Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ingérence de Paris dans les affaires ivoiriennes - Dumas et Vergès, sans pitié pour Sarkozy

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Lundi 3 Janvier 2011 à 09:29 | Lu 381 fois



Le temps est le second nom de Dieu. Des gens plus lucides veulent comprendre ce qui se passe réellement en Côte d’Ivoire après les élections. C’est ainsi que Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien Président du Conseil constitutionnel et Me Jacques Vergès, avocat au barreau de Paris ont séjourné pendant 48 heures sur les bords de la lagune Ebrié.

Après la rencontre avec le Président de la République, Laurent Gbagbo et le Président du Conseil constitutionnel, Paul Yao N’Dré, ces deux personnalités françaises ont échangé avec Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes. Pendant les échanges, Me Jacques Vergès n’a pas manqué de dire que c’est un crime ce que la France est en train de faire en Côte d’Ivoire. « Sarkozy prend en otage les Français pour mener une guerre injuste en Côte d’Ivoire.

Nous pensons que ce dernier a besoin de psychanalyste. Nous allons démonter tous les mensonges montés de toutes pièces contre un régime démocratiquement élu. «Il n’y a pas deux Présidents en Côte d’Ivoire. Il y a un seul Président légitime, c’est Laurent Gbagbo». Selon lui, «Ouattara s’est enfermé dans un hôtel. Il ordonne une grève générale que personne ne suit. Il donne des ordres et se cache».

L’avocat au barreau de Paris révèle que le dossier ivoirien est simple. Il y a une tentative de recolonisation et cela est une bêtise. Il ne comprend pas l’attitude des autorités françaises. Total a le pétrole, Bolloré a le port et Bouygues à l’eau. Concernant les positions de certains chefs d’Etat africains. Me Vergès soutient que certains d’entre eux appartiennent au passé. Ils acceptent les coups de téléphone de Sarkozy. «Nous dénonçons une ingérence intolérable de la France dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire à travers de nouveaux tirailleurs» déplore-t-il.

Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil constitutionnel ne dit pas le contraire. Selon lui, plus on avance, plus on découvre qu’il y a eu des fraudes au second tour de la présidentielle dans les régions contrôlées par Alassane Ouattara. «Il y a eu, par exemple, des bureaux de vote où il y a eu plus de votants que d’inscrits. Ce qui est anormal». Pourquoi on refuserait de compter les bulletins dans un pays comme la Côte d’Ivoire, alors qu’il y a eu un précédent en Amérique avec le conflit électoral entre Bush et Al Gore ?

Par ailleurs, il condamne l’ingérence de Sarkozy. Mais aussi de la communauté dite internationale dans l’élection présidentielle ivoirienne. Avant de se montrer préoccupé par l’option militaire que certaines personnes envisagent en Côte d’Ivoire. Il demande de surseoir à cela. Parce que ce serait le tombeau de ceux qui vont attaquer. Ces deux personnalités françaises invitent les compatriotes vivants en Côte d’Ivoire à ne pas bouger. Mieux à continuer de travailler puisqu’il n’y a aucun danger à l’horizon. En effet, depuis quelques jours, l’Elysée leur demande de quitter le pays.

Le premier responsable de la jeunesse ivoirienne a dénoncé le lynchage médiatique dont est victime la Côte d’Ivoire. «Nous ne comprenons pas l’attitude de la France. Elle veut nous imposer Ouattara comme Président. Alors qu’il n’a pas été élu. Nous qui sommes les victimes sommes pris comme des bourreaux». «Nous ne pouvons pas accepter cette attitude. Nous allons nous opposer avec les mains nues». Il a saisi l’occasion pour rassurer les Français vivants sur le sol ivoirien : «Nous n’avons rien contre eux. Ils vivent en bonne et intelligible harmonie avec nous. Nous n’avons jamais dit que nous allons nous attaquer à eux. Leur vie n’est pas en danger. C’est une pure invention de la part des autorités françaises qui veulent jeter l’opprobre sur nous».

Yacouba Gbané

Afrik53 - Media Libre pour tous
Lundi 3 Janvier 2011
Vu (s) 381 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !