Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Interpellé vendredi à Accra: Tout sur l’arrestation de Koné Katinan

le Lundi 1 Octobre 2012 à 01:03 | Lu 2024 fois

Les faits sont rapportés pas un témoin qui a suivi l’affaire de bout en bout. Le porte-parole du président Laurent Gbagbo venait de rencontrer, dans l’après-midi du vendredi 28 septembre 2012, de hautes autorités policières ghanéennes au Bureau national d’investigation (Bni).



Interpellé vendredi à Accra: Tout sur l’arrestation de Koné Katinan
C’est là-bas, faut-il le préciser, qu’il a été détenu, après son interpellation, alors qu’il revenait d’une mission en Afrique du Sud. Après sa libération sous caution, le mardi 25 septembre 2012, il était convenu qu’il y passe chaque fois que la Justice ghanéenne aura besoin de lui. Koné Katinan venait donc de quitter le Bni quand 20 mètres après, un policier ghanéen, à moto, stoppe net devant son véhicule. Le policier contrôlait les papiers afférents à la voiture quand d’autres, au nombre de 5, débarquent d’un 4x4.

S’adressant au policier à moto, ils avancent que ce n’est pas à cet endroit qu’il devait arrêter le véhicule de Koné Katinan. Ils auraient donc tenté d’extraire l’ex-ministre du Budget de son véhicule. C’est alors qu’un de ses collaborateurs joint au téléphone un responsable du Bni. Celui-ci arrive sur les lieux et demande aux occupants du 4x4, les motivations de cette interpellation. Ils lui font savoir qu’ils sont d’Interpol Ghana. Le responsable du Bni fait accompagner les « protagonistes » à ladite structure. Tout en se gardant d’accéder à la demande des occupants du 4x4 qui auraient souhaité que Koné Katinan prenne place à bord de leur véhicule.

Alors que le porte-parole de Laurent Gbagbo s’y trouvait, deux heures après, 4 personnes, se présentant comme étant d’Interpol Côte d’Ivoire, arrivent. A leur arrivée, ils ont insisté pour qu’on leur remettre Koné Katinan. Comme explication à leur requête, il font savoir qu’ils agissent dans le cadre d’une « procédure simplifiée, accélérée ». Et le responsable d’Interpol Ghana de rétorquer que ce n’est pas ainsi la procédure fonctionne dans le pays de John Dramani. Malgré leur insistance, cette autorité policière est restée ferme. Toutefois, elle leur a expliqué qu’ils pouvaient interroger Koné Katinan dans les locaux d’Interpol Ghana s’ils le désiraient. La « procédure accélérée, simplifiée » d’extradition, aurait précisé le responsable d’Interpol Ghana, n’existe pas dans la loi ghanéenne.

Week-end à Interpol

Promettant de revenir le samedi 29 septembre, c’est en vain que les policiers d’Interpol Ghana ont attendu leurs homologues ivoiriens. Tout comme Koné Katinan et ses avocats. Après des renseignements, le conseil du porte-parole de Laurent Gbagbo a appris que les policiers d’Interpol Côte d’Ivoire ont affirmé être disponibles que ce lundi 1er octobre 2012. Justin Koné Katinan a passé le week-end à Interpol. Selon la même source, le jour des faits, vendredi 28 septembre, vu l’heure avancé, l’ex-ministre du Budget, bien que le responsable d’Interpol Ghana lui ait demandé s’il voulait rentrer chez lui, a souhaité resté dans lesdits locaux.

Pour des raisons de sécurité, ajoute notre interlocuteur Jointe par téléphone, Lucie Bourthoumieux, avocate du ministre Koné Katinan, a dénoncé un harcèlement policier. Elle a ajouté que c'est une tentative « d'instrumentaliser et donc de discréditer le bras policier de la communauté internationale ». Mme Bourthoumieux a souligné qu’il s’agit d’une « énième tentative de contourner les autorités étatiques et judiciaires du Ghana pour aboutir à la volonté de voir le porte-parole du président Gbagbo (extrader) à Abidjan ».

Serge YAVO
Soir Info


Lundi 1 Octobre 2012
Vu (s) 2024 fois



1.Posté par Fati le 01/10/2012 03:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne jamais vue des gens qui fond aussi chier que ses merde de tueur et bande de pédé qui pensent vraiment que nous n’avons rien d’autre à faire que de leur voir en action. Vraiment Satan quand tu nous tiens.

2.Posté par goli le 01/10/2012 04:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bon mossi drama, que veux-tu de kone katina? il t'empeche de réfléchir de dormir ou de fait tomber tes pluies de milliard? mais sache que ton cauchemar va t'emporter en enfer pret de ton pere. n'essaie pas de voiler ton incapcité en accusant les dignes fils ivoirien exiles au ghana, parce que ce prétexte ne tient meme pas. nous savions que tu étais nul, un gros incapable, seul ceux qui te suivaient de facon aveugle ne le savaient pas mais il commencent a se rendre compte du gros plaisantin que tu es, fabriqué de toutes piece par l'occident dans le but de pailler la belle CI. courage a vous toute la révolution en CI, nous vous soutenons depuis l'asie, nous etions dans notre si beau pays durant les vacance mais la desolation fut tres grande car je sais que ce n'est pas facile pour vous de vivre paisiblement dans votre propre pays, que dieu vous garde freres et soeur.

3.Posté par washton le 01/10/2012 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est des bandits qui agissent ds notre pays avec ce burki de DERMANE WATT RAT nous allons tous voir

4.Posté par DJAFOUL le 01/10/2012 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je parie que ce sont ces FRCI là qui voulaient kidnapper KONE KATINAN.tellement ils ont échoué là ils préfèrent maintenant faire avec la force mais seul DIEU a le dernier mot

5.Posté par Fatim le 01/10/2012 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regarder le comportment d un gourvernement. On appelle ca du banditisme.
Eeeeeeeeeh Seigneur, precipite la chute de ce Mossi.

6.Posté par Fatim le 01/10/2012 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Fati,
Dis plutot satan quand tu les tiens...

7.Posté par grace le 01/10/2012 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COUCOU!!!!!!! je vois des titres qui disent que Katinan a été inculpé POUR MEUTRE pouvez vous me confirmer j'ai mal au coeur si c'est vrais .BISOU LES FILLES RESTONS FORTES SA VAS ALLER

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !