Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Interview de Soro à “Jeune Afrique”: Le narcissisme et l’arrogance au Parlement

le Mercredi 21 Mars 2012 à 07:46 | Lu 829 fois



Interview de Soro à “Jeune Afrique”: Le narcissisme et l’arrogance au Parlement
Guillaume Soro Kigbafori, le désormais président du nouveau Parlement ivoirien a accordé une interview à l’hebdomadaire panafricain «Jeune Afrique» de la période du 18 au 24 mars 2012. Ce qu’il convient de retenir après lecture de cet article, c’est que le narcissisme s’est installé au perchoir de «notre Assemblée nationale».

C’est d’ailleurs cette perception qui a frappé le confrère qui a fait de son titre, une phrase de l’ex-chef de guerre qui résume justement le narcissisme qui est, selon le dictionnaire Larousse, un amour excessif porté à l'image de soi. « Mon destin est formidable», se réjouit Guillaume Soro Kigbafori. Pour le tout nouveau député de Ferkessédougou, le butin de guerre mérite un pareil sentiment d’arrogance. En effet, il a gravi les échelons, d’abord par la prise des armes qu’il ne regrette pas, bien au contraire, puis par des accords politiques pour occuper la Primature et enfin par la violation de la Constitution.

Sur ce volet, Soro estime que «l’article 48 de la Constitution a permis à tout le monde de se présenter à la présidentielle de 2010, sans tenir compte de la limite d’âge.

Manipulation de
l’accord de Pretoria

Cette disposition s’applique a fortiori à l’Assemblée nationale ». Ici, l’ex-chef rebelle montre son goût pour la manipulation des textes tant que cela lui permet d’avancer. La décision prise par le Président Laurent Gbagbo de permettre à tous les signataires de l’accord Linas-Marcoussis de se présenter à l’élection présidentielle résulte d’un accord signé à Pretoria (Afrique du Sud) entre les différenties parties ivoiriennes au conflit.

Dans cet accord, il n’est dit nulle part que cette disposition s’appliquait aux candidats à la présidence de l’Assemblée nationale. Ouattara a voulu récompenser celui qui l’a aidé à «mélanger le pays» comme il l’a affirmé à Dabakala en juillet 2002 lors de la campagne pour l’élection des Conseils généraux, et enfin de prendre le pouvoir. Le faisant, Ouattara lance un message à la communauté nationale et internationale qu’il n’est pas prêt à livrer GuillaumeSoro Kigbafori à la Cpi.

Cpi : moi pas
concerné

D’ailleurs, sur ce sujet, Soro dit ne rien craindre. Car il n’y a rien le concernant. « Je n’ai ni été convoqué ni entendu par la Cpi parce qu’il n’y a rien me concernant (…). Je suis serein. (…) Les Fn ne sont entrées dans la guerre que pour y mettre un terme. Ni l’origine ni le niveau des crimes commis ne sont donc comparable », soutient-il. Pourtant, on voit bien que Soro reconnait qu’il y a eu des crimes commis par ses soldats. Mais, pour lui, ce ne sont pas des crimes graves que d’avoir tué en 48h, selon les organisations de défense des droits de l’homme, 800 personnes à Duékoué, par exemple.

Tout au plus, il se dit prêt à livrer quelques uns de ses chefs de guerre. « Si certains comzones sont poursuivis par la Cpi, ils devront en répondre, mais cela s’arrêtera là », assure Soro. Il confirme ainsi ce qui se dit sous les manteaux, à savoir que pour faire croire qu’il y a de l’impartialité, des chefs de guerre seront livrés à la Cpi. En fait, des seconds couteaux. Pour montrer son arrogance et pour dire que rien ne pourra lui arriver, Soro compare sa situation à celle de Joseph Kabila, chef de l’Etat de la Rdc, un ex-chef de guerre qui n’a jamais été inquiété. Contrairement à son ex-Vice président, Jean-Pierre Bemba, aussi chef de guerre, qui est en ce moment à la Cpi. « La Cpi va juger Jean-Pierre Bemba ; elle n’a pas que je sache, mis en cause Joseph Kabila », se délecte Soro.

Négation des crimes de 2002 et 2004

Sur les crimes de Bouaké (octobre 2002) et de korhogo (juin 2004), Guillaume Soro Kigbafori qui a fait la guerre à la Côte d’Ivoire pendant 10 ans s’en moque. Personne dans son camp ne doit être jugé pour ce qui s’est passé. «Des jugements ont été prononcés, des sanctions sont tombées contre les responsables. Je vois mal la cour remettre cela en question», affirme Soro pour dire qu’il ne craint pas la décision de la Cpi d’étendre ses investigations jusqu’en septembre 2002. Quels jugements ont été prononcés par quelle juridiction depuis septembre 2002 ?

A propos des gendarmes et leurs familles massacrés à Bouaké. Quels sont les auteurs qui ont été jugés et condamnés ? Et par quelle justice ? A propos des tueries de Korhogo par étouffement dans un conteneur. Le chef de guerre Fofié Kouakou a été accusé par les organisations de défense des droits de l’homme comme étant l’auteur. Soro affirme qu’il y a eu des jugements et des sanctions. Pourtant Fofié est là. Mieux, il a eu de la promotion comme pour le féliciter.

En fait, l’interview de Guillaume Soro Kigbafori montre un homme suffisant et arrogant prêt à prendre le pouvoir au cas où son mentor n’irait pas dans la direction voulu. «Nous avons gagné, nous avons pris Yamoussoukro puis Abidjan et j’aurais fort bien pu, dans la foulée, ramasser la mise (le pouvoir, ndlr) pour moi. Or, je ne l’ai pas fait », rappelle Soro comme pour dire qu’il pourrait le faire à tout moment.



Coulibaly Zié Oumar
notrevoie

Mercredi 21 Mars 2012
Vu (s) 829 fois



1.Posté par abdoul le 21/03/2012 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'attendez vous de ce chef rebelle ??? RIEN seulement que de l'arrogance.
que ces foutus d'enfoirés de pro assassins de dramane aillent au diable et nous colle la paix. si ce maudit a décidé de s'allier au diable mais c'est son âme qui va en souffrir après.
tellement ils aiment la facilité ces maudits DRAMANIENS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !