Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Insécurité : Gendarmes et coupeurs de route croisent le fer à Yamoussoukro

le Lundi 21 Octobre 2013 à 06:13 | Lu 902 fois

La détermination des éléments de la gendarmerie nationale basés à Yamoussoukro, d’endiguer le phénomène de coupeurs de route dans la région, les a amenés à croiser le fer samedi dernier 19 octobre, avec des inconnus armés.



Insécurité : Gendarmes et coupeurs de route croisent le fer à Yamoussoukro
Un acte de bravoure qui rassure de plus en plus les populations traumatisées par ces nouveaux types de bandits. De fait, samedi, vers 9h, la gendarmerie est saisie de ce que des coupeurs de route sont en pleine opération sur l’axe Yamoussoukro-Tiébissou.

Sans attendre, une équipe de l’escadron que dirige le capitaine Sidoine Kouassi, est dépêchée en direction des lieux. Chemin faisant, à une vingtaine de kilomètres de Yamoussoukro, dans les environs du village de Sakiaré, l’attention des gendarmes est attirée par un véhicule de type 4X4 qui venait d’effectuer un mauvais dépassement et à bord duquel se trouvaient 5 hommes suspects. Sommée de s’arrêter, le 4X4 refuse d’obtempérer et accélère. Elle est immédiatement prise en chasse par les gendarmes.

Finalement, après quelque temps de course, le 4X4 s’arrête et les occupants sont, sans difficulté, maîtrisés par les gendarmes qui les étalent au sol. Et c’est au moment où les gendarmes procédaient à leur fouille que des coups de feu fusent de la broussaille environnante. Pris dans un champ de feu, les gendarmes ripostent avec leurs armes, sans véritablement connaître leurs agresseurs. Le bilan des échanges de feu est dramatique. Un des occupants du 4X4 qui tentait de se cacher sous la voiture lors des échanges de feu, est tué. Deux gendarmes, les Mdl Liadé Jean Michel et Ahira Aké Aristide, sont grièvement blessés.

Du centre hospitalier régional de Yamoussoukro où ils ont été immédiatement admis, ils ont été transférés dans un centre spécialisé à Abidjan. Un homme blessé s’est également présenté à l’hôpital de Tiébissou comme victime de ces échanges. « Effectivement un gendarme blessé par balle s’est présenté à nous, mais vu que son cas n’était pas grave, nous l’avons libéré », a confirmé une source hospitalière de Tiébissou qui a refusé de nous révéler l’identité de ce blessé.

Diarrassouba Soumaïla, 41ans, orpailleur, président des jeunes allochtones et allogènes du village d’Angovia, propriétaire du 4X4 et Boti Bi Stéphane, 27 ans, orpailleur à Angovia, également occupant du 4X4, ont été interpellés et sont aux mains des éléments de l’adjudant Assoumou Koffi, commandant de la brigade ville de Yamoussoukro qui a ouvert une enquête à cet effet. Les deux autres occupants du véhicule ont, sous la chaleur des coups de feu, pris la fuite. Dans leur véhicule, il a été trouvé un fusil calibre 12 avec 28 cartouches, un Kg de mercure et de la drogue.

La battue organisée toute la journée de samedi dans le périmètre des tirs, n’a pas donné grand-chose aux gendarmes. Ils ont juste été informés par les populations villageoises que des hommes armés, en tenue militaire, ont auparavant été aperçus sur les pistes du village.

Blaise BONSIE à Yamoussoukro
Source : L'Inter

Lundi 21 Octobre 2013
Vu (s) 902 fois



1.Posté par Diarra Traoré le 21/10/2013 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont les rebelles de Dramane Ouattara qui veulent leur argent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !