Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gagnoa : Un nouveau-né de quelques heures retrouvé dans un WC

le Lundi 25 Mars 2013 à 06:57 | Lu 585 fois



Gagnoa : Un nouveau-né de quelques heures retrouvé dans un WC
Gagnoa – Un nouveau-né de quelques heures a été retrouvé dans le trou d’un WC



Un nouveau-né de quelques heures a été retrouvé dans le trou d’un WC dans le village de Doukouyo (centre-ouest, sous-préfecture de Gnagbodougnoa, dans le département de Gagnoa), au petit matin de jeudi.

Selon le frère qui a fait la découverte macabre, c’est en se rendant dans les toilettes, jeudi, à 4H du matin, qu’il a entendu des cris d’un bébé au fond du trou du WC de la cour familiale. Il approche et découvre des tâches de sang sur les parois du WC. Mais l’étroitesse du trou du WC et l’obscurité ne lui ont pas permis de sauver le nourrisson.

La famille et les voisins alertés vont vite se rendre compte que c’est Mlle Ozoua Natacha, 27 ans et mère de deux premiers enfants, qui s’est débarrassée du nouveau-né dans les toilettes après avoir accouché dans la nuit de mercredi à jeudi.

Selon ses explications, elle est tombée enceinte, à Abidjan, d’un homme qui a refusé de reconnaître la grossesse. Orpheline de père et de mère, sans aucun soutien alors qu’elle est l’aînée des cinq enfants de sa famille, elle a décidé de se séparer de ce nourrisson.

Saisi des faits, le commandant de la brigade de gendarmerie de Gagnoa a demandé aux Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) en poste dans le village de faire venir la mise en cause à la brigade de Gagnoa pour en donner une suite judiciaire.

Egalement informé de ce drame, le sous-préfet de Gnagbodougnoa, Tra Bi Koué Brice, a instruit les FRCI de faire administrer des soins à la parturiente avant son transfert à Gagnoa.

Mais vendredi, parti pour une cérémonie dans ce village d’accès très difficile, l’administrateur civil constate que Mlle Kpazara est toujours sans soins au poste des FRCI, en attendant de transfert à Gagnoa. Il a insisté à nouveau pour que les premiers soins puissent lui être administrés avant son transfert à la gendarmerie de Gagnoa.
Elle a expliqué au sous-préfet les raisons de son comportement ignoble.


SOURCE :
AIP

Lundi 25 Mars 2013
Vu (s) 585 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !