Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Insécurité à Abidjan: Des mesures prises contre les bandes à la machette

le Samedi 5 Octobre 2013 à 09:02 | Lu 976 fois

Des jeunes de 15 ans et plus, organisés en bande, s'attaquent, de jours comme de nuit, à des populations. Cette insécurité grandissante a mis en branle le maire d’Abobo, Adama Toungara.



Insécurité à Abidjan: Des mesures prises contre les bandes à la machette
Des jeunes de 15 ans et plus, organisés en bande, s'attaquent, de jours comme de nuit, à des populations. Cette insécurité grandissante a mis en branle le maire d’Abobo, Adama Toungara. C'est ainsi que le mercredi 2 octobre 2013, il a instruit son adjoint Touré Idrissa Kennedy, selon nos sources, à l'éffet d'échanger avec la police et la gendarmerie à la mairie.

Avec à ses côtés, le secrétaire général de la Mairie, Alain Blidia Ouattara, Touré Kennedy a indiqué qu'il fallait coûte que coûte freiner le phénomène des machettes qui avait cours dans la commune. Après discussions, les hommes en tenue, ont communiqué les mesures prises. Celles-ci passent par l’interpellation et la répression, suivies de l’emprisonnement. Les forces de sécurité ont annoncé avoir mis le grappin sur une dizaine de membres de ces bandes en septembre 2013.

Elles ont dénoncé le manque de collaboration de la population et déploré l’intervention intempestive des hommes de Dieu pour la libération de ceux qu’on appelle « les microbes ». « En même temps qu’ils ne veulent pas de ce phénomène, ce sont eux qui encouragent et défendent ces jeunes quand on les met aux arrêts. Nous recevons des coups de fil et nous sommes menacés. Nous sommes pris entre deux feux », a révélé un officier de police.

L’autorité municipale s’est engagée à donner les moyens aux forces de l’ordre pour traquer les individus armés de machettes. Il a également été question des jeunes qui s’entassent dans les véhicules les jeudis à l’occasion des mariages, obstruant la voie et conduisant, sans aucun respect du code de la route. De ce fait, l’adjoint au maire a promis la prise d’un arrêté municipal pour interdire ce genre de manifestation dans la commune.

Dominique FADEGNON
Soir Info

Samedi 5 Octobre 2013
Vu (s) 976 fois



1.Posté par Hermann N'da le 05/10/2013 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette triste situation donne un aperçu de l'incapacité de Dramane et de ses serveurs de thé à gouverner la CI.

Des gamins organisés en bandes et munis de machettes, qui agressent les populations, de jour comme de nuit..., c'est une nouveauté en CI.

Depuis l' intrusion de mossi dramane sur la scène politique en CI, tous les malheurs ne cessent de s'abattre sur notre pays.

2.Posté par RENAISSANCE le 05/10/2013 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est GBAGBO qui a envoyé machette en côte D'Ivoire.
Voici le refrein du RDR. Mais dis donc, c'est GBAGBO qui est au pouvoir , C'est lui qui est ministre de la défense, c'est lui qui dirige ce pays. Le couteau fini toujours par ce retourner contre son initiateur.
Et ça ce n'est que de la machette.
Pire encore est en route.

3.Posté par Sily Camara le 06/10/2013 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore le bluff de Ouattara et consorts. Il a promis à tous ces truands 5 millions de francs CFA s'ils intègrent son gang de tueurs et l'aident à chasser Gbagbo. Il n'a pas tenu sa promesse. Les voilà reconvertis au métier de "boucher". Ouattara ne peut rien contre eux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !