Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Justice Internationale / Des erreurs sur le mandat d`arrêt de Gbagbo : La CPI va-t-elle libérer l`ancien chef de l’État ivoirien ?

le Samedi 3 Décembre 2011 à 12:20 | Lu 1135 fois



Justice Internationale / Des erreurs sur le mandat d`arrêt de Gbagbo : La CPI va-t-elle libérer l`ancien chef de l’État ivoirien ?
Publié le samedi 3 décembre 2011 | L'Inter - Ça fait déjà débat sur la toile. Ocampo se serait-il trompé sur l`identité ou aurait-il commis une erreur sur la personne de l`ancienchef de l’État ivoirien, transféré à la Cour Pénale Internationale (CPI) dans la nuit du mardi 29 ou mercredi 30 novembre 2011 ? En effet, le mandat d`arrêt international et l`acte d`accusation délivrés dans un document judiciaire unique par le Procureur argentin de la CPI, contre l`ex-président de la République de Côte d`Ivoire, est ainsi libellé : «(...). Par ces motifs, la Chambre délivre le présent mandat d`arrêt à l`encontre de Laurent Koudou Gbagbo, né le 31 mai 1945 dans le village de «Mama», sis dans la sous-préfecture de Ouragahio, dans le département de Gagnoa, en Côte d`Ivoire, de nationalité ivoirienne et membre de la tribu des Bété (...)». Du coup, plusieurs observateurs ont relevé des erreurs matérielles sur ledit mandat d`arrêt, et les internautes se sont saisis de l`affaire. D`abord, ils ont relevé que Laurent Gbagbo s`appelle à l`état civil Gbagbo Laurent.

C`est sous ce nom qu`il a été régulièrement enregistré aussi bien durant son cursus scolaire, universitaire et professionnel, que dans les documents officiels de la Commission électorale indépendante (CEI) et du Conseil constitutionnel ivoirien lors des deux tours de l`élection présidentielle, en octobre et novembre 2010 en Côte d`Ivoire. Laurent Gbagbo n`a jamais porté le patronyme «Koudou» qui est celui de son père Koudou Zêpê Paul. L`homme avait fait savoir quand il était encore dans l`opposition, qu`il intenterait une action en justice pour l`adjonction du nom «Koudou» sur son état civil, mais il ne l`a jamais fait.

De plus, dans les registres de l`état-civil ivoirien, Laurent Gbagbo serait né à Babré, dans la commune de Gagnoa, et non à «Mama, sis dans la sous-préfecture de Ouaragahio, dans le département de Gagnoa», comme cela est inscrit dans le mandat d`arrêt d`Ocampo. Vrai ou faux ? Il faudra le vérifier dans les registres d`état civil de Ouragahio et de Gagnoa. Mais il n`en fallait pas plus aux partisans du nouveau pensionnaire de la prison de Schweningen à La Haye, pour alerter l`opinion nationale et internationale via Internet et les réseaux sociaux dont Facebook, sur ce qu`ils qualifient de «grossièretés judiciaires» de la CPI.

Que va faire la CPI ?

A l`audience de présentation qui aura lieu le lundi 05 décembre à 13 GMT (14 heures locales), Laurent Gbagbo pourrait opposer ce genre d`argumentaire à la Cour lors de sa première comparution : «Je ne suis pas Laurent Koudou Gbagbo, et je ne suis pas né à Mama (…). Vous vous trompez sûrement de personne. Moi, je me nomme Gbagbo Laurent et je suis né à Babré (…). Donc allez chercher ailleurs votre Laurent Koudou Gbagbo né à Mama, et libérez-moi». Aussi surréaliste que cela puisse paraître, la procédure pourrait se trouver enrayée par une telle posture de l`accusé, et fortement embarrasser la CPI. Ces détails relevés ci-dessus peuvent-ils valablement conduire la Cour à se dessaisir – même momentanément – du dossier Gbagbo ou à reprendre la procédure ?

En d`autres termes, Gbagbo peut-il bénéficier d`une liberté, même provisoire ou à titre temporaire, pour ces raisons ? Des erreurs sur l`identité et la filiation de la personne poursuivie peuvent-elles conduire à un non-lieu ou à un abandon des charges contre le mis en cause ? Que dit la loi et la jurisprudence nationale et internationale en la matière ? Nous avons posé toutes ces questions aux conseils juridiques de Laurent Gbagbo.

Les avocats de l`ancien chef de l’État ivoirien ont promis de nous faire le retour. On attend leur réponse. Interrogée sur la question, une source judiciaire près le Tribunal de Grande Instance d`Abidjan-Plateau a fait l`observation suivante : «Si par extraordinaire la CPI prononçait un non-lieu ou un abandon des charges contre M. Gbagbo, ce qui est du reste très peu probable, il sera ramené à Korhogo où il était assigné à résidence surveillée. N`oubliez pas que M. Gbagbo fait l`objet d`une procédure ouverte par la justice ivoirienne notamment pour crimes économiques». L`imbroglio judiciaire national et international ne fait que commencer.

Anassé ANASSE


Samedi 3 Décembre 2011
Vu (s) 1135 fois



1.Posté par SILUE SEKONGO le 04/12/2011 05:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI Mr ANASSE D'AVOIR SOULEVE CETTE QUESTION. TOUT D'ABORD, JE VOUDRAIS DIRE A L'ATTENTION DU SOI-DISANT MAGISTRAT DU TPI D'ABIDJAN QUE VOUS AVEZ INTERROGE YAKO. YAKO CAR SON DROIT A FOUTU LE CAMP. ET QUOI QUE VOUS N'INDIQUIEZ PAS SON NOM, JE PUIS JURER QU'IL S'AGIT DU SULFUREUX P.R KOUADIO KOFFI SIMPLICE, L'1 DES CHEFS DE LA CASTE BAOULE AU POUVOIR AVEC DES ASSASSINS. MAIS DIANTRE, Mr KOFFI KOUADIO A-T-IL VERSE DANS LE DOSSIER DE LA CPI LE TITRE DE DETENTION DE GBAGBO A KORHOGO ? TOUT CA FAIT PITIE. SI LA COUR EN ARRIVAIT DONT A LA MEPRISE DE SON MANDAT D'ARRET A L'ENCORE DE L.G, POUR QUEL MOTIF SERAIT-IL ENCORE EN DETENTION, PUISQUE SA DETENTION NE SERAIT PLUS JUSQTIFIEE POUR AUTRES CAUSES, LA DISTINCTION DE LA JURIDICTION INTERNATIONALE ET DE LA C.I ETANT NETTE.../...

2.Posté par SILUE SEKONGO le 04/12/2011 05:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS NUL N'EST DUPE. LA CPI ETANT EGALE AU TPI D'ABIDJAN CONFORMEMENT A LA VOLONTE "HUMAINE" DE SARKOZY & DE OUATTARA, LA CADUCITE DU MANDAT D'ARRET DE LA CPI QUI EST ELOQUENTE, NE PERMETTRA JAMAIS A GBAGBO DE RECOUVRER IMMEDIATEMENT LA LIBERTE. IL SERA EFFECTIVEMENT REOURNE A KORHOGO, LE TEMPS QUE LES CHOSES SOIENT CORRIGEES. MAIS POURQUOI LA CADUCITE DE CE 1er MANDAT D'ARRET EST INCONTOURNABLE ? EN MATIERE PROCEDURALE, LA FORME PRIME LE FOND. EN D'AUTRES TERMES, & EN L'ESPECE, MM Laurent KOUDOU GBAGBO, NE EN 1945 A MAMA ( GAGNOA) ET GBAGBO Laurent, NE EN 1945 A BABRE (GAGNOA) ETANT 2 PERSONNES INDISCUTABLEMENT DISTINCTES, IL EST HORS DE QUESTION DE POURSUIVRE SINON DE DETENIR L'UN A LA PLACE DE L'AUTRE. CONSEQUENCES DE DROIT = AU CAS OU L'AUDIENCE NE SERAIT PAS PRESIDEE PAR SARKOZY, L'EXECUTION DU TITRE DE DE DETENTION ETANT EMAILLEE D'1 MEPRISE SUR LA PERSONNE DE GBAGBO Laurent, SA CADUCITE DEVRA ETRE OBLIGATOIREMENT CONSTATEE, A CHARGE POUR Mr OCAMPO D'INTRODUIRE UNE NOUVELLE REQUETE AUX FINS DE DELIVRANCE D'1 NOUVEAU MANDAT D'ARRET CONTRE GBAGBO Laurent, SA PRINCIPALE CIBLE.../...

3.Posté par SILUE SEKONGO le 04/12/2011 06:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL SUIT DONC DE CE QUI PRECEDE QUE D'UN PUR POINT DE VUE DU DROIT, RIEN, EN TOUT CAS AUCUNE REGLE DE L'ART, NE JUSTIERAIT LE MAINTIEN DANS UNE CELLULE DE LA HAYE DE Mr. GBAGBO Laurent, NE EN 1945 A BABRE ( GAGNOA) A LA PLACE DE Mr. KOUDOU GBAGBO Laurent NE A MAMA ( OURAGAHIO) EN 1945. MAIS COMME LA CPI SE DECULOTTE PLUS FACE AU CAS IVOIRIEN, REGARDONS. MAIS AU-DELA DES ANALYSES JURIDICO-JUDICIAIRES, N'EST-ON PAS TENTE DE JETER UNREGARD VERS LE CIEL FACE A CE CAS DIGNE D'1 SUJET DE TD EN 3ème ANNEE DE DROIT ? POURQUOI MM SARKOZY ET OUATTARA QUI ONT NEUTRALISE A LA BOMBE GBAGBO Laurent DEPUIS LE 11 AVRIL 2011 SE MELANGENT-ILS OU MELANGENT-ILS LES PEDALES DE LEUR INSTRUMENT DEB CORRECTION DES INDISCILINES QU'EST LA CPI ? MAIS POURQUOI ?

4.Posté par SILUE SEKONGO le 04/12/2011 06:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS, QUI LEUR A ENCORE MELANGE LES PEDALES DANS LEUR ODYSSEE CONTRE L'ENNEMI JURE GBAGBO ? L'EMPRESSEMENT A TUER ? LE DEBUT DE LA CONFUSION DU TRES HAUT ? QUE CHACUN S'INTERROGE POUR DISCERNER. OUSSOUF BAKAYOKO DE LA CEI, LEUR CEI, A-T-IL REFUSE DE LEUR COMMUNIQUER LA DERNIERE IDENTITE SOUS LAQUELLE LE DEMON GBAGBO S'EST PRESENTE A L'ELECTION LITIGIEUSE ? EN A-T-IL ETE DE MEME POUR L'ENNEMI JURE DE GBAGBO A LA TETE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL DEPUIS LE GOLF HOTEL ? QUE CHAQUE IVOIRIEN ENTRE EN LUI-MEME?" IL N'Y A DE DIEU QUE MOI" & S'INTERROGE ? QU'EST-CE QUI SE PASSE VRAIMENT ? DIEU VEUT-IL DIRE PAR CE PETIT SIGNE: ATTENTION

5.Posté par SILUE SEKONGO le 04/12/2011 06:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"SI PAR EXTRAORDINAIRE, LA CPI LIBERAIT GBAGBO, IL RETROUVERAIT SA CELLULE A KORHOGO" DIXIT KOFFI KOUADIO. MAIS SON PATRON OUATTARA N'A-T-IL PAS SOUTENU A CONAKRY QU'IL A ENVOYE GBAGBO A LA CPI A CAUSE DE LA JUSTICE DES VAINQUEURS PILOTEE PAR LES CONSORTS KOFFI KOUADIO ? APRES CES DECLARATIONS DE OUATTARA, LES IVOIRIENS ET LE MONDE NETIER N'ATTENDENT QUE LE TRANSFEREMENT DE AKE N'GBO, AFFI N'GUESSAN & AUTRES DEVANT LA CPI OU LEUR LIBERATION PURE & SIMPLE. CAR, SI CELA NE L'ETAIT PAS MAINTENANT & TOUT DE SUITE, PERSONNE, EN TOUT CAS PAS LES IVOIRIENS, N'ACCORDERAIT LA MOINDRE ATTENTION AUX ELUCUBRATIONS D'UN KOFFI KOUADIO EN QUETE DE PUBLICITE GRATUITE. L'HISTOIRE VICTORIEUSE JUGERA TOUS CEUX-LA SANS RECOURS, LOIN DES ARCANES NAUSEABONDS D'1 JUSTICE DES VAINQUEURS CONFESSEE PUBLIQUEMENT PAR OUATTARA. QUE DIEU BENISSE LA C.I

6.Posté par CITOYEN le 04/12/2011 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plainte pour exiger la protection de nos droits civils par les institutions internationales, dont certains membres affichent leurs indifférences aux c
Plainte pour exiger la protection de nos droits civils par les institutions internationales, dont certains membres affichent leurs indifférences aux crimes commis par des organisations pervertis par des lobbies internationaux:

À toutes les diplomaties du monde,
À tous les responsables du monde,
À tous les médias et journaliste du monde,

« Nous refusons d'être les victimes des organisations criminelles internationales, sous couverture de nos institutions internationales. Nous exigeons le respect de notre intelligence »
Nous venons exiger une enquête international et national, pour les pays de l'OTAN impliqués dans les massacres de civils maquillés par des propagandes de biens faisances tout en revendiquant des situations de droits de l'homme, mais en réalité, on confectionnant des circonstances par sabotage social, on investissant des sommes colossales d'argents sales volés à des états souverains ou encore, plus grave, par le pillage de leurs gouvernements et leurs publics en usant de manipulations à l'aide des technologies médiatiques nouvelles, dans une fin d'avilissement des publics et des nations du monde pour installer des zones de guerres dans des pays stables et sans soucis majeurs; faisant fi du droit international qui garantit la non-ingérence et les principes de souveraineté d'état. Ce qui constitue en réalité une atteinte directe des principes fondamentaux des droits de l'homme.
Aujourd'hui des acteurs criminels, vassaux d'organisations criminelles international, impliqués dans les escroqueries financières internationales, le terrorisme, l'exaction des fonds publics, le génocide, l'assassinat ciblé... se manifeste normalement, au sue et au vue de tout le monde, on imposant le qualificatif de droit de l'homme dans la bouche des peuples du monde, sans se soucier des conséquences pénales internationales et même nationales du fait qu'ils sont protégés par des corruptions décisionnelles à tous les niveaux.
Le cas Aljazeera, qui s'est donnée le rôle de combattant militarisé avec une mission de guerre contre un état souverain porte atteinte directement à la noble mission du journaliste et du journalisme dans son devoir d'assurer le droit d'informer le citoyen du monde d'une part, et de maquiller une scène de crime génocidaire accompagné de volontés criminelles à organiser des assassinats ciblés; tel les appels sur ses plateaux à l'assassinat d'un président d'état ainsi que des membres de sa familles obligatoirement innocents, dont certains ont été ciblé et assassinés réellement sous des commandements protégés par des institutions et organisation international tel l'ONU elle-même.
D'autres civils aussi ont fait l'objet de tentatives d'assassinats d'une manière claire et officielle en vue de maquiller le génocide de Tripoli autorisé par l'ONU et commandé par des capitalistes qui dilapident, à chaque fois, les richesses de l'humanité.
Ci-joint, à télécharger, une copie d'une lettre adressée au gouvernement français condamnant des tentatives d'assassinats de civils français par une malicieuse mise en insécurités des journalistes français Thierry Meyssan et ses collègues pour les finir dans un guet-apens mortel de mercenaires sous commandement de forces même françaises. Ce qui met en relief des interrogations sur des passionnés criminelles depuis le pouvoir français actuel engagé maladroitement dans une guerre génocidaire que le citoyen français lui-même ne peut comprendre ni suivre le cours des évènements que par médias manipulés, ce qui confirme l’exaction des fonds du peuple français et tous les autres pays coalisés pour cette guerre et les séries de guerres prochaines inscrites publiquement dans leur agendas.
Les institutions et organisations de droit de l’homme internationales, sont utilisées aussi comme des outils de guerres et des moyens pour fertiliser la colonisation des peuples. Jamais une de ces organisations à porter un jour ses contributions pour conseiller de consort les pouvoir publics ou se frotte avec les problèmes réels des individus dans leurs états pour des solutions équitables. Ses organisations n’acceptent que des sujets menaçant les états et leurs souverainetés. Les éléments de ces organisations sont toujours et certainement payés et corrompu par des puissances étrangères à leur payés ; ce qui oblige leurs réforme et la réforme des critères d’adhérence et de positionnement dans ces organisations non gouvernementales.
Le cas de l’OTAN, qui nous divulgue d’une manière très défiante, un plan de guerre sans fin, à partir d’aujourd’hui jusqu’à l’éternité, pour le profit de certains banquiers incubateurs de tous les blanchiments d’argent, et toutes autres criminalités internationales. Avec des intentions d’ingérence dans le cours de l’évolution des relations internationales normales, alors qu’elle n’est soumise à aucun droit civil ni responsabilité politique tout on obligeant de force la corruption des institutions internationales, tels que le TPI, l’ONU… et le pervertissement de cadres d’état des pays membres de son organisation pour l’exaction de leur peuples.
Il est temps d’imposer des restrictions obligeant sa présence uniquement dans les frontières de ses pays membres, sinon des déplacements, dans et vers les pays membre, sous tutelle directe du droit du pays membre hôte avec l’extinction des réglementations interne de l’OTAN et le refus de l’action de leurs portées sur les relations internationales politiques et civils.
Ci-joint lettre à téléchargé comme soutien humanitaires aux journalistes français menacés de mort.
http://www.lelibrepenseur.org/Lettre_Ouverte_Soutien_Meyssan_Darius.pdf

Une lettre est envoyée au :

Bureau des affaires juridiques

Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques et Conseiller juridique de l'ONU : Mme Patricia

7.Posté par ou le 05/12/2011 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a faire circuler partout sur le net pour les besoins de la lutte de la liberation nationale de la cote d'ivoire et de tous les pays africains francophones qui vient de s'i ntensifer depuis l'enlevement du vrai president elu des ivoiriens laurent gabgbo merci

Laurent Gbagbo depuis la Haye: « Pourquoi j’ai demandé que les audiences soient en direct »

mon avis perso de l'article ci dessou : laurent gbagbo en pleine forme depuis la haye, le grand deballage peut commencer desormais. ce que sarkozy et ouattara craignent tant avec leur media mensonge va enfin arriver grace a Dieu. le monde entier saura qui a vraiment gagné les elections du 28 novembre 2010 en cote d'ivoire. car on ne pourra pas eviter et esquiver de faire la preuve juridique de qui de gbagbo ou de ouattara est reconnu juridiquement president de la cote d'ivoire depuis ces dernieres elections. cela permettra de statuer les responsabilités de ouattara et gbagbo dans cette sale guerre des interets economiques et maffieux francais. et qui par la suite a préféré massacrer des milliers des civils ivoiriens en appelant a la guerre au lieu du simple recomptage des voix proposé par gbagbo afin de fixer le peuple ivoirien et africain sur le veritable vainqueur des elections en cote d'ivoire. le woody (surnom de gbagbo pour ceux et celles qui ne le savent pas) n'a rien perdu de sa superbe. toujours en bon combattant de la vraie liberté, est déjà pret pour le combat de la dignité de lhomme noir africain en ce 21è siecle.

comme on dit en voulant jeter la grenouille au loin elle finit par tomber dans une bonne marre. c'est aussi parce qu'on veut toujours faire pipi allongé qu'elle nous retombe automatiquement dessus. c'est le coup de l'arroseur arrosé. ouatta ra et soro sont très vite attendus a la haye. et sarko croulera encore sous une pluie des plaintes penales et civiles a la fois en france et a la cpi. toute l'afrique a les yeux desormais braqués sur la facon dont la cpi toujours partisane et soumise aux interets occidentaux et francais devrait rendre la justice sur la crise ivoirienne surtout concernant ouattara l'assassin alias le boucher d'abidjan et soro guillaume le criminel. enfin sarkozy et blaise compaoré devraient etre a la cpi aussi face a leur victimes ivoiriennnes innocentes si la cpi est vraiment neutre et ne suit que les interet reels de justice. la cpi son travail juridique et judiciaire est suivi a la loupe par tous les africains dignes et les amis de la vraie democratie en afrique. wait and see!

lu pour vous le titre c'est : Laurent Gbagbo depuis la Haye: « Pourquoi j’ai demandé que les audiences soient en direct »

décembre 4, 2011 11:35
source : eburnienews

L’ex-célèbre prisonnier des goulags du nord de la Côte d’Ivoire vient de passer sa sixième nuit à la Haye, au Pays-bas.

En effet, le mardi dernier, à la surprise générale, le monde entier apprenait que Laurent Gbagbo, l’un des protagonistes de la crise ivoirienne, était transféré à la Haye pour «rendre compte à titre individuel des attaques visant des civils commises
par les forces qui agissaient en son nom», selon le très controversé procureur de la Cpi, Luis Moreno- Ocampo. Et sauf changement de dernière minute, c’est aujourd’hui que l’ex-président ivoirien va comparaitre pour la première à une audience publique, ouverte aux médias du monde.

A la vérité, la retransmission en direct de cette audience et certainement des autres à venir, selon des sources proches du prisonnier hors pair, a été voulue par le concerné lui-même. «J’ai demandé que les audiences soient en direct parce que je n’ai rien à cacher», a-t-il confié au téléphone à une proche. Autant dire que le procès de Laurent Gbagbo promet des étincelles puisqu’il est moralement prêt à vider le sac des intrigues qui ont entouré la crise postélectorale en Côte d’Ivoire.

Il ne s’est pas arrêté là au cours de la conversation téléphonique. Sur ses conditions de détention à Korhogo, il a levé un coin de voile. «Je suis mieux ici (ndlr, à la Haye). A Korhogo, je ne dormais pas dans la résidence du préfet. Je logeais dans
une «trois pièces» appartenant à Guillaume Soro», a-t-il soutenu, battant en brèche le discours officiel du gouvernement qui tendait à faire croire que Laurent Gbagbo était bien traité à Korhogo. Il s’est par ailleurs inquiété du sort de Dr blé, son médecin personnel, qui, à l’en croire, a été transféré à la Compagnie territoriale de Korhogo, alors qu’il n’est pas militaire.
Aux Ivoiriens, Laurent Gbagbo demande de garder le moral haut, parce qu’il n’a pas l’intention d’abdiquer. Il se dit déterminé à prouver son innocence face aux montages grotesques tendant à le discréditer, le présentant comme un meurtrier.
Il ne décolère toujours pas contre Alassane Ouattara et Guillaume Soro, à qui il avait laissé un message sibyllin. «Dites à Soro et à Ouattara qu’ils me retrouveront ici. Je les attends», avait-il confié à l’équipage du Grumman III présidentiel, le mardi 29 novembre 2011, à sa descente, à l’aéroport de rotterdam-La Haye, au Pays-bas.

Comme on le voit, Laurent Gbgabo n’a rien perdu de ses réflexes de combattant après son isolement.

Tché Bi Tché

Source: Le Temps

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !