Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ghana: Justin Koné Katinan devant le juge, aujourd’hui

le Jeudi 17 Janvier 2013 à 00:53 | Lu 1003 fois

Ce jeudi 17 janvier, sauf revirement, l’ancien ministre du budget de Laurent Gbagbo comparaît devant la justice ghanéenne qui planche, depuis des mois, sur une demande d’extradition introduite par Abidjan.



Ghana: Justin Koné Katinan devant le juge, aujourd’hui
Les autorités ivoiriennes accusent Justin Koné Katinan de crimes économiques commis pendant la crise post-électorale entre fin 2010 et avril 2011, et demandent au Ghana de l’extrader. Une audience devait se tenir le jeudi 20 décembre 2012 mais elle a été reportée au 17 janvier 2013. Le juge Aboagye Tandoh avait constaté, ce jour-là, l'absence de Koné Katinan et de son avocat à l'heure de démarrage de l'audience et n’avait pas semblé beaucoup apprécier.

Il avait dit à l’ancien ministre du budget de Laurent Gbagbo, arrivé un peu plus tard : « La prochaine fois que vous arriverez en retard, un mandat d'arrêt sera émis contre vous et vous aurez des problèmes. La cour commence (ses travaux) à 08h30 (07h30 Gmt) ou au plus tard à 09h00 ». Les propos du juge étaient rapportés par l'Agence France Presse dont un correspondant était sur place.

Justin Koné Katinan, cadre du parti de Laurent Gbagbo, le Fpi, est en exil depuis la chute de l’ancien président, le 11 avril 2011. M. Koné s’est illustré du temps où il était ministre du budget pendant la crise post-électorale : il apparaissait, dans les milieux pro-gbagbo, comme un modèle de résistance économique tandis que dans le camp adverse (pro-ouattara) il a été perçu comme ayant conduit le « braquage de la Bceao », d’où l’accusation de crimes économiques.

Koné Katinan a été arrêté à sa sortie de l’aéroport d’Accra le 24 août 2012 alors qu'il revenait d'un voyage en Afrique du sud. Après avoir passé plusieurs semaines en prison, il a été libéré sous caution avant d'être à nouveau arrêté. La justice ghanéenne ayant déclaré son incompétence à le juger pour des meurtres dont l'accusent les autorités ivoiriennes, l'a remis en liberté conditionnelle. Il est désormais poursuivi par la justice ivoirienne pour « crimes économiques » pendant la crise postélectorale en Côte d'Ivoire. Abidjan réclame à la justice ghanéenne, son extradition. Les avocats de Koné Katinan, estiment, quant à eux, que leur client ne peut être extradé parce que bénéficiant du statut de réfugié politique au Ghana.

Aujourd’hui peut-être, un dénouement sera connu à ce long feuilleton politico-juridique.



Kisselminan COULIBALY

Jeudi 17 Janvier 2013
Vu (s) 1003 fois



1.Posté par Fatim le 17/01/2013 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Seigneur, c est le moment d agir.....

Que ton nom soit eleve!
Amen!

2.Posté par Tchedjougou Ouattara le 17/01/2013 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est cela la réconciliation version Dramane OUATTARA ! De la pure comédie moréenne. Dans tous les cas, la vérité triomphera. Ses nouvelles accusations de complicité de vol et vol contre un Ministre du Budget seront vérifiées à l'aune des lois ghanéennes et ivoiriennes le 29 janvier prochain. OUATTARA, un très mauvais comédien....Mais, il connaîtra le sort de Pharaon. Sans faute.

3.Posté par alasko le 17/01/2013 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Afrique, tes enfants continuent d'écrire ton histoire en envers. Ceux que les autres appellent fièrement des cerveaux sont pourchassés et emprisonnés ici. Leur faute ? Avoir mis leur savoir au service de leur nation et non au service d'un individu.
Pauvre Afrique, les occidentaux seront toujours tes tuteurs, tes conseillers, tes défenseurs et toi tu seras toujours leur coursier, leur poubelle.

4.Posté par YAKIN le 17/01/2013 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Alasko, ne désespère pas
" Pauvre Afrique, les occidentaux seront toujours tes tuteurs, tes conseillers, tes défenseurs et toi tu seras toujours leur coursier, leur poubelle"
ne confessons plus ce genre de paroles s'il vous plait, Dieu va changer l'histoire de l'Afrique.
Une autre page est en train de s'écrire actuellement, certes dans la douleur, mais certainement elle s'écrit, là sous nos yeux, tous ceux qui peuvent lire comprennent, mais bientôt tous pourront la lire, car elle sera éloquente, imposante, impressionnante, sans aucune ambiguïté, elle sera là, même tous ceux qui n ' y comprennent rien d'habitude, comprendront qu'un temps nouveau s'est levé, ou L'AFRIQUE, notre AFRIQUE Fière fera la fierté de ses peuples longtemps rabaissé.
je t'aime mon AFRIQUE. JÉSUS VIENT A TON SECOURS

5.Posté par gombo le 17/01/2013 20:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le général blé a été arrêté au Ghana . Vrai ou faut?

6.Posté par Fatim le 17/01/2013 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vrai ( source France 24 ) mais tout va mieux j aurai appris. Il n y plus a s inquieter. Il est en lieu sur a present.

7.Posté par GRACE le 17/01/2013 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COUCOU FATIM IL A ETE RELACHE JE PARLE DE BLE GOUDE BISOU LES FILLES

8.Posté par Tchedjougou Ouattara le 17/01/2013 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RECTIFICATION : Ce fut une tentative parfaite d'enlèvement muée en la situation du Ministre Katinan de la part des hommmes du champion de la réconciliation entre ls ivoiriens. Bravo bravetchê ! Tu fais vraiment de la C.I un pays émergent minablement...

ATTENTION ! ATTENTION ! ATTENTION GRACE. Nous ne sommes pas à un jeu.L'heure est grave, très très grave. Que sais-tu de cette affaire ? Si tu es une envoyée de Dramane, dégage. A quelle heure at-il été libéré ? Arrête ! Tu es une farfelue...

9.Posté par DRAMANE MOSSI le 17/01/2013 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Esr-ce vrai que le Gle BLE GOUDE a t'il été relaché?
donnez moi une reponse vrai...

10.Posté par Hermann N'da le 17/01/2013 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DERNIÈRE HEURE

Je viens de lire à la UNE des journaux "LE TEMPS" et "LG INFO" qu’il s'est plutôt agi d'un enlèvement manqué.

ATTENTION COLONEL Tchedjougou Ouattara:
GRACE est une combattante infalsifiable et de surcroit la maman de celui qui prendra la relève du GÉNÉRAL HERMANN N'DA sur notre site. Tu lui dois des excuses ! N'est-ce pas? C'est ton Général qui te le demande. J'espère que tu es déjà au serré ! Sinon au rassemblement de demain, ça va chauffer !

Comment vas-tu GRACE? Et le petit HERMANN, comment va-t-il? Je lui fais un gros coucou sans oublier son papa.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !