurs privilèges sans y être contraints. Il arrive que des individus soient touchés par la lumière de la morale et renoncent volontairement à leurs attitudes injustes (…) mais les groupes n’ont pas autant de moralité que les individus ». (Extraits de l’Autobiographie de Martin Luther King, Éditions Bayard 2000, pages 235-236). Donc nous devons absolument nous rebeller contre la Françafrique et lui faire payer un prix très lourd.

CEUX QUI GOUVERNENT LA TERRE !

Ceux qui gouvernent la terre dans le fracas des armes et la fureur des Nations désunies n’écouteront jamais la voix de la Raison raisonnante, pour ce qui concerne les Africains : Institutions internationales, organismes régionaux, Grandes Puissances, multinationales, banques, leaders d’opinion, hyper ONG … Nous voyons bien leurs fausses défenses d’une démocratie à géométrie variable de Libreville à Abidjan et de Lomé à Ndjamena sans oublier Ouagadougou ou Bangui et Brazzaville. Le sang des innocents Africains (dont l’unique « faute » est d’être nés noirs) coulera encore malheureusement, mais désormais, nous devrions répliquer aux tyrans et à la Françafrique par tous les moyens possibles face à la répression. Au nom de quoi ? Au nom de la légitime défense et de l’honneur.

Les dieux ne vont pas nous aider ! Pas comme nous l’imaginons ! Jamais sans le sacrifice des Hommes : « Ils savaient pourquoi ils marchaient, et cela se voyait à leur manière de se tenir. Et en les regardant, je me disais qu’il n’y a rien de plus majestueux que le courage déterminé dont font preuve les individus lorsqu’ils acceptent de souffrir et de se sacrifier pour leur liberté et leur dignité », page 79, Extraits de l’Autobiographie de Martin Luther King, Éditions Bayard 2000.

En Afrique francophone singulièrement, celles et ceux qui furent massacrés, ceux qui sont décimés maintenant dans l’indifférence de la communauté internationale, et les prochains qui mourront comme des chiens pestiférés loin l’opinion publique occidental (comme dans les deux Congo, au Tchad, au Togo, au Gabon, en Centrafrique, au Cameroun, en Côte d’Ivoire …) n’ont vraiment aucune chance d’émouvoir le « Monde Civilisé » puisqu’à l’exception de notre pétrole, ce n’est pas le même sang qui coule dans les veines d’un blanc et d’un noir.

Voyez « l’Affaire Ivoirienne », ceux qui avaient une si haute idée du métier de journaliste en sont pour leurs frais … aujourd’hui quand nous lisons ou entendons les reportages des médias occidentaux, comment ne pas ressentir la manipulation derrière les mensonges et les faux-semblants ?

Non, les médias ne sont donc pas si libres que ça au cœur de la « Civilisation » et si nous n’avions pas Internet et les réseaux sociaux (pour le moment), on nous aurait « laver le cerveau » comme à l’opinion publique occidental avec « le vilain Gbagbo » et « le gentil Ouattara ». Ce qui n’est pas aussi évident quand on regarde de près les curriculum vitae des donneurs de leçons dans ce dossier : des chefs d’état sanguinaires de la pire espèce donnent des leçons de démocratie aux Ivoiriens et le Président d’une super Puissance en déclin aurait été corrompu par le système Bongo, selon les révélations du site Wikileaks.

Par Toutatis, comme disaient les anciens Gaulois, mais quelle est cette Patrie des Droits de l’Homme, qui devait apporter la « Civilisation » aux pauvres Nègres de son Empire Colonial, mais dont force est de constater qu’elle ne nous apporte que la mort, la douleur, la misère et l’humiliation permanente « sous le soleil de Satan » : la Françafrique. Et ceci, loin des yeux et donc des caméras de l’Occident. Au fait, à l’exception du fait d’être né noir, qu’avons – nous fait objectivement à cette Françafrique maffieuse et à ses intérêts privés du Nord comme du Sud pour qu’elle prive des centaines de millions d’Africains, de leur droit de vivre une vie normale, sur une terre enfin normalisée ?

QUI POURRAIT AIDER L’AFRIQUE FRANCOPHONE ?

- Les ONG ? Pas seulement ! Elles mènent de justes combats mais d’une part leur légitimité pose parfois problème car ne reposant sur aucune délégation d’un pouvoir populaire et d’un autre côté, elles manquent souvent cruellement de moyens logistiques et financiers, ce qui les exposent à des accords avec certains « Maitres » de ce monde, ruinant par voie de conséquence la capacité de la plupart d’entre-elles, de changer en profondeur le malheur des Peuples Africains.

Et quelle serait l’intérêt d’une Super ONG de voir la pauvreté disparaitre définitivement des terres africaines, si sa propre survie dépend fondamentalement de la misère ? A quoi serviraient les médecins s’il n’y avait plus de malades et pourquoi des vautours cesseraient t-ils de planer sous nos cieux, si les cadavres Africains ne sont plus livrés en pâture ?

- Les RELIGIONS, les SECTES et les ASSOCIATIONS HUMANISTES ? Nous demandons à voir : « Toute religion avide de s’intéresser aux âmes des hommes sans accorder une importance égale aux taudis qui en font des damnés, aux facteurs économiques qui les étranglent, et aux conditions sociales qui les rendent invalides, est une religion moribonde sur le plan spirituel ». (Extraits de l’Autobiographie de Martin Luther King, Éditions Bayard 2000, page 37). Ce n’est pas en Afrique francophone qu’on verra surgir une spiritualité de la libération, toutes obédiences confondues. Pas encore !?

Les Peuples Africains et notre propension à nous laisser entrainer dans le royaume de l’imaginaire ou de la magie sans esprit critique, fait de l’espace africain un Neverland pour tous les vendeurs d’illusions dérisoires. Nos mentalités sont pris dans toutes les espèces de narcissisme morbide et ridicule, sans compter tous les actes psychologiquement régressifs que nombre de gens instruits sont emmenés à poser pour accéder au pouvoir politique ou économique. L’argent gangrène les Églises, les Mosquées et d’autres temples … la volonté de puissance de « petits esprits » écrasent toute volonté d’évolution au détriment de la rationalité et de l’éthique minimale.

Un certain nombre de ces réalités politico-mystiques ne sont mises en place en Afrique, que pour embrigader des peuples qui sont maintenus dans les chaines de l’ignorance depuis la nuit des temps ! Pour quels intérêts ? L’argent et la puissance ténébreuse du Pouvoir Globalisé.

Il faudrait plus de liberté et d’éducation, pour relever le niveau de la conscience religieuse au-delà de la répétition monotone des cultes, des traditions et des pratiques de toutes sortes. La Vérité est qu’aucune de nos réalités mystico-spirituelles n’a le courage de dénoncer de front, les agissements de ceux qui sont les vrais responsables de nos souffrances. La peur de la persécution et de la fermeture des robinets d’argent en sont la cause efficiente !

C’est pourquoi, je veux le redire le plus simplement du monde : Maintenant que Wikileaks nous a révélé que le Communauté internationale ne nous aidera jamais, car ses politiciens ont trop besoin de l’argent sale de la Françafrique, il nous faut défier tous les dictateurs de l’Afrique francophone et tout faire pour démanteler cette même Françafrique qui est responsable de tous nos malheurs.

C’est une question de vie ou de mort !

Bruno Ben MOUBAMBA

Vice-Président de l’Union Nationale au Gabon

bruno@moubamba.com

Afrik53 - Media Libre pour tous
Lundi 3 Janvier 2011
Vu (s) 419 fois



1.Posté par Noche le 03/01/2011 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous nous battrons et nous libererons l'Afrique face à cet incompetant de SARKOZY

2.Posté par zed le 03/01/2011 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.youtube.com/watch?v=KIbzKkLO9vM

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !