Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Grande victoire du camp Gbagbo !

le Vendredi 24 Février 2012 à 01:38 | Lu 1658 fois



Grande victoire du camp Gbagbo !
Disons le tout net ! La décision des juges de la Cour pénale internationale (Cpi) d’étendre les enquêtes sur la crise ivoirienne à la période allant de 2002 à 2010 constitute une grande victoire pour le camp Gbagbo. En effet, Alassane Dramane Ouattara et tous ses soutiens n’ont jamais voulu que les enquêtes sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Côte d’Ivoire prennent en compte la période allant de 2002, année du déclenchement de la rébellion armée pro-Ouattara à 2010, année de la tenue de l’élection présidentielle.

Pour eux, seule la période post-électorale doit être prise en compte par les enquêtes de la Cpi. Ils estiment donc que les ivoiriens qui ont été tués entre 2002 et 2010 ne valent pas ceux qui l’ont été pendant la crise postélectorale. « Si Gbagbo voulait des enquêtes sur la période de 2002 à 2010, il n’avait qu’à saisir la Cpi pendant qu’il était au pouvoir. Nous, nous avons saisi la Cpi pour qu’elle enquête uniquement sur la période post-électorale », avait soutenu, il y a plusieurs mois, Coulibaly Mamadou Gnénéma, le ministre des droits de l’Homme du gouvernement Ouattara.

La décision que viennent de prendre les juges de la Cpi d’inclure dans leurs enquêtes la période allant de 2002 à 2010 est un premier pas vers l’instauration d’une Justice internationale impartiale. En ce sens que ces enquêtes vont véritablement ouvrir le procès de la rébellion armée en Côte d’Ivoire. En effet, en 2002, rien ne pouvait justifier l’avènement d’une rébellion armée dans le pays. Parce qu’à la suite du forum de la réconciliation nationale organisé par le Président Gbagbo, la Côte d’Ivoire avait retrouvé la paix et la cohésion.

Le signe le plus visible de cette situation a été le gouvernement d’union nationale formé par Laurent Gbagbo, le 5 Août 2002. Un gouvernement dans lequel le Rdr d’Alassane Dramane Ouattara siégeait. Personne ne pouvait donc imaginer en ce moment-là que Ouattara avait un bras armé du côté du Burkina-Faso qui allait attaquer la Côte d’Ivoire dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002. De 2002 à 2010, la rébellion armée a semé la terreur et la désolation dans le pays.

Des milliers de civils ont été massacrés. Des femmes violées, des enfants et vieillards tués, des familles disloquées du fait des déplacements internes. Les enquêtes devront faire la lumière sur tous ces crimes. Elles doivent permettre de savoir qui a monté la rébellion et qui l’a armée. La lumière devra être faite sur les évènements de novembre 2004 pendant lesquels l’armée française s’est attaquée, pour la première fois, à la Côte d’Ivoire en détruisant toute la flotte aérienne de notre armée et en massacrant des jeunes aux mains nues. En attendant les Patriotes ivoiriens peuvent déjà crier victoire.



Boga Sivori, bogasivo@yahoo.fr
notrevoie

Vendredi 24 Février 2012
Vu (s) 1658 fois



1.Posté par patriote le 24/02/2012 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Victoire oui mais vigilance aussi car cette cpi ayant tergiversé longtemps avant de prendre cette décision courageuse, a montré qu'elle ne peut pas être pertinente et peut être manipulée à souhait par les grandes puissances. Sinon comment comprendre qu'on veuille enquêter sur les crimes dans un pays où les élections présidentielles étaient censées mettre fin à une rébellion armée de dix années et qu'on choisit délibérément de se limiter seulement aux seuls évènements post-électoraux alors que ce qu'on a vécu à ce moment fatidique est la finalité de qui a commencé depuis dix ans. Donc victoire d'accord mais vigilance d'abord.

2.Posté par BEDOUMA PASCAL le 24/02/2012 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne pense que la CPI pourra faire un boulot claire. Ce sont des institutions qui sont au service des grandes puissances et je ne pense que ces faux juges feront le contraire de ce qu'on leur demande de faire.

3.Posté par 100/100 Camerounais le 24/02/2012 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je doute de la partialite de cette cpi. en tout cas comme la si bien dit le president Gbagbo, nous irons jusqu'au bout.
notre 1ere victoire sera l'echec a l'election presidentielle du diable sarkozi en france

4.Posté par Kader le 25/02/2012 02:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gars vous avez raison de vous inquieter mais sachez que l'Etenel est à l'oeuvre.Et la plus puissante des armées de la terre ne peut rien contre Lui....

5.Posté par Jesus Fils du Dieu très Haut le 26/02/2012 04:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais de quel victoire parlez vous, la seule victoire a mes yeux est la liberation du Prdt élu démocratiquement de la CI Laurent Gbagbo des mains des fascistes du CPI et la liberation du pays des mains du boucher de sindou Dramane le mossi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !