Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Insécurité : Chaude journée hier au camp de la BAE de Yopougon

le Mercredi 23 Octobre 2013 à 04:49 | Lu 1874 fois

Il y a eu plus de peur que de mal. Tôt le matin hier mardi 22 octobre 2013, les populations de Yopougon, non loin du CHU, ont été surprises par des tirs nourris au camp de la Brigade anti-émeute (BAE). Très vite, la panique a provoqué une débandade généralisée.



Insécurité : Chaude journée hier au camp de la BAE de Yopougon
A l'origine de ces tirs, un problème d'insubordination. Selon une source d'information au camp, un chef aurait demandé à un élément de monter la garde. Refus catégorique de celui-ci, qui fait savoir qu'il ne reconnaît pas son autorité. Des éclats de voix fusent. Se sentant vexé, le chef tente de ramener à l'ordre l'élément indiscipliné. Ce dernier se replie pour avertir son groupe. Sur sa lancée, il libère des coups de feu en l'air, comme pour dire sa détermination à tenir tête à son chef. Celui-ci réplique aussi par des tirs. S'ensuivent alors des échanges de coup de feu entre factions en conflit, traumatisant les populations riveraines.

Il faut souligner que ce camp de la BAE regorge d'anciens combattants appartenant à différents groupes militaires qui se sont illustrés pendant la crise post-électorale. Conséquence : plusieurs chefs se disputent le commandement du camp, donnant lieu à un désordre dans le fonctionnement de la caserne. Les éléments refusent, en effet, de se soumettre à un commandement unique. C'est dans ce conflit latent qu'est survenu l'événement d'hier. L'élément, qui a désobéi au chef, appartiendrait à une faction opposée.

A en croire des sources, son groupe et celui du chef qui a donné l'ordre se sont tiré dessus parce qu'ils se guettaient depuis quelque temps. Ceux qui n'avaient pas d'armes ont pris la poudre d'escampette, se réfugiant dans la broussaille environnante, le temps que le calme revienne. Alerté, le Commandant en second du Centre de commandement des décisions opérationnelles (CCDO), Issiaka Ouattara alias Wattao est intervenu promptement.

Dans le camp, il met de l'ordre et réussit à rassembler tous les occupants à qui il tient un langage de vérité. « La rébellion est finie. Nous sommes désormais dans un État de droit et à la BAE, il n'y a pas deux chefs. Le seul qui a été désigné est le Capitaine Grumman », a-t-il lancé, non sans avertir les militaires en ces termes : « celui qui n'a pas compris que nous sommes dans un processus de normalisation et qu'il ne faut pas agir de la sorte nous trouvera sur son chemin ».

Pour le Commandant Wattao, les actes posés par les militaires ne sont pas de nature à favoriser le retour des investisseurs. Car, a-t-il indiqué, c'est l'investissement qui crée des richesses qui pourront permettre à l’État d'aider les ex-combattants. « Si vous vous comportez de la sorte, c'est parce que vous manquez de formation. Vous retournerez à la formation commune de base (FCB). Ne continuez pas à traumatiser les populations », a-t-il soutenu. Les échanges de tirs, faut-il le rappeler, n'ont occasionné, ni mort ni blessé.

Y.DOUMBIA
Source : L'Inter

Mercredi 23 Octobre 2013
Vu (s) 1874 fois



1.Posté par jacky le 23/10/2013 08:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est dommage encore sous nos tropiques,koh FCB, mon oeil wè.

2.Posté par ci le 23/10/2013 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pays la c est comme ça depui un certain temp c est le desordre

3.Posté par Lea le 23/10/2013 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wep c est la nouvelle côte d ivoire ça. C est désolant

4.Posté par ADEDE le 23/10/2013 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Y.DOUMBIA, quand vous écrivez, relisez vous un peu avant de publier votre article. Car vous entretenez le flou, la confusion. "la BAE regorge d'anciens combattants appartenant à différents groupes militaires qui se sont illustrés pendant la crise post-électorale" que voulez insinuer. Soyez plus clair. Ce sont les rebelles des différentes factions; ces hommes de votre magicien qui ont agressé et continuent de mélanger ce pays depuis plus dizaine d'années. nous, on sait ce qu'ils valent. Comme Dieu est omnipotent, c'est le rêve d'ado de rendre ma patrie ingouvernable qui se réalise. Ce n'est que le début du commencement.
Wattao sait aujourd'hui que ces actes éloignent les investisseurs! Que ceux qui continuent d'hésiter se convainquent, vraiment le temps est l'autre nom de Dieu comme se plaisait à le dire LG. Soyez soit loué MON CREATEUR et faites en sorte que VOUS VOUS révélez davantage à vos enfants. Le jour n'est plus loin. Déversez vos grâces sur vos enfants qui confessent votre Nom.
Salut toute la RP

5.Posté par DJAFOUL le 23/10/2013 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui a vérifié qu'il n'ya pas eu de morts?
Vos bals perdues là vous savez où elles sont tombées?
FCB apitoooooooooooooooooooooooooooo
C'est investissuers vous cherchez djaaaaaaaaa SARKOSY n'aa plus de pouvoir sinon c'est lui qui vous a mis là continuer de semer la panique lui il s'occupera des investissuers.
Bandes d'analphabètes, gros zoozoo

6.Posté par kone cote divoire* le 23/10/2013 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES GUERRIERS DE WATRA NE GATTER PAS VOS MUNITIONS POUR RIEN ATTENDEZ UN PEU SEULEMENT C'EST PAS ENCORE LOIN..............LE MOMENT TANT ATTENDU PAR TOUS EST DEJA ARRIVE.................ET ON VERRA ENTRE LES FRCI DE WATRA ET LES FANCI DE LA COTE D'IVOIRE AURA LE DESSUS NOUS SOMMES TOUS RENTRES ET ATTENDONS LE MOMENT TANT ATTENDU...... A BON ENTENDEUR SALUT......................................................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !