Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gestion de l'administration: Ouattara surveille ses ministres

le Mercredi 1 Août 2012 à 00:46 | Lu 735 fois

Le président de la République, Alassane Ouattara ne laisse aucun répit à ses ministres. Et pour les amener à être productifs, il a mis en place un système de contrôle qui prend non seulement en compte les horaires de travail, mais aussi la méthode de travail et le contrôle régulier des régies financières.



Gestion de l'administration: Ouattara surveille ses ministres
Sur le premier point, selon une source proche de la Présidence, il a fait installer des lignes téléphoniques privées dans les bureaux des ministres de sorte à les joindre quand il a besoin d'eux.

L'avantage de cette ligne, c'est qu'elle sédentarise le ministre au bureau dès 7h30mn au cas où il n'a rien à faire hors de ses services. Comme si cela ne suffisait pas, le président Ouattara a renoué avec les visites inopinées dans les ministères en vue de se rendre compte de la présence effective des ministres et de son personnel. Une anecdote nous a même été contée à cet effet.

Allant à ses bureaux, le chef de l’État a marqué un arrêt dans un ministère. Heureusement pour le ministre qu'il y était. Après s'être rendu compte que tout fonctionnait, le président a décidé de quitter les lieux. Non sans exprimer sa volonté de poursuivre son inspection. Le second ministre qu'il devait visiter, absent et ayant appris que le président arrive dans ses services, a dû faire accélérer son cortège. Au point où son véhicule a eu un pépin. Il a fallu l'intervention de l'un de ses collègues, qui a dépêché un véhicule pour l'aider pour que l'infortuné ministre arrive à l'heure à son bureau.

Toujours selon notre interlocuteur, les ministres qui effectuent des missions pour le compte de la Côte d'Ivoire doivent faire des rapports écrits, précis et concis une fois de retour. Il aurait même fait reprendre un rapport à un ministre parce que celui-ci n'était pas suffisamment clair à ses yeux. « Reprends moi ça et dans des termes explicites », aurait-il lancé au cours d'un conseil des ministres. Une fois de retour de mission, les ministres font un rapport de leur séjour qui est consulté par Ouattara. « Il ne fait pas que consulter, il vérifie si réellement le contenu du rapport est justifié », a indiqué une autre source. De plus, le numéro un ivoirien a instauré un système de contrôle discret qui trouble aujourd'hui la quiétude des patrons de l'administration. Tout le monde s'épie et on ne sait plus à qui se fier.

De sorte qu'aujourd'hui, selon un informateur, entrer dans un bureau aujourd'hui et tenter de glisser sous la table des billets de banque est un pari risqué. « On a le sentiment qu'il a les yeux partout. On marche sur des œufs », nous a confié récemment un administrateur des services financiers. Qui a indiqué que là où circule beaucoup d'argent, comme la Douane, le Port, le ministère de l’Économie et des Finances, le président a instauré plusieurs niveaux de contrôle. Dès qu'une magouille s'opère, il est informé.

Un directeur général d'un secteur stratégique pour l’Économie ivoirienne serait dans son collimateur. Le président aurait surpris des bizarreries dans son secteur et l'en aurait informé. « Beaucoup de choses sont en train de changer. Mais le président doit ouvrir davantage les yeux. Surtout dans le domaine du secteur du commerce. Il aura beau diminuer l'absentéisme au travail, si la vie continue d'être aussi chère, c'est comme s'il ne fait rien », a suggéré notre interlocuteur.



Y.DOUMBIA
L'Inter

Mercredi 1 Août 2012
Vu (s) 735 fois



1.Posté par Hermann N'da le 01/08/2012 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce malhonnête de MOSSI doit arrêter de nous distraire. S'il était vraiment consciencieux, il aurait pu éviter de former un gouvernement pléthorique où tous les portefeuilles ministériels sont pratiquement doublés: ministère de la justice-ministère des droits de l'homme, ministère des eaux et forêts-ministère de l'environnement, ministère de la construction-ministère du logement, ministère des affaires étrangères-ministère de l'intégration africaine etc... Juste pour trouver des points de chute et caser des analphabètes et autres incultes de la trempe de KANDIA CAMARA la HAND BALLEUSE, AHMED BAKAYOKO, le LOUBARD qui n' a pu obtenir le BAC PROBA, SIDIKI KONATE CE VAGABOND ET ANCIEN DOCKER...Pauvre CI. Heureusement que tes enfants s'activent à te libérer dans très peu de temps.

2.Posté par Kouadio KOUKOUGNON le 04/08/2012 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il était vraiment comme vous le décrivez monsieur le journaleux.Il aurait dû décréter une journée de deuil national suite aux nombreuses morts à l'ouest(Duékoué) que vous avez choisi de tuer pour la nième fois, même étant chez eux, et obligés de vivre dans un camp de concentration.tous près de leurs maisons et terres, occupées par vos hôtes burkinabé et dozos venus coloniser la CI.Croisez les doigts, et tenez bon pendant 1 siècle au moins. On vous le souhaite.
Vous voyez bien que la colère de revanche a gagné 90% des ivoiriens qui attenedent, vous le savez bien.Et quelque soit les simulacres de votre boucher ivoirien dépécher du Burkina, on vous attend.Ne faiblissez surtout pas; c'est un consil d'amis.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !