Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gestion de l’administration: Dans les secrets des nominations de Ouattara

le Jeudi 19 Juillet 2012 à 01:53 | Lu 1377 fois

On en sait un peu plus sur les nominations opérées par le président de la République, Alassane Ouattara. Et c'est le ministre des sports et des loisirs, Philippe Legré qui a levé un coin de voile sur la procédure de nomination dans l’administration publique ivoirienne par le chef de l’Etat.



Gestion de l’administration: Dans les secrets des nominations de Ouattara
Recevant à son cabinet ministériel au Plateau, le jeudi 12 juillet 2012, une délégation d'élus et de cadres du département de Grand Lahou conduite par le député Djaha Jean, Légré Philippe a révélé que les nominations suivent trois étapes avant d'être validées par le président Ouattara. Le ministre qui souhaite faire des propositions de nomination doit d’abord les soumettre à un comité restreint logé au Palais présidentiel.

Ce comité est chargé de passer au scanner cette liste avant de la valider ou non, cela sur la base d'un certain nombre de critères, notamment la compétence des cadres pour les postes à pourvoir, ainsi que la représentativité de la liste proposée par le ministre au regard des diversités ethniques et régionales en Côte d’Ivoire. « Je vais peut-être trahir un secret, mais sachez que Ouattara ne confirme jamais les nominations à consonance unique », a révélé le ministre Legré, avant d'ajouter : « Quand la liste est rejetée, on te demande d'aller la rendre nationale.

Ouattara veut des listes ivoiriennes, c'est-à-dire, qui tiennent compte de la représentativité ». Aux yeux du ministre des sports et des loisirs, des listes qui ne respectaient pas les critères établis, ont ainsi été rejetées. « Si la liste est validée par le comité du palais, elle passe en conseil de gouvernement, avant d'être validée en dernier ressort en Conseil des ministres », a-t-il soutenu. « Quand je vois les commentaires autour des nominations, je ris parce que je me dis que les gens ne connaissent pas le président », a indiqué le ministre Legré Philippe à la délégation.

Faut-il le savoir, les nominations opérées ces derniers temps par le président de la République suscitent beaucoup de commentaires. Alassane Ouattara avait été interpellé sur la question par un journaliste au cours d’un entretien. Et pour justifier les nominations des cadres du Nord à de hautes fonctions dans l’administration, le chef de l’État avait parlé de rattrapage, un terme qui a choqué l'opposition. Mais au Palais, certains proches collaborateurs du président estiment que c'est un mauvais procès qu'on fait au chef de l'exécutif ivoirien, dans la mesure où, expliquent-ils, le président Ouattara a toujours privilégié l'ouverture dans le processus de nomination.

Pour ces collaborateurs de Ouattara, les crises successives que la Côte d'Ivoire a traversées à cause du concept de ‘’l'ivoirité’’ ont façonné les esprits, de sorte qu'aujourd'hui, l'on regroupe les peuples du Nord sous une seule entité. « Ce qui n'est pas le cas quand il s'agit d'un sudiste. Mais le président refuse d'entrer dans le débat identitaire qui a fait trop de mal à la Côte d'Ivoire. Nous qui le côtoyons, nous savons qu'il n'est pas un tribaliste. Et les preuves sont là pour le démontrer. Qu'on ressorte la liste de toutes les nominations et vous verrez. C'est de la manipulation et les Ivoiriens finiront pas s'en apercevoir. Pour l'heure, ce qui importe aux yeux du premier magistrat, c'est le bien-être des Ivoiriens », a indiqué ce collaborateur du président de la République, avec qui nous avons échangé sur la question.



Y. DOUMBIA
L'Inter

Jeudi 19 Juillet 2012
Vu (s) 1377 fois



1.Posté par Xerces le grand le 19/07/2012 03:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment n'importe quoi se ministre encore un autre imbécile. Pauvre de lui on se demande jusqu'où iront'ils avec le mensonge érigé en parole d'etat une bande de malade mentale cette bande de 40 voleur

2.Posté par Xerces le grand le 19/07/2012 03:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment n''importe quoi se ministre encore un autre imbécile. Pauvre de lui on se demande jusqu''où iront''ils avec le mensonge érigé en parole d''etat une bande de malade mentale cette bande de 40 voleur

3.Posté par Hermann N'da le 19/07/2012 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LEGRE doit simplement regarder le nombre de ministres nordistes (20 ministres sur 40 sont du nord) du gouvernement d'incultes auquel il appartient avant de contredire son propre menteur (mentor) qui a lui-même évoqué la notion de rattrapage avant de l'imputer comme à son habitude à la journaliste. Je rappelle que c'est bel et bien mossi dramane lui-même qui a prononcé le mot rattrapage.

4.Posté par adama koassi le 19/07/2012 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce ministre a perdu la tete.Ouattara est en train de détruire la C I.son kpakpato lui a valu ce poste qu'il se taise. Lui, il a quelle compétence?

5.Posté par boby le 19/07/2012 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Legré,celui qui ressemble plutot à un gardien du zoo de Williamsville, qu'à un ministre. Son qui ressemble à celui de Pppa WEMBA ! franchement, si t'as rien a dire, je te prie de la fermer.

6.Posté par boby le 19/07/2012 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Legré,celui qui ressemble plutot à un gardien du zoo de Williamsville, qu'à un ministre. Son NEZ qui ressemble à celui de Papa WEMBA ! franchement, si t'as rien a dire, je te prie de la fermer.

7.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 22/07/2012 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis du nord de la C.I. Mais il est inutile de défendre l'indéfendable. J'ai honte de ce que ce parti constitué majoritairement des parents du nord est en train de faire. Ce n'est pas un devoir de dissertation. C'est un constat que tout le monde fait. Le sieur Legré devrait donc se dispenser d'un long discours.

M. Legré, je ne sais pas que vous ne voyez pas. Au cas où vous auriez des ennuis de vue, demandez à quelqu'un de vous dire de quoi tous ceux qui ont présentement les armes ( FRCI et Dozo) sont constitués ? Des malinké, des senoufo, des mossi, des malinké du Mali, de la guinée, des sénégalais...etc.

M. LEGRE, arrêtez de tenter de travestir l'histoire de la C.I que vous écrivez aux sales côtés de Dramane. Tchoco tchoco, il sera écrit quelque part qu'un certain Légré avait participé à la destruction de la C.I à partir du 11 avril 2011 aux côtés d'un petit mossi venu de Sindou. Tout le reste n'est que vacuité. Chacun rendra intégralement compte de toutes les tueries des guérés et des autres ethnies autres celles de Ouattara et Bédié. Tout se paie sur terre...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !