Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Justice internationale: Un avocat de la Cpi avoue le complot contre Gbagbo

le Mardi 18 Juin 2013 à 20:06 | Lu 2664 fois



Justice internationale: Un avocat de la Cpi avoue le complot contre Gbagbo
L’hebdomadaire français Marianne a publié ce mois-ci, un texte sur la décision des juges de la CPI de renvoyer le procureur à sa copie dans l’affaire qui l’oppose au Président Laurent Gbagbo. Pour le confrère qui cite des spécialistes dont un membre du Barreau pénal international, le procureur a un travail d’Hercule à faire.

Créée sous l’impulsion de l’ONU en 2002, la CPI compte 122 Etats membres sur les 193 de l’institution onusienne. Le plus gros contingent est fourni par l’Afrique, devant l’Amérique latine et les Caraïbes. Les Etats-Unis, la Chine, la Russie ou encore Israël et la plupart des pays arabes n’ont pas ratifié le statut de Rome qui établissait son autorité. Son premier verdict date de 2002 et concernait un simple chef de milice congolais.

La procureure [Fatou Bensouda] parviendra-t-elle à étayer son dossier [dossier d’accusation contre le Président Gbagbo] d’ici à novembre prochain, nouvelle date butoir ? Maitre Emmanuel Altit, l’avocat de l’ancien président ivoirien, ne voit pas comment. Et pour cause, lui s’est assez efficacement employé à réduire l’instruction de la procureure à un mauvais habillage juridique, « du narratif politique ayant permis de diaboliser le président Gbagbo pour légitimer la prise de pouvoir par Alassane Ouattara ».

Plus embarrassant pour la crédibilité de la CPI, même dans les ONG favorables à la tenue d’un procès, les méthodes de travail de Fatou Bensouda, comme d’ailleurs celles de son prédécesseur, soulèvent de sérieux doutes. « Dans le cas Gbagbo, comme pour d’autres affaires, ils doivent urgemment améliorer leurs techniques d’enquête », assure Leslie Haskell, conseillère juridique d’Human Right Watch, organisation très investie dans la crise ivoirienne. « Les divers rapports permettent certes de conceptualiser le dossier d’accusation, peuvent donner des pistes, mais ne remplacent pas la collecte de preuves sur le terrain et les témoignages directs » [poursuit Leslie Haskell].

Mission impossible ? Pour nombre de spécialistes du droit international, dès le départ le ver était dans le fruit en raison de la nature même du chef d’accusation retenu contre Laurent Gbagbo, poursuivi comme « coauteur indirect ». Le secrétaire du Barreau pénal international l’admet, « Oui, cela a été fait un peu à la louche. Faute de pouvoir établir clairement sa responsabilité dans les centaines d’actes délictueux, on le déclare responsable de tout. C’est assez pathétique. En vérité, depuis sa création, la CPI manque d’une véritable doctrine pénale qui lui permettrait d’être plus efficace ».

Les partisans de Laurent Gbagbo, eux, ne s’embarrassent pas de telles subtilités juridiques et disposent il est vrai d’un argument de poids: l’absence du camp Ouattara dans le box des accusés à la Haye, alors même qu’ONG des droits de l’homme et représentants de l’ONU pointent aussi son implication dans les massacres, notamment dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

« A de nombreuses reprises, nous avons alerté le bureau du procureur sur cette situation qui ne favorise pas la sérénité des débats », reconnaît Leslie Haskell. Des mandats d’arrêts, déjà rédigés mais toujours sous scellés, viseraient, dit-on, certains ex-comzones, les rebelles du Nord engagés aux côtés d’Alassane Ouattara. Voire même leur ancien patron, Guillaume Soro, ex-premier ministre de Ouattara et désormais président de l’Assemblée nationale ivoirienne.

Reste que, pour l’heure, les tueurs de Duékoué (1000 morts selon Caritas Internationalis, majoritairement d’une ethnie pro-Gbagbo), et leurs éventuels commanditaires n’ont pas été inquiétés.

Par Alain Léauthier
(Source : Hebdomadaire Marianne)
NB : La titraille est du quotidien Notre Voie

Mardi 18 Juin 2013
Vu (s) 2664 fois



1.Posté par Hermann N'da le 18/06/2013 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu Lui- même a déjà déjoué ce complot. Le dossier étant VIDE et le temps courant à GRANDE VITESSE contre la grosse BENSOUDA et ses rebelles qui montrent des signes de PANIQUE à Abidjan .

Novembre 2013 marquera la FIN du MENSONGE mais aussi de l'IMPOSTURE.
À coup sûr.

2.Posté par Tchipara le 18/06/2013 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alert aux femmes desesperees, sans pudeur ni vergogne qui donnent aux MOSSIS vivant
en Cote d'Ivoire qui donnent tous leurs minables salaires de maneuvre de 6 mois dans nos plantations Ivoiriennes, pour se sentir au paradis terrestre. Ces femmes font des
enfant BATARDS sans education, sans respect qui ne font pas de difference entre les
personalites. Un example palpable est WALACE qui se croit ivoirien et qui se permet de
dire du n'importe quoi a n'importe qui. Imaginez tous ce qui va arriver a WALACE!!!!!!!

3.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 19/06/2013 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
APRES L'ECHEQUE DU COUP D'ETAT DES REBELS ET LEUR REPLIS SUR BOUAKE ET
AU NORD DE LA COTE D'IVOIRE EN SEPTEMBRE 2002, MR JACQUES CHIRAC, ALORS
PRESIDENTDE LA FRANCE EVOQUAIT DEJA LE NOM DE LA CPI A L'EGARD DES AUTORITES GOUVERNEMENTALES ET MILITAIRES DU PRESIDENT GBAGBO, COMME
LES EFFRAYER ET AINSI EXERCER UNE PRESSION SUR LES AUTORITES GOUVERNEMENTALES ET MILITAIRES DE L'EPOQUE POUR LES NEUTRALISER
ET PERMETTRE LES REBELS DE CONQUERIR DES VILLES DANS LE SUD DU PAYS
ET FAVORISER AINSI LEUR IMPLANTATION DAN LE SUD
LA CPI EST DONC UNE ARME POUR EFFRAYER ET INTIMIDER LES CHEFS D'ETATS
AFRICAINS PATRIOTES

4.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 19/06/2013 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
APRES L'ECHEQUE DU COUP D'ETAT DES REBELS ET LEUR REPLIS SUR BOUAKE ET
AU NORD DE LA COTE D'IVOIRE EN SEPTEMBRE 2002, MR JACQUES CHIRAC, ALORS
PRESIDENTDE LA FRANCE EVOQUAIT DEJA LE NOM DE LA CPI A L'EGARD DES AUTORITES GOUVERNEMENTALES ET MILITAIRES DU PRESIDENT GBAGBO, COMME
LES EFFRAYER ET AINSI EXERCER UNE PRESSION SUR LES AUTORITES GOUVERNEMENTALES ET MILITAIRES DE L'EPOQUE POUR LES NEUTRALISER
ET PERMETTRE LES REBELS DE CONQUERIR DES VILLES DANS LE SUD DU PAYS
ET FAVORISER AINSI LEUR IMPLANTATION DAN LE SUD
LA CPI EST DONC UNE ARME POUR EFFRAYER ET INTIMIDER LES CHEFS D'ETATS
AFRICAINS PATRIOTES

5.Posté par Filsdafric le 19/06/2013 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une fois de plus, voilà que LE TEMPS, l' AUTRE NOM DE DIEU accomplit son doux travail de démolition. On commence maintenant à y voir de plus en plus clair..Et la Grosse Fatou aux fesses MALSOUDEES a maintenant intérêt à ne pas se tromper dans l'élaboration de ses prochaines combines contre notre KOUDOU INTERNATIONAL dont la prochaine libération déjà acquise de fait ne suppose plus aucun doute.
Je crois fermement que cette libération sera synonyme d' EXPULSION de toute cette racaille et tous ces apatrides qui ont fait tant de mal à la Côte d' Ivoire dont le seul péché réside dans sa tradition séculaire de terre d'accueil.
Et j'espère sincèrement qu' un certain WALACE en sera la première victime à débarrasser le plancher .

6.Posté par WALACE le 19/06/2013 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CAMARADE HERMAN
Tu es fou quoi
comment tu peux parler de dossier vide alors que jusqu'à présent nous ne savons même ou trouver le corps de certains de nos parents tués par les miliciens Bété à sa solde?
Et ceux qui ont eu la chance d'être vu , nous n'avons même pas encore fini leurs funérailles
de grâce mon frère ne te moque pas de la grande majorité ivoirienne
ok

7.Posté par JAK le 19/06/2013 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
camarade faut fou pour parler de la sorte tu oublie les burkinabés maliens guinéens qui sont rentré en cote d' ivoire pour extraininé les ivoiriens ce là sont des animaux.c'est pour ce là que tu nous parle des miliciens bété.nous vous donnons selement un petit temp et vous aurais que l'œil pour pleuré

8.Posté par Sily Camara le 19/06/2013 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une voix de plus sur le chemin de la vérité. Cela conforte que la vérité triomphe toujours du mensonge.

9.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 19/06/2013 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malace, pardon, Walace, toi aussi, après 3 ans tu n'as pas encore retrouvé tes soi-disant parents tués par GBAGBO ? Tu es vraiment malade. Un vrai Malace. Avec votre police, Gendarmerie, Justice, vous n'avez pas encore des preuves ? Yako.

Mais on n'est pas surpris. "Charnier de Yopougon...". On a vu les Malace, pardon, les Walace, crier, crier. Ils ont fait rébellion, on a donné Ministère de la Justice à DAGRI Diabaté depuis 2003 jusqu'à ce jour, on ne sait pas où le " charnier de Yopougon" est passé...Des enfoirés. Ils ont crié " Gbagbo a tué H. Gbagbo a tué H...." Et depuis que la terre et le ciel sont leur marche-pied, rien de H, un vulgaire amuseur de galerie, Gbagbo va faire quoi de lui ?

André KIEFFER, par-ci, André KIEFFER, par-là....Voici 3 ans que le mossi a comme marche-pied justice, police, gendarmerie, on est à quel niveau ?

Escadrons de la mort par-ci, Escadron de la mort par-là....Les enquêtes sont où ?

Enfoiré Malace ou Walace, Cette fausse BENSOUDA ne vous connaît pas. C'est ce qu'elle va découvrir. Elle ne sait pas que vous êtes de simples manipulateurs de l'opinion...Sans preuves.

Donc pour la CPI, c'est pas bouche parole....On vous demande la preuve de la ".....POLITIQUE...".

MALADE, pardon, WALADE, pardon WALACE, sais-tu ce que c'est que la POLITIQUE en regard des dispositions du Traité de Rome ? Rien que des vauriens.

Votre anus est dehors. Le monde entier vous découvrira cette année, si ce n'est déjà fait depuis le 3 juin dernier où, après 3 ans de neutralisation de GBAGBO, des siens, vous êtes incapables de montrer vos preuves....YAKO à vous....Lorsqu'on suit moutonnièrement un PHD en mensonges, c'est comme ça...

10.Posté par KOUTOUBOU le 19/06/2013 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment peuvent-ils retrouver les corps de leurs parents de la PORCHERIE DIOULA, tués s'ils sont incapables maintenant qu'ils sont au pouvoir, de trouver les auteurs du fameux CHARNIER DE YOPOUGON, dont ils accusaient le régime GBAGBO. Et surtout le corps et les tueurs du journaliste GUY André Kieffer.

En vérité je vous le dis, LA GRANGRENE DIOULA a pris tout le tissu social ivoirien, la PORCHERIE est partout, et cela par la seule faute de ceux qui se disaient professionnels de la politique face à des amateurs.
Alors que le pays est en danger, certains n'ont pas trouvé mieux à faire que du haut de leurs 60 années d'âge, d'épouser de petites filles de 20 ans. Le remède magique selon eux, pour sauver la Côte d'ivoire attaquée.

11.Posté par Hermann N''da le 19/06/2013 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut a toi Col Major. Bonne réplique au ressortissant burkinabé.

ils ont refusé le recomptage des voix. Ils ont déclenché la guerre. Ensuite, ils ont gagné la guerre avec l'appui des forces prédatrices SANS AVOIR TUE.

Les 1000 WE qui ont disparu le 28 MARS 2011 (CF RAPPORT HUMAN RIGHTS WATCH) dans l’ouest de la CI se sont suicidés....collectivement.

Tout près n'est pas loin...

12.Posté par Yuotam le 19/06/2013 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah WALACE Mr N'DA HERMANN n'est pas ton CAMARADE, espèce d'APATRIDE de MERDE, le SARKONAZISME avec son armée d’occupation NAZIE franSSaise, vous à gonflé dès! Et vous sentez des ailes vous pousser dans le cul, Vous les Bôgnôrôdjan, « apatride » vous êtes devenues arrogants ma parole.

Désormais c'est le CEMA N'DA HERMANN, il faut dire sinon ça va aller très mal pour ton matricule, espèce de bâtard là ouah.

Salutation mon CEMA N’DA HERMANN ainsi qu’à mon COLONEL Tchèdjougou OUATTARA, c’est la panique chez les ADO- MOUTONS, tous ces apatrides vont se sauver de ma nation l’éburnie l’émir du golf hôtel et sa pute JUIVE vont prendre la poudre d’escampette de ma chère Côte d’Ivoire.

Pour se retrouver à MOUGIN, la franSSe à besoins d’un économiste de la trempe de ce MOSSHITCHE, il va relever la franSSe comme il à fait tomber ma chère Côte d’Ivoire avec un long thrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

13.Posté par Hermann N'da le 19/06/2013 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sacré YUOTAM , salut à toi cher aîné. Laisse ce ressortissant de BORIBANA.

Bientôt, lui- même et tous ceux de son espèce verront de leurs propres YEUX qui a mis de l'eau dans la noix de coco.

14.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 20/06/2013 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CEMA, je sais qui " a mis l'eau dans la noix de coco". C'est le voltaïque Alassane Dramane OUATTARA. Il est né avant Dieu. Tout ce que sa bouche proclame, il le fait. Il est donc dieu. C'est par lui que tout est venu à l'existence...

Et c'est ce qu'on va voir... Ils sont complètement éblouis. Ils ne voient pas clair. Lorsque l'ONU monte un dossier. Lorsque la Licorne monte un dossier contre GBAGBO. Invitent le piètre OCAMPO dans leurs bureaux pour le lui remettre. Lui demandent par la suite de passer, " pour la suite" voir Dramane OUATTARA, disons pour récupérer ses frais de déplacement quoi ! En plusieurs centaines de Francs CFA. Et qu'en mains propres l'ONU et SARKOZY par le canal de son Ministre de la Justice dépose leur dossier devant la CPI....

Et qu'après 2 ans, on dit qu'il n'y a rien là-dedans, cela veut dire quoi ?

Cela veut-il dire qu'il faut quitter l'hémicycle pour faire des meetings interdits en Côte d'Ivoire depuis le 11 avril ?

Cela veut-il dire que MALSOUDEE FATOU est capable de rapporter la preuve de la "politique" de GBAGBO visant les pro-OUATTARA exclusivement dans un marché d'Abobo où il fait tomber un obus ?

Dur est dur....

Vous marchez...Le philosophe a chanté : " Si tu vois poulet sortir de l'eau, c'est qu'en bas c'est chaud....Si tu vois le chien aboyer waou....waou.....waou....Waou..., c'est que c'est pas bon....

Avec le monde à vos pieds. FRANCE 24, TV5, RFI, BBC, CNN,....à vos pieds. BAN KI MOON à vos chaussettes. SARKOZY, et après lui HOLLANDE à votre disposition....Vous descendez de vos tours d'ivoire pour marcher.....Et ça ne marche pas....

Si ça devient comme ça....Ebey Eyrê Mrhaaaah...Ebey Eyrê Kkrôssi. Ne ema eyrê kkrossi, Né ema Eyrê mrhaaaah.......ebé bey...!

Ca va pas. Il y a quelque chose de graaaaaaaaaaaave qui va nous la river....

Hambiê Chef Yremann, bah fô loho loho ! N'dely Yuotam, LaRrédemption, N'dôkô Fati, Dori, Any' barah...Ambê Gbagbo môkô, M'ba fô barha gnouma Koho sô....

Mossitchê tanh kouman banah....féssé-féssé...

15.Posté par jacquesvakele le 20/06/2013 09:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous n,avez honte de votre pauvre gbagbo,vous avez deja vu dans ce monde de Dieu un president a la c p i? Vous croyez qu,il va sortirde la sans purger sa lourde peine?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !