Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Justice: Pourquoi Ouattara traque les magistrats

le Mardi 15 Janvier 2013 à 06:35 | Lu 1046 fois

Après la suspension de 8 magistrats intervenue en octobre 2012, une autre décision vient de frapper cette même corporation. Dimanche dernier, le procureur de la République, Simplice Koffi Kouadio, Fofana Ibrahim, procureur général, anciennement avocat général près la cour d'Appel du Plateau et le procureur de Yopougon, Silué Couhoua, ont été débarqués de leurs postes.



Justice: Pourquoi Ouattara traque les magistrats
Officiellement, aucune explication n'a été donnée. Mais au regard du rapprochement de ces deux mesures, autant dire que Alassane Ouattara a engagé un combat frontal contre les magistrats ivoiriens. Ce n'est pas une surprise, si l'on analyse tous discours tenus par le chef de l'Etat ivoirien chaque fois qu'il doit se prononcer sur la justice. Déjà dans l'opposition, M. Ouattara, n'hésitait pas à affricher sa volonté à mettre les magistrats au pas. « La justice, pour être crédible, doit être efficace et impartiale. Mais, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Pour les citoyens, pour obtenir un acte de justice, il faut payer. Les retards sont considérables ».

Ce constat a été fait en nombre 2010 par Alassane Ouattara lors du débat télévisé qui l'a opposé à Laurent Gbagbo, pendant la campagne présidentielle. Participant à un séminaire qui a eu pour thème «justice et investissements privés en Côte d’Ivoire», Alassane Ouattara a été encore plus direct dans ses propos. « Depuis plus d'un décennie, notre justice est décriée par le justiciable. Notamment, par les opérateurs économiques. Malheureusement, elle n'est ni rassurante ni sécurisante », a-t-il accusé.

A cette occasion, il a propose sa recette pour corriger ce dysfonctionnement. «La corruption qui a malheureusement gagné certains acteurs de la justice ivoirienne doit être bannie. La lutte contre la corruption devra être assortie de mesures coercitives et de sanctions appropriées telle que la radiation de personnel de justice corrompu», a souhaité le chef de l'Etat. Mais ce qui conforte la position de M. Ouattara, c'est quand des magistrats eux-mêmes font leur mea-culpa.

Le 16 novembre 2011, le président de la Cour Suprême, Koné Mamadou en personne, n'a pas été tendre à l'égard de ses collègues magistrats. « La vérité et la réalité du moment nous commandent que l’heure est grave. Par la faute de certains d’entre nous, le peuple au nom de qui nous rendons la justice, et qui est notre juge, n’est pas loin de nous retirer sa confiance, si ce n’est déjà fait. Sur le tableau de bord de la vie de la nation, les clignotants nous concernant sont en passe de virer au rouge. Et si nous entrons en introspection, nous constaterons qu’objectivement, le peuple n’a pas tort de nous manifester de la défiance. En tout état de cause, nous ne pouvons avoir raison contre le peuple car «vox populi, vox dei». Alors, faisons amende honorable et confessons au peuple de Côte d’Ivoire que nous avons péché : en pensées, en paroles, en écrits, par action et par omission », a-t-il reconnu.

C'était en présence du chef de l'Etat, lors la rentrée judiciaire pour l’année 2011-2012 de la Cour suprême. Ouattara qui veut faire du secteur privé le moteur de la croissance, a à cœur d'assainir l'environnement des affaires afin de rendre la destination la Côte d'Ivoire attractive. Mais il sait pertinemment que les opérateurs économiques tiennent à la sécurité de leurs investissements. Or, les différents rapports sur les affaires en Côte d'Ivoire ne sont pas de nature à faire plaisir au N°1 Ivoirien. D'où la décision du gouvernement de mettre en place les tribunaux du commerce, sur la base que les litiges dans le domaine économique constituent des sources de mauvais verdicts.

Bertrand GUEU
L'Inter

Mardi 15 Janvier 2013
Vu (s) 1046 fois



1.Posté par Fatim le 15/01/2013 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il a peur de la justice.
Il traque les magistrats parce qu ils peuvent se retourner contre lui. Si on part du principe que nul est au dessus de la loi.

Cet imposteur sait qu il a ete installe par les bombes francaises; il a confiance qu il sera rattraper par ces crimes.

2.Posté par Malick le 15/01/2013 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Doucement là !
Selon vous , pourquoi le Président Alassane OUATTARA traquerait-il les magistrats , dont beaucoup d'ailleurs , font très bien leur travail ; et d'autant plus qui n'a rien à se reprocher .

Le Président Alassane OUATTARA a toujours laissé l'appareil judiciaire faire son travail .

Et puis , sous le Président Alassane OUATTARA , le pouvoir juridique ne dépend pas de l’exécutif .

3.Posté par kôrô le 15/01/2013 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout ce que Dieu fait est bon: on ne comprend rien maintenant, mais demain nous comprendrons

4.Posté par GOLAH le 16/01/2013 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUATTARA NE S'ATTAQUE PAS SEULEMENT AUX MAGISTRATS. IL S'ATTAQUE A TOUTES LES COMPOSANTES DE LA SOCIETE. DES PATRIOTES CONTINUENT D'ETRE ARRETES, DES BANQUES VENDUES,DES EGLISES PROFANEES..
EN POLITIQUE ON DIT " QU'IL EST ENTRAIN DE METTRE DU CARBURANT DANS SA VOITURES" CE QUI VEUT DIRE CREER LES CONDITIONS D'UN SOULEVEMENT POPULAIRE. ET C EST POUR CELA QU ON DIT EN POLITIQUE QUE "LA MARMITE EST AU FEU" MAIS , IL FAUT AUGMENTER L'INTENSITE DU FEU POUR QU'ELLE PUISSE BOULLIR D'AVANTAGE POUR QUE LE COUVERCLE QUE REPRESENTE

5.Posté par GOLAH le 16/01/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUATTARA PUISSE SAUTER. C'EST QUE LE FPI NE FAIT PAS. LES IMPERIALISTES (onu,france,usa,fmi....) QUI L'ONT MIS AU POUVOIR SAVENT QUE LA MARMITE EST AU FEU ET QU'ELLE PEUT BOULLIR A TOUT MOMENT. VOICI, POUR QUOI ILS FONT LA COUR AU FPI AFIN QU'ELLE ENTRE DANS LE JEU POLITIQUE? AFIN DE FAIRE BAISSER LA TENSION POLITIQUE. LE PARTI REPONDRA PRESENT AUX NEGOCIATIONS. MAIS METTRA SUR LA TABLE SES EXIGENCES, SACHANT QUE OUATTARA NE POURRA PAS LES ACCEPTER.

6.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 16/01/2013 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je félicite mon prédécesseur Malick pour son développement. Si je comprends bien français, j'ose croire qu'il ironise. Et s'agissant donc de la transcription du contraire de qu'il pense, sait et vit, il a parfaitement raison. OUATTARA ne devrait pas avoir peur de la Justice s'il ne se reprochait rien.
Mais quelqu'un qui a fait le plus long coup d'état au monde, peut-il ne rien se reprocher ? Frère Malick, tu as raison. Madame le Juge AMON Laurence, sanctionné en octobre passé pour avoir signé un mandat d'arrêt contre Dramane OUATTARA en 1999 pour ses nombreux actes criminels, mérite parfaitement la sanction qu'elle subit présentement. Dans tous les cas, Golah a tout dit : il s'agit d'une grosse marmite que Dramane a posé sur le foyer. Au lieu de laisser ceux qu'il appelle ses ennemis y mettre le feu en dessous, c'est lui-même qui s'y affaire. Tchoco tchoco, ça va bouillir....Les magistrats carriéristes sont certes nombreux en C.I mais il y a des magistrats, très peu nombreux, qui demeurent jaloux de leur pouvoir, tenu du peuple de C.I.

7.Posté par Malick le 16/01/2013 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce qu'il va bouillir ?

8.Posté par Malick le 16/01/2013 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TCHEDJOUGOU OUATTARA ,

Dites-moi , qu'est-ce qui va bouillir ? vos termes " le feu " ; " l'eau qui bout " ; " guerre " , " la haine " . Enfin , tout ce qui est dangereux . La Côte d'Ivoire n'a pas besoin de cela . C'est avec cette attitude que vous espérez diriger ce pays . Soyons un peu sérieux . Juste un peu . Merci !

9.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 17/01/2013 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Atends ! Attends ! M. Malick. J'avais pensé de bonne foi que c'est ton niveau de langue qui t'avais faux bond. Or, il semble que tu es dans tout son sérieux jusqu'à me poser des qustions insensées. M. Malick, ne savez-vous pas ce qui est en train de bouillir ? C'est que tu es un niais. Autant ton Dramane OUATTARA ne sait pas comment on dirige démocratiquement un pays comme la C.I, autant toi son affidé ne pouvait qu'être assujeti qu'à une telle vision des choses. M. Malick, je sais que tu ignores un pays démocratique au travers du fonctionnement de son système institutionnel qui se manifeste dans la souverainté des 3 pouvoirs fondamentaux que sont l'Exécutif, le Parlement et le Judiciaire. M. Malick, depuis que la C.I est ce qu'elle est et que ce fils d'immigré Dramane OUATTARA y a jeté son dévolu, peux-tu me citer un seul cas de sanction administrée à un magistrat du fait de ses actes juridictionnels, ce, depuis le fondateur HOUPHOUET au démocrate Gbagbo ? Au lieu de t'agiter dans tous les sens, intruis d'abord avant de te jeter dans des débats pour lesquels il te faudra encore beaucoup de temps pour les cerner. Est-il faux que dame AMON Laurence a été sanctionnée pour avoir tout simplement fait son travail de jue en lançant, alors Jugde d'Instruction, un mandat d'arrêt contre Dramane OUATTARA pour faux et usage de faux ( Fausse maman) en 1999 ? Lorsque vous savez diriger posez de tels actes, en mesurres-tu les conséquences ? Ouattara qui sait qu'aucun pouvoir n'est éternel, pas moins que le sien qui procède d'un coup d'Etat parfait le plus long au monde, peut-il dire ce qu'il devra advenir des petits juges RDR qu'il utilise actuellement pour traquer les ivoiriens ? Devra-t-on les sanctionner demain aussi ? Tu vois M. Malick ce que Dramane a mis au feu avec vous les minables comme ça. Ou as-tu vu une telle gestion d'un Etat. OUATTARA est un incapable. Si avec ces incapacités criantes, tu le crois pour des raisons autres que ce qu'il peut comme bon nombre des frères des pays de l'Hinterland, je ne saurais te tenir rigueur. Car, dans la vie, il y a beaucoup de raison qui poussent un homme, par exemple, à épouser la cause d'un voleur de pays, de maman, papa et tout, et tout. Donc, c'est en ton seul for intérieur qu'on saura pourquoi avec de telles bêtises, tu te convaincs encore que OUATTARA est un homme d'Etat sérieux. Malick, sois un peu sérieux pour ne pas demeurer dans ces bêtises. Dramane est un vaurien. Le monde entier qui l'avait soutenu parce qu'on voulait soumettre notre Nord, note SUD, notre Ouest, Notre Est, notrte Centre de la C.I à l'exploitation des étrangers, sont tous deçus, en depit du lavage de cerveau dont tu demeures encore l'une des pauvres victimes. OUATTARA n'est plus rien dans la Sous-région depuis que son pauvre Sarkozy qui l'impose aux Chefsq d'Etats africains est mort. Renseigne-toi comme moi, dans les grandes réunions africaines, plusieurs l'évitent proprement. Le vois-tu se précipiter dans les grandes réunions africaines maintenant ? C'est un vaurien. Depuis qu'il n'a pas obtempéré aux nombreux holàs des Chefs d'Etats africains, et qu'il s'est arrangé à déporter Gbagbo avec Sarkozy, on le regarde dorénavant en clichet.

M. Malick, de quoi a besoin la C.I ? L'emprisonnement des adversaires politiques par une justice des vainqueurs ? La haine ? Entre Dramane OUATTARA et GBAGBO, qui sème la haine en C.I ? Le rattrapage au profit de nous gens du Nord est-il le fruit de l'amour ? La C.I avait besoin de la rébellion que OUATTARA et Soro ont introduite en C.I le 19 septembre 2002. Non arrête ça. Si tu n'as rien dire, tu la boucles. OUATTARA est en train de déconstruire le pays, et il y a encore de piètres personnes comme toi pour raisonner comme un mouton. Comme si tu n'en étais pas un !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !