Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gagnoa : suite au drame à Gnaliépa, Les révélations d'un proche du couple de policiers tués à des funérailles

le Mardi 10 Septembre 2013 à 08:53 | Lu 1614 fois

On a encore en mémoire le tragique événement qui s'est produit, dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 septembre 2013, à Gnaliépa, un village de la sous-préfecture de Ouragahio.



Gagnoa : suite au drame à Gnaliépa, Les révélations d'un proche du couple de policiers tués à des funérailles
Un drame mettant en action deux agents de police que sont les sergents Gnandou Blanchard et Coulibaly Céline, morts par balles à des funérailles. On a évoqué une crise de jalousie entre ces deux amants qui a conduit l'un des d'eux à ouvrir le feu sur l'autre, avant de retourner l’arme contre lui-même. La spéculation tournait également sur l'auteur du double homicide. Pendant que certains expliquent que c'est l'homme qui a tiré sur la femme avant de se suicider, d'autres mettent plutôt en lumière le contraire. Faisant donc de Coulibaly Céline, l'auteur du double homicide. Mais voilà qu'un témoignage déroutant, émanant d'un très proche du couple de policiers défunts vient carrément botter en touche, tout ce qui se disait jusque-là. Ce proche-là, qui ne passe pas par quatre chemins, évoque plutôt un assassinat pur et simple du couple par les soins, d'une autre main.

Ce proche qui nous a joint dans l'après-midi du dimanche 8 septembre 2013 et à qui on va attribuer les initiales de V.K, est très clair : « Gnadou Blanchard et Coulibaly Céline ont été assassinés tout simplement ». Et l'homme qui semble en savoir beaucoup, indique qu'il n'y a jamais eu de brouilles entre le couple, qui se connaît depuis la formation à l'École nationale de police. Et cela, contrairement à ce qui a été avancé par certains témoignages.

Des témoignages faisant état de ce que Gnandou Blanchard a largué Coulibaly Céline, à qui il avait pourtant promis le mariage, avant de convoler en justes noces avec une autre femme dont il est tombé amoureux sur place, à Yamoussoukro, où il avait été muté. V.K de rétorquer : « C'est faux, cette affaire de brouilles entre Céline et Blanchard. Blanchard n'a jamais convolé en justes noces avec une autre. C'est Céline qu'il projetait d'épouser. Et il l'a présentée à tous ses parents qui ont adopté cette jeune fille aux qualités fort appréciables ».

Pour étayer ses propos, V.K ajoute : « Avant leur départ pour Gnaliépa, Céline et Blanchard m'ont informé, la veille, de ce qu'ils allaient soutenir leur collègue qui avait perdu son père. Ils ont pris une chambre d'hôtel à Ouragahio où ils ont passé la nuit, avant de rallier, ensemble, Gnaliépa. Et c'était le vendredi 6 septembre 2013, aux alentours de 18h ». Ce décor planté qui ne laisse, selon notre interlocuteur, aucune place à une quelconque prétendue brouille entre le couple et qui aurait abouti à un crime passionnel, VK aborde le fond de l'affaire.

Révélations

« Cette affaire est loin d’être un crime passionnel de la part de l'un ou de l'autre. Céline et Blanchard n'ont pas ce tempérament. Je vous assure que l'un d'eux ne peut avoir le courage de commettre ce double crime. Et qu'est-ce qui peut d'ailleurs les pousser à le faire ? Ils s’aimaient beaucoup et ils avaient des projets. Je vous le répète encore, le couple a été liquidé au lieu des funérailles par un tiers Je sais de quoi je parle. Et l'auteur du double meurtre, pour sans doute faire disparaître d'éventuelles pistes pouvant conduire à lui, a tout simplement emporté les téléphones-portables de Gnandou Blanchard.». Et V.K de faire des révélations pour soutenir cela: « Gnandou Blanchard était menacé de mort. Des menaces provenant de son milieu professionnel. Et pour cela, il m'a même confié qu'il avait l'intention de quitter la police pour aller mener sa vie en Europe. Il en avait aussi informé sa fiancée Céline qui le savait donc. Toutes ces menaces de mort qu'il a transférées sur mon téléphone-portable, y sont encore consignées. Je vais d'ailleurs vous en convaincre plus tard».

Poursuivant dans ces révélations, V.K en rajoute une couche non moins importante : « Avant de se rendre à Gnaliépa où ils ont été assassinés, Blanchard a révélé à sa fiancée Céline, l'identité précise des personnes dont ils devaient se méfier sérieusement à ces funérailles, selon ses propres termes. Hélas, en dépit de toutes les dispositions qu'ils ont prises, les menaces de mort ont été mises à exécution. » Alors, au regard de ce témoignage qui vient carrément contrebalancer la thèse d'un crime passionnel jusqu-là véhiculé, la mort des sergents de police Céline et Blanchard est donc bien loin d'avoir livré tous ces secrets. Le débat est donc relancé et l'on attend l'enquête ouverte par les forces de l’ordre, pour être véritablement situé sur les contours de ce drame qui fera date.



KIKIE Ahou Nazaire
Source : Soir Info

Mardi 10 Septembre 2013
Vu (s) 1614 fois



1.Posté par bassio le 10/09/2013 15:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a rien appris de cette révélation

2.Posté par Yuotam le 10/09/2013 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’armée d’occupation NAZIE franSSaise à utilisée des armes chimiques en CÔTE D’IVOIRE.

Cette armée n’a pas hésité une seconde à envoyer un peut plus de 5000 jeunes filles et jeunes gens IVOIRIENS bouffer le baobab par la racine, le Lundi 4 Avril 2011 et puis dans la journée du 11 Avril pour aller déloger le président élue démocratiquement KOUDOU LAURENT GBAGBO KAFISSA, cette armée d’occupation NAZIES, à asperger tous les jeunes gens qu’ils rencontraient, sur près de 10 km avec un liquide dès que le liquide touche le corps c’était la mort assurer de ce malheureux jeunes, priver d’oxygène la mélatonine gène commun à tous les noirs , la mélatonine véhicule l’oxygène dans le sang des noirs, méthode employé par des criminels chimistes racistes petits blancs d’Afrique du sud, sous l’apartheid.

Que Yollande s’occupe de ses fesses plutôt que de chercher des poux dans les cheveux de BACHAR, car son armée d’occupation NAZIE en Côte d’Ivoire à belle et bien utiliser des armes chimique en Eburnie, moi a sa place je mènerait une enquête et savoir le pourquoi SARKONAZY, s’est il comporter en voyou en RCI, avec la complicité de BAN KI MOON, d’ailleurs ce dernier s’il avait un sens de l’honneur aurait démissionner, et comme c’est des individu qui non aucun sens de l’honneur il préfère souiller le fauteuil de l’ONU avec son cul merdeux, pile poil pour le président du parlement EUROPÉEN, ce dernier c’est pressé pour s’attribuer le prix Nobel de la paix, ainsi que les responsables de l’OMS Organisation Mondiale de la Santé, tous complices du génocide des IVOIRIENS., a la libération d’Eburnie nous étaleront tous les crimes des petits blancs en Côte d’Ivoire.

UMP =Union des Malades Pétainistes avec sa créature SARKONAZY, ce dernier avec la complicité du « parlement EUROPÉEN », non pas hésité à créer un génocide en Côte d’Ivoire avec l’armée d’occupation NAZIE franSSaise, en complicité avec ce petit ambassadeur de franSSe ce pétainiste Jean Marc SIMON, et l’autre yankee Carter III ce membre du KU KLU KLAN, (appelé souvent par son sigle KKK ou également le Klan), fondé le 24 décembre 1865, est une organisation suprématiste blanche protestante ...

Les autres d’en face ne sont pas mieux non plus : P comme Pourri et S comme Salaud c’est ça le P.S. La gauche CAVIAR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !