Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Koumassi, Adjamé, Dabou : Des populations protestent dans les rues

le Mardi 23 Avril 2013 à 06:49 | Lu 1770 fois



Koumassi, Adjamé, Dabou : Des populations protestent dans les rues
Des policiers dispersent des partisans de Cisse Bacongo, l'un des candidats aux élections municipales de Koumassi, en Côte d'Ivoire, le 22 avril 2013

L’ambiance était électrique hier à Koumassi, Adjamé, Yopougon, Treichville et dans certaines villes de l’intérieur, notamment à Dabou.

En attendant la proclamation officielle des résultats par la CEI, plusieurs jeunes qui seraient proches du candidat Cissé Ibrahima avaient pris d’assaut les principales artères de la commune de Koumassi. Ces derniers ont déversé des ordures ménagères, ont brûlé des pneus pour obstruer le boulevard du 7 décembre, la ligne 32 et la ligne 11. Paniqués, plusieurs boutiques ont baissé rideau. Les forces de l’ordre sont vite intervenues pour rétablir l’ordre.

La circulation a été rétablie et certaines boutiques ont rouvert autour de 13h. La veille déjà, les électeurs proches du candidat François Amichia avaient fait une descente au siège local de la CEI pour s’en prendre au personnel. En effet, après quelques heures d’éphorie, ces derniers se sont rendu compte que la victoire leur échappait au profit de leur adversaire du RDR, Cissé Ibrahim. Dans leur colère, nos sources indiquent qu’ils ont fait mouvement vers l’un du siège du RDR à l’Avenue 16 où ils ont fait deux blessés, qui ont été conduits dans un centre de santé pour y subir des soins. Le premier a reçu quatre points de suture quand le second souffrait d’un traumatisme crânien. Les deux hommes sont hors de danger et sont sortis de la Clinique Nanan Yamoussou où ils avaient été internés. Le calme est revenu peu après.

La violence a également atteint la commune de Marcory, obligeant les membres de la CEI locale a démissionner en bloc. Ces derniers dénoncent des menacent de mort provenant des hommes du candidat Aby Raoul. La commune d’Adjamé qui habituellement grouille de monde était plutôt silencieuse. La quasi-totalité des magasins du boulevard Naghui Abrogoua ayant baissé pavillon. Des partisans du candidat Farikou Soumahoro ont fait une descente sur la mairie pour dénoncer des irrégularités dont ils seraient victimes. Au QG du candidat, situé à quelques encablures de la mairie, on pouvait observer un attroupement des hommes de Farikou, la mine plutôt grave. L’ambiance est au contraire à la fête au siège du RDR à Yopougon.

Le visiteur des lieux est accueilli par des chants et danses. Par dizaine, les militants du RDR affluent en ces lieux. Selon eux, ils sont là pour fêter la victoire de leur candidat, Kafana Koné. Lequel est d’ailleurs accueilli dans une liesse populaire à son arrivée sur les lieux. Dans la salle de centralisation des résultats, on s’atèle à consolider les derniers résultats. « Notre victoire est certaine. Je voudrais féliciter tous nos militants mais en même temps me réjouir de ce que le RDR demeure la première force politique en Côte d’Ivoire», se réjouit-t-il.

En fin de soirée, la victoire du candidat du RDR a été confirmée par la CEI. Dans la matinée, les partisans de Doukouré Moustapha s’étaient regroupés au collège William Ponty pour créer le désordre dans la commune. Là également, la police est intervenue pour disperser les semeurs de trouble. A 50 km d’Abidjan, la commune de Dabou a connu aussi des heures chaudes. Et pour cause, les partisans de la candidate Digbeu Marie Josepha, épouse Djobo étaient dans la rue. « Ils nous ont volés notre victoire », scandaient-ils. Ils dénoncent des PV mal remplis, des votes de personnes décédés, des bulletins sans sticker. Malgré la victoire prononcée de leur principal adversaire, Soukou Mohamed, ces derniers attendent introduire des recours à la CEI pour dénoncer toutes ces irrégularités. Finalement malgré ces échauffourées, Koumassi, Treichville, Marcory, Yopougon et Adjamé la vie a repris petit à petit son cours normal.


SOURCE :
Le Patriote

Mardi 23 Avril 2013
Vu (s) 1770 fois



1.Posté par PONTCH le 23/04/2013 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le FPI est absent dans cette élection. Et voilà la violence. RDR vous êtes au pouvoir, n'agissez pas comme étant dans l'opposition. Vraiment le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir. Mais un chien, son rôle c'est d'être au service d'un maître. Dc tu regagnera ta place dans peu de temps.

2.Posté par alasko zoum le 23/04/2013 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heureusement que les responsables du FPI ont demandé à leurs militants de rester chez eux. cela a permis de situer les responsabilités quand aux violences post-électorales dans ce pays.
Communauté Internationale, jugez-en vous même.

3.Posté par doriane le 23/04/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout le monde entier est obligé de reconnaître que les violeurs, les tueurs les génocidaires en côte d'ivoire sont les pro-mossi, les rhdp. Les voilà en train de se faire la fête tous seuls dans le sang. Cette fois, on n'accusera pas Gbagbo Laurent ni ses sympathisants. Merci seigneur Jésus, car ils démontrent ce qu'ils savent faire le plus au monde entier: la violence!
Signé: doriane, la vraie

4.Posté par LE COSTAUD le 23/04/2013 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi devrons- nous MON DIEU supporté cette situation.
Alors que de plus en plus de nos frères font leurs preuves dans les plus grandes écoles de la planète, ici on continue de nous servir le thé de l'absurdité et de l’invraisemblable;

DES DÉPUTES ANALPHABÈTES ILLETTRÉES INCAPABLE DE S' EXPRIMES DANS LA LANGUE DE MOLIÈRE POURTANT LANGUE NATIONALE
DES MINISTRES GAVROCHES INCAPABLE DE RÉDIGER UNE LETTRE DE CINQ LIGNES
ET MAINTENANT DES MAIRES VOYOUS RÉPUTÉS DANGEREUX
ET LE RÉSULTATS DE TOUT CE IMBROGLIO EST Là !

5.Posté par DIDIER le 23/04/2013 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment que DIEU es pitié de son peuple.

6.Posté par kone cote divoire* le 23/04/2013 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST CA QUI EST LA OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

7.Posté par DRAMANYSOYE le 24/04/2013 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le woody a toujours mentionné que c'est celui qui n'a pas gagné les élections qui sème les toubles

8.Posté par DRAMANYSOYE le 24/04/2013 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le woody a toujours mentionné que c'est celui qui n'a pas gagné les élections qui sème les troubles

9.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 24/04/2013 01:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'était simple... Mais comme chez nous, nous avons toujours préfére prendre nos désirs, même les plus mauvais pour la réalité, nous laisser guider par nos haines, nous sommes obligés de refaire toutes nos classes. Si non, la communauté internationale a commencé. Pourquoi ne pas la laisser continuer et terminer: ils ont désigné un président. Il fallait les laisser désigner tous les autres comme ils entendent le faire en réalité... Ceux qui ne l'ont pas compris cherchent à prendre à témoin, à protester, en fin, à continuer à se tromper... Mais rassurez-vous: on donnera raison à certains d'entre eux pour faire "classe". Et comme ceux là ne voulaient que ça, il ne devrait pas y avoir de problème... Malheureusement pour eux, ce monde a un propriétaire dont les NOMS sont aussi "VERITE ET JUSTICE". Tous le sauront bientôt car IL y tient. Courage à tous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !