Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Jonas Molenda condamné à six mois de prison avec sursis et 25 millions de francs CFA de dommages et intérêts (Verdict du Tribunal de Libreville)

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 15 Juillet 2016 à 08:03 | Lu 137 fois

Le journaliste, Jonas Moulenda poursuivi par Mme Yolande Nyonda pour diffamation par voie de presse a été condamné mercredi par le tribunal de première instance de Libreville verdict du tribunal à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et 25 millions de FCFA au titre des dommages et intérêts, selon le verdict du tribunal.



La décision de justice qui frappe l’hebdomadaire Faits Divers, n’est que le résultat d’un article écrit par notre confrère Jonas Moulenda, intitulé : «Yolande Nyonda citée comme commanditaire d’un crime rituel à Fougamou», publié son édition du 22 avril 2016. Un article jugé diffamatoire par la concernée et sa famille, qui n’ont pas compris qu’on s’en prendre ainsi injustement et sans preuve formelle à leur fille Yolande Nyonda.

Aussitôt, deux citations directes contre l’auteur de l’article (Jonas Moulenda) et « Faits Divers tombaient, l’une au tribunal de première instance de Libreville et l’autre dans une juridiction parisienne, où réside le confrère en exil (volontaire ?). Pour la famille Nyonda qui n’a pas digéré cette infamie, il fallait laver cet affront devant les instances judiciaires.

Le 17 juin dernier donc, l’affaire avait été enrôlée. Pour sa défense, quatre avocats, Me Emmery Bongho Mavoungou, Me Ndimine Moussodou et Me Akoumbou M’Olouna ainsi qu’un avocat du barreau parisien, venu expressément des bords de la Seine, Me Francis Pudowski. Du côté de Jonas Moulenda et du journal Faits Divers, c’est Me Mbourou-Y-Djako qui défendait leurs intérêts.

Jonas Moulenda n’a pas encore réagit cette condamnation. Une autre plainte contre lui a été introduite auprès du parquet de Paris, pour le même mobile. L’audience prévue le 24 juin dernier avait été renvoyée pour le 9 septembre prochain. Les avocats parisiens de Jonas Moulenda s’étaient désistés à la dernière minute.

Antoine Relaxe
gabonactu

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 15 Juillet 2016
Vu (s) 137 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !