L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: La liste des Chefs d'Etat africains qui ont félicité Ali Bongo

News en temps réel - Info en temps réel & Utile 7J/7 le Jeudi 29 Septembre 2016 à 05:44 | Lu 812 fois

Son élection à peine confirmée, le président gabonais a prêté serment mardi 27 septembre.Alors que les grandes démocraties doutent de la crédibilité du résultat final, les leaders de l’Afrique francophone ont félicité Ali Bongo promptement.



Qui a félicité Ali Bongo ?

Quatre jours à peine après la proclamation officielle de la victoire d’Ali Bongo à l’élection présidentielle gabonaise, la cérémonie de la prestation de serment s’est tenue mardi 27 septembre à Libreville. Une rapidité qui rappelle la précédente de 2009 : elle s’était tenue une semaine après la proclamation de la Cour constitutionnelle. Cette précipitation assoit la légitimité d’Ali Bongo et risque de démobiliser une partie de l’opposition en créant un climat favorable à l’acceptation du fait accompli.

Parmi les quatre présidents africains ayant fait le déplacement à Libreville pour y assister, deux grandes figures de l’Afrique francophone membres de l’International socialiste, deux des présidents les plus proches de l’Élysée et de François Hollande : le Nigérien Mahamadou Issoufou et le Malien Ibrahim Boubacar Keita.

Avec eux, d’autres ténors de l’Afrique francophone ont félicité promptement Ali Bongo. À commencer par celui considéré, dans les rangs de la diplomatie française et européenne, comme l’un des plus démocrates des présidents africains en exercice : Macky Sall, le président du Sénégal. Il a même été le premier à lui adresser de « chaleureuses félicitations » et de « meilleurs vœux de réussite », dimanche 25 septembre. Une lettre de félicitations lue, opportunément, ce même soir, en ouverture du journal de 20 heures sur la chaîne publique Gabon Télévision.

Et Alassane Ouattara, dont le sort à l’élection présidentielle ivoirienne de 2011 n’est pas sans rappeler celui de Jean Ping ? S’il n’a pas formellement félicité Ali Bongo, le président ivoirien lui a adressé ces mots : « Je voudrais vous exprimer tous mes encouragements et souhaiter ardemment que le dialogue et l’apaisement prédominent entre toutes les parties, pour préserver la paix, la sécurité. » Ne pouvant lui-même venir à Libreville pour la prestation de serment, il a envoyé une délégation de haut niveau depuis Abidjan.

Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, enfin, a lui aussi adressé « ses vives et chaleureuses félicitations » à son « cher frère » du Gabon dans un message lu lundi 26 septembre sur la radio nationale.

Quelle est la position des grandes puissances ?

Elles ont « pris acte » ou « pris note » des résultats de la Cour constitutionnelle. Mais aucune grande puissance n’a envoyé une « délégation de haut niveau » à Libreville. La France, qui avait exprimé des réserves sur la crédibilité de ses résultats, n’a dépêché que son ambassadeur. À la différence notable de 2009 : Nicolas Sarkozy, alors que les plus grands doutes planaient déjà sur la victoire d’Ali Bongo, s’était empressé de le féliciter. Cependant, l’attitude des chefs d’États africains francophones va contraindre Paris à adopter plus de retenue dans ses critiques du processus électoral gabonais.

Quelle est la position des grandes institutions ?

L’Union Africaine a été l’une des premières à prendre acte, samedi 24 septembre, de la victoire d’Ali Bongo avant d’appeler les Gabonais à respecter cette décision. L’ONU a « pris note », sans plus. La Francophonie s’est bornée à prendre « connaissance » de l’arrêt de la Cour constitutionnelle avant d’appeler les politiques à restaurer « la confiance ».

Une fois n’est pas coutume, c’est sans doute l’Union européenne qui a été la plus vigoureuse dans son jugement : « La Mission d’observation électorale regrette que la Cour constitutionnelle n’ait pas été en mesure de rectifier de manière satisfaisante les anomalies observées lors du recensement des votes », a-t-elle écrit le 25 septembre et de préciser que « les doutes sérieux sur les résultats du Haut-Ogooué n’aient pas été levés de manière satisfaisante. »

Laurent Larcher

lu sur www.la-croix.com

Info en temps réel & Utile 7J/7
Jeudi 29 Septembre 2016
Vu (s) 812 fois


Ghana | Cameroun | Le reste de l'Afrique | Afrique Scandale | Afrique Centrale | Afrique de l'ouest | Maghreb | Eco Afrique | Union Africaine | Nouvelle Afrique | Guinée | CEMAC | Gabon | Sénégal | Congo Brazzaville | Centrafrique | Mali | Benin | Afrique du Sud | Togo | Algérie | Burkina Faso | Nigeria | Maroc | Libye | RDC | Guinée Equatoriale | Rwanda | Kenya | Angola | Tunisie | Tchad | Guinée







Sport... !

Bien Vivre en Bonne Santé


Les Articles les plus lus

Côte d'Ivoire : Étudiantes le jour, prostituées la nuit

0 Commentaire - 11/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

1 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Le stealthing, pratique sexuelle risquée qui se multiplie

0 Commentaire - 30/04/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Aidez-moi, je suis devenue la maîtresse de mon mari

0 Commentaire - 18/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Si vous avez du wifi à la maison ou au travail, lisez ceci !

0 Commentaire - 13/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !