Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Homosexualité: La vérité sur les 30 millions de francs Cfa débloqués par la France

le Samedi 29 Juin 2013 à 07:27 | Lu 518 fois

Poursuivi pour des impayés après des travaux réalisés dans sa maison d'Abidjan, Didier Drogba s'est vu condamner par un tribunal de Corse à verser un peu moins d'un demi-million d'euros au plaignant.



Homosexualité: La vérité sur les 30 millions de francs Cfa débloqués par la France
L’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire et le coordonateur de l’Ong Alternative Côte d’Ivoire, Touré Claver , ont signé, le mardi 25 juin 2013, le protocole de financement portant sur la mise en œuvre du projet Weteminan (signifie en langue Tagbana « ensemble et tous égaux ») - Promotion des droits humains et lutte contre les discriminations en raison de l’orientation sexuelle. Ce projet bénéficiera d’une subvention du Fonds social de développement (Fsd) de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire d’un montant de 30 millions de Francs Cfa (soit 45 000 €). Mais cet acte a été diversement apprécié.

En tout cas, Selon Touré Claver que nous avons joint, le vendredi 28 juin 2013, le projet Weteminan vise à promouvoir et à vulgariser les droits de l’Homme auprès de la population générale, des minorités sexuelles (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, intersexes) et des professionnel(les) de sexe (prostitués hommes et/ou femmes).

A l’en croire, des pairs éducateurs (des agents de terrain qui interviennent sur les questions de vih/sida) et des Para-juristes bénéficieront d’une formation sur le fonds alloué. Ce sera sur les questions des Droits Humains, de la stigmatisation et la discrimination des minorités et des professionnels du sexe, et sur la méthodologie de l'enquête et du rapportage des violations des droits humains.

« Est-ce parce qu’on est lesbienne ou professionnel du sexe qu’on n’a pas le droit de se soigner comme tout le monde à l’hôpital, par exemple », nous a-t-il demandé, avant de soutenir que malgré les engagements de l’Etat de Côte d’Ivoire à promouvoir et à protéger les droits humains, des difficultés de mise en oeuvre et de suivi de ses engagements demeurent, en raison des dysfonctionnements et/ou faiblesses lié(es) , au niveau des ressources humaines, matérielles et financières ; des pesanteurs socioculturelles ; des problèmes d’ordre éthique et du renforcement des capacités. « Tout ceci conduit à la vulnérabilité de la population ivoirienne face à la violence y compris la discrimination liée à l’orientation sexuelle, de l’identité et /ou de l’expression du genre », a relevé Touré Claver.

Au terme de la formation, les participants seront capables de définir les notions de bases du Droit Humains, de connaitre les différents types de violations de Droits Humains, de maitriser les notions de stigmatisations et de discriminations, de décrire les cas de stigmatisations et de discriminations et protéger des Lgbti (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, intersexes) par les instruments juridiques internationaux.



Dominique FADEGNON
Soir Info

Samedi 29 Juin 2013
Vu (s) 518 fois



1.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 29/06/2013 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai l'impression que devant la "bronka" désapprobatrice du peuple suite à la laideur des actes que vous posez, vous voulez détourner nos regards vers d'autres personnes. Et vous choisissez naturellement celles qui ne font pas partie de votre camp même si elles forcent pour monter aussi dans votre train... Si non, ce texte ne montre aucun rapport entre une affaire DIDIER DROGBA et le financement du désordre sexuel par la FRANCE: DROGBA n'est pas la France. Et même si la France gagne un procès contre DROGBA et qu'elle décide de donner son gain pour financer l'oeuvre de Satan en Côte d'Ivoire, je ne vois pas le problème de DROGBA dans une action menée en privée par un adversaire.... En plus, dans l'affaire DROGBA, il s'agit de 500000 euros, or, c'est au plus 50000 euros que la FRANCE envoie ici, soit le dixième. Alors, je ne vois vraiment pas le rapport entre ces deux affaires. Nous qui savions l'origine réelle des guerres que vous nous livrées et qui est réellement votre maître, ne sommes pas surpris... Nous vous regardons dérouler pour que ceux qui ne savaient pas voient. Je sais seulement que l'ETERNEL DES ARMEES, votre adversaire principal et vrai ne laissera pas pour LUI à l'étranger. Et pour cela, vous ne pourrez même pas vous arrêter... Vous déroulerez jusqu'au temps marqué par LUI même. Comme cela, quand IL frappera, il n'y aura pas d'équivoque. Alors... Bonne continuation

2.Posté par Poho Erice le 01/07/2013 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Romains 1:27(La Bible) ... et de même aussi les hommes, laissant l’usage naturel de la femme, dans leurs désirs, se sont enflammés les uns pour les autres, commettant, hommes avec hommes, des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le juste salaire de leur égarement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !