Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Justice internationale: Des ex-combattants grognent contre le non transfèrement de Simone

le Jeudi 26 Septembre 2013 à 06:22 | Lu 901 fois

La décision du président de la République, Alassane Ouattara, et de son gouvernement de ne pas transférer Simone Éhivet Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI), prise en conseil des ministres extraordinaire du vendredi 20 septembre 2013, n'est pas du goût du Comité national de sensibilisation et de moralisation (CNSM).



Justice internationale: Des ex-combattants grognent contre le non transfèrement de Simone
Dans une déclaration dont copie nous est parvenue hier, Samba Koné, le porte-parole de ce mouvement composé essentiellement d'ex-combattants proches d'Alassane Ouattara, accuse le chef de l'État de « haute trahison ».

En effet, pour lui, le président Ouattara, en prenant cette décision vient de violer le pacte qui le lie à ces jeunes qui ont donné leurs poitrines pour l'installer au pouvoir. « A l’instar des pays comme le Soudan où les Djandjaouides sèment la terreur et la mort en toute impunité, comme le Nigeria où Boko Haram fait pareil, ou comme au Congo où des bandes armées tuent et violent, nous constatons amèrement que la Côte d’Ivoire qui a connu des cas similaires, par la faute de Madame Simone Gbagbo à travers des soutiens à l’escadron de la mort et aux incitateurs à la haine sous le règne de son époux, se voit bénéficier d’un non transfèrement à la CPI, chose que nous considérons comme un acte grave de haute trahison à l’encontre des peuples du monde, des ONG et des institutions internationales. Cela pourrait compromettre à l'avenir, si l'on n'y prend garde, la paix sous-régionale », a écrit Samba Koné. Il a rappelé au chef de l'État ses propos tenus le dimanche 22 mai 2011 à la radio française RFI sur la fin de l'impunité dans le pays.

Alassane Ouattara avait affirmé que Laurent Gbagbo ne serait pas le seul acteur de la crise postélectorale à être transféré à La Haye dans le cadre du dossier ivoirien. « Nous lançons un appel à tous les défenseurs des droits de l’homme à travers le monde à s’unir afin d’éviter la fragilisation des ONG, des institutions de défense des droits de l’homme, car la décision du gouvernement ivoirien concernant le cas Simone Gbagbo est un acte susceptible de favoriser la prolifération des milices et autres bandes armées à caractère terroristes », a estimé Samba Koné, qui a été le président du Congrès des jeunes du Nord (COJEN).

Également ex-président des Brigades de dignité d'Abobo (BDD, une milice pro-Ouattara), il a souligné qu'il est temps de « donner de la valeur à la dignité et à la vie humaine » en Côte d’Ivoire et surtout de mettre fin à l'impunité dans le pays.



Hervé KPODION
Lu sur l'Inter du 26/09/2013

Jeudi 26 Septembre 2013
Vu (s) 901 fois



1.Posté par DJIDJESSOU le 26/09/2013 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'il se rende lui même au procureure de la CPI! Puisqe monsieur Samba Koné est un ex-combattant. Qui estce qu'il combattait? N'étaient ce pas des humains? Ceux qu'il a tué pendaant son combat c'était en légitime défence? Ceux-ci étaient il allé l'attaquer dans son domicile? Soyons conséquent avec nous-même.

2.Posté par Serge KONAN le 26/09/2013 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sait-il seulement de quoi il parle? Cet analphabète nourri à la sève de la haine. Simone GBAGBO coupable de crime adossés à l'escadron de la mort (dixit Chirac).

3.Posté par Osdansgorge le 26/09/2013 14:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a plusieurs façons de mourir( noyade, pendaison, maladie, une balle dans le crâne.....) Dramane ferait mieux de rendre à la CPI lui-même accompagné de ses cannibales analphabètes parce qu''ici au pays, on va bien s''occuper d''eux comme samuel D. La côte d''ivoire sera bel et bien libérée. À vous de choisir votre façon de mourir!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !